equidia life complet Maxime Livio champion de France

Créé le 11 septembre 2017

Après trois jours de compétition, Maxime Livio s’impose dans le championnat de France Pro élite de concours complet en selle sur Pica d’Or. Gwendolen Fer est deuxième et Matthieu Van Landeghem, troisième.

Dimanche, les cavaliers engagés dans le championnat de France Pro élite se sont mesurés sur le test de saut d’obstacles en début d’après-midi. Les couples se sont élancés dans le sens inverse du classement provisoire, assurant ainsi le suspense jusqu’au dernier passage.

Matthieu Van Landeghem, 4e après le cross, réalise un parcours sans-faute associé à Safran du Chanois*ENE-HN qui lui permet de remonter d’une place au classement final du championnat de France et de monter sur la 3e marche du podium. Gwendolen Fer et Romantic Love fait tomber une barre. Avec un total de 43.6 pts, elle monte sur la 2e marche du podium.

Derniers à s’élancer, Maxime Livio et Pica d’Or bouclent le parcours avec 4 pts de pénalité. Ils s’imposent avec 1,6 pt d’avance sur la cavalière toulousaine.

N°4 mondial au classement FEI, Maxime Livio remporte ainsi son premier titre de champion de France Pro élite.

La réaction de Maxime Livio, champion de France Pro élite : « Pica d’Or est assez régulier sur l’hippique mais c’est toujours plus confortable de passer en dernier et de savoir qu’on a une barre d’avance. La faute aujourd’hui est complètement pour moi, je me suis un peu pressé et déconcentré pendant un saut. Je suis malgré tout ravi de cette médaille surtout que je n’avais jamais eu le titre. C’est la meilleure manière de récompenser toute mon équipe. La prochaine échéance pour nous, c’est la Coupe des nations de Waregem en Belgique. »

La réaction de Gwendolen Fer, vice-championne de France Pro élite : « J’ai bien commencé. Romantic a fait une très bonne reprise de dressage et un super cross. Il a encore bien sauté à l’obstacle. Il a manqué le petit quelque chose pour être championne de France mais je n’avais qu’à pas prendre de temps sur le cross ! Je suis quand même très contente de notre performance. C’est une bonne préparation pour le CCI 4* de Pau en octobre qui est qualificatif pour les Jeux équestres mondiaux de Tryon. »

La réaction de Matthieu Van Landeghem, médaillé de bronze de la Pro élite : « Cette médaille de bronze vient clôturer une année riche en émotions. Safran a fait un super concours. Déjà au dressage, on a fait un de nos meilleures reprises avec 43 pts. Il s’est ensuite montré très à l’écoute sur le cross et au CSO. Il est de plus en plus fiable. Je crois que petit à petit j’arrive à trouver le bon dosage sur les trois tests. Mon objectif de fin d’année avec lui c’est d’aller à Boekelo. »

La réaction de Michel Asseray, Directeur technique adjoint, en charge du concours complet : « Ce Festival 2017 a été une belle édition avec la réunion des deux disciplines. Maxime a confirmé qu’il était en grande forme. On a également vu la nouvelle génération qui arrive. A l’image de Thibault Fournier, Alexis Goury, Marie-Caroline Barbier ou encore Aurélien Leroy tous classés dans le Top 8. Du côté des jeunes, les championnats de France sont toujours des épreuves singulières, un titre reste un titre ! Il y a eu des rebondissements que ce soit sur le cross ou sur le saut d’obstacles mais c’est comme ça qu’ils apprennent. »

Lionel Guyon et Tactic de Lalou, champions de France Pro 1

Lionel Guyon et Tactic de Lalou, propriété de Pierre Barki et de son cavalier, 7e après le dressage avec une reprise notée 44,7 pts, sont les seuls à réaliser un cross sans-faute dans le temps imparti. Une performance qui leur permet de prendre le leadership avant le saut d’obstacles. Lionel signe un beau parcours sans-faute et s’offre la médaille d’or après avoir remporté il y a quelques semaines la Coupe des nations avec l’équipe de France lors du CICO 3* du Haras du Pin. C’est Arnaud Boiteau Quoriano*ENE-HN, propriété de l’IFCE, qui s’adjuge la médaille d’argent également auteur d’un parcours sans pénalité. Sur la troisième marche du podium on retrouve Rodolphe Scherrer et Todd de Suzan, propriété de Catherine Nauleau. Le couple réalise un beau sans-faute lui permettant de passer de la 10e à la 3e place.

La réaction de Lionel Guyon, champion de France Pro 1 : « Après une bonne reprise de dressage, nous sommes les seuls à réaliser le maxi sur le cross. Je suis ravi de la progression de Tactic qui commence à s’aguerrir à ce niveau là après notre victoire par équipes au CICO 3* du Pin. C’est un cheval avec beaucoup de sang froid mais qui possède l’énergie de l’Anglo-arabe. J’aimerais faire Boekelo ou Le Pouget pour bien finir la saison. »

Les As

Chez les Minimes, Camille Couesnon et Qui Dit Mieux Dupalet, propriété de Vanessa Couesnon, ont dominé de la tête et des épaules ce championnat de France. En tête dès le dressage, Camille, des Ecuries de Moulis, près de Bordeaux, et son cheval de 13 ans, sont pénalisés de 1,2 pt pour temps dépassé sur le cross et réalisent un parcours sans-faute à l’hippique. Avec un total de 42,5 pts, ils remportent le titre de champion de France Minime. Une belle performance pour la jeune fille originaire de Gironde qui participait ici son premier championnat à cheval. La bonne opération est réalisée par Baptiste Nebout et sa petite Vivacious Dew Drop, propriété de Valérie Nebout. Le couple 4e après le cross, boucle un sans-faute lors du CSO et s’octroie la médaille d’argent avec un total de 50,5 pts. Brunehilde Labrit fait une faute mais conserve sa 3e place avec son poney Top du Verron, propriété de Julie Darrasse. Le couple totalise un score de 48,3 pts.

La réaction de Camille Couesnon : « J’avais un peu de stress avant l’hippique mais mon cheval a bien sauté. Je ne monte Qui dit mieux que depuis le début de l’année. Les débuts ont été compliqués car il était anxieux, notamment sur le cross mais nous avons appris à nous connaître et à nous faire confiance. J’aimerais faire les Cadets et les Juniors ensuite. »

Photo Scoopdyga

Communiqué FFE