Disparition de Jean Rochefort

Créé le 9 octobre 2017

Jean Rochefort est mort dans la nuit de dimanche à lundi, à l'âge de 87 ans. Tout au long de sa vie, il a voué une admiration sans limite au cheval. Cavalier, éleveur et propriétaire, il ne se lassait jamais de parler des chevaux. C'est également grâce aux chevaux que Jean Rochefort avait lancé la carrière au cinéma d'un certain Guillaume Canet.

Jean Rochefort était un passionné. De cinéma bien sûr avec plus de 120 films à sa filmographie, et de théâtre avec de nombreux rôles. Mais il l’était avant tout d’équitation.

Le grand public n’a pas oublié ses commentaires enflammés lors des épreuves d’équitation des Jeux olympiques d’Athènes, en 2004. A cette occasion, il avait baptisé Nicolas Touzaint « le Gérard Philippe, l’archange du concours complet ».« Le mot qui me vient à l’esprit, c’est le foudre. C’est la rencontre de la foudre et du calme » ajoutera-t-il pour Jean Teulère avec Espoir de la Mare. Eleveur, il avait également fait naitre Nashville, monté jusqu’en équipe de France par Jean-Maurice Bonneau (Photo, collection A.J Le Goupil).

« Quand j’étais gamin, je le voyais en concours, Jean Rochefort l’acteur que je vénérais, d’une simplicité, très volubile, très sympathique, dans son élément, avec beaucoup de charisme, raconte Guillaume Canet dans le documentaire d’Alain Teulère (ci dessous). J’ai eu cette rencontre quand il est venu voir une jument née chez mon père. Il m’a dit tu as une gueule à faire du cinéma ». Et il m’a dit tu vas faire un film avec moi. » On a eu complicité incroyable sur le tournage. Je lui dois tout. »

Depuis de nombreuses années, Jean Rochefort, distingué du Mérite agricole, médaille dont il était très fier, était devenu un formidable ambassadeur des sports équestres. A son initiative, les concours avaient sonorisé les épreuves de saut d’obstacles pour permettre au public et aux téléspectateurs de percevoir encore mieux les efforts des chevaux. Parrain d’Equestrian Le Mag, il ne manquait pas une occasion de venir parler de sa passion, avec toujours la même ferveur, le même enthousiasme.

« Cet animal est exceptionnel, je suis un homme à crottins, l’odeur du cheval, ses réactions, la jument que j’ai mise au monde quand elle va mettre bas qui me fait comprendre que ça va venir… C’est une pépite dans la vie d’un homme« , déclare t-il dans le documentaire réalisé par Alain Teulère (ci-dessous).

Equidia s’associe à la peine de sa famille et de ses proches.

Les réactions

Revoir « Rochefort en baskets »

Jean Rochefort et c’est une première, a bien voulu recevoir Alain Teulère dans sa maison de vacances du sud. Ce jeune homme offre ici un témoignage inédit dans lequel il parle de ses débuts, des copains: Belmondo, Marielle, Noiret, Fernand Raynaud. De ses films à succès comme de ses films d’auteurs et de ses navets du Théâtre encore, des sports et des chevaux évidemment. L’on apprends qu’il a eu faim lors de ses débuts difficiles de jeune comédien. Qu’il a fait des pubs aussi pour éloigner les huissiers venu saisir ses chevaux. Nombreux témoignages de ses enfants spirituels: Sandrine Kiberlain, Edouard Baer, Guillaume Canet. Bref, un Jean Rochefort très émouvant. Ce phénoménal dandy en baskets citrons et bretelles violettes se raconte avec beaucoup d’élégance, d’humour et d’émotion dans ce documentaire.