equidia life complet CHI Genève : une première pour Nicolas Touzaint

Scoop_064750_041
Créé le 9 décembre 2014

Baptême de Genève, ce samedi 13 décembre, pour Nicolas Touzaint lors du tout premier cross indoor suisse. L'occasion pour le multi-médaillé de ressortir son crack, Lesbos, blessé en début de saison.

Chauffeurs de salle au Jumping de Bordeaux 2014 lors de la toute première édition du cross indoor, les cavaliers français de concours complet récidivent ce week-end à Genève. Aux côtés de Rodolphe Scherrer, Thomas Carlile, Eric Vigeanel et Karim Florent Laghouag, Nicolas Touzaint foulera la plus grande piste indoor au monde pour un moment de (très) grand spectacle ! Ambiance garantie samedi soir, à 22h15, pour ce cross dessiné par l’assistant du chef de piste d’Aix-la-Chapelle, Peter Hasenböhler, et ouvert à plusieurs têtes d’affiche comme la double Championne du monde aux derniers Jeux Equestres Mondiaux de Caen, l’Allemande Sandra Auffarth. (La liste complète).

– Pourquoi avoir choisi de courir le cross indoor du CHI de Genève?
Je trouve ça plutôt sympathique ! Nous sommes en plus dans des conditions agréables puisque tous nos frais sont pris en charge. Et à la fin, on est sûr de gagner une pièce ! Au mois de décembre, nous, cavaliers de concours complet, n’avons rien d’autre ! On est un peu mis dans l’ombre. C’est toujours intéressant de se montrer, sinon on disparait pendant 4 mois. C’est bien pour nos propriétaires et nos partenaires. Tout est réuni, j’ai le bon cheval pour le faire, c’est la bonne période, et c’est parait-il un concours très agréable avec une très bonne piste. Tout cela dans des conditions raisonnables puisque ça ne nous coûte rien ! On récupère 800 à 1000€ s’il on termine le parcours. Tout cela mis bout à bout, ça donne envie d’y aller. Puis si l’on regarde le chef de piste et la taille de la piste, tout est réuni pour que ça se passe bien et que l’on ait une jolie épreuve. C’est assez rassurant de savoir que tout se passera bien et que les organisateurs font confiance à des gens totalement au point.

Scoop_062376_058– Avec quel cheval participerez-vous à ce cross indoor suisse?
J’irai avec Lesbos (à gauche – Selle Français de 15 ans par Yarlands Summer Song). Il a été arrêté au mois de mars 2014 et n’a pas fait de concours cette année. Il se débrouille toujours pour être arrêté pendant la saison de concours. Mais là, je le piège un peu en le sortant l’hiver (rire). Il a eu un petit souci de santé. Pas grand chose mais suffisant pour être arrêté. Aujourd’hui, il est en pleine forme !

– Le cross indoor est une épreuve spectacle qui plaît énormément au public. Y voyez-vous aussi un intérêt technique?
C’est quand même une épreuve assez particulière. C’est autre chose que ce que l’on fait habituellement. On ne peut donc pas vraiment parler de préparation pour la saison prochaine. C’est bien, pour les chevaux qui s’y prêtent. Mais en cette période de l’année, on n’a pas besoin de faire ce genre d’exercices. Donc l’intérêt technique… disons que ce n’est pas inutile. Mais ce ne sont pas ces raisons qui m’ont poussé à aller là-bas. Cela pourrait être intéressant pour un cheval qui n’a pas beaucoup de métier. Mais ça reste tout de même compliqué, car il peut être inquiet de l’atmosphère et de l’ambiance du concours. Puis pour les chevaux aguerris, ils n’ont pas besoin de sauter des directionnels au mois de décembre.

– Quel est votre programme après ce cross indoor?
Si Lesbos est bien ce week-end, il devrait l’être encore mieux pour le cross indoor de Bordeaux. Puis après, pour le reste de la saison, on verra. Il a 15 ans et prendra 16. Même s’il peut encore tourner en concours, il faudra privilégier certains événements.

Retrouvez le cross indoor du CHI de Genève en direct sur Equidia Life avec les commentaires de Kamel Boudra et Michel Asseray.

Propos recueillis par Claire Griot
Crédits Photos Scoopdyga