Alan Potts est décédé, l’obstacle européen touché

Créé le 14 novembre 2017

Alan Potts est décédé à l'âge de 80 ans. Il avait commencé à investir tardivement dans l'obstacle en Angleterre puis plus largement en Europe dans les chevaux d'obstacle où il avait eu la chance de toucher des chevaux de groupe 1.

Alan Potts n’aura survécu que trois mois à son épouse Ann. Tous deux passionnés de courses hippiques, ils avaient investi seulement depuis 2005 dans ce hobby après avoir fait fortune dans l’industrie du charbon où il a inventé une machine qui est devenue un standard mondial. Une machine à tailler, « sizing » en anglais, d’où les patronymes des chevaux qu’il choississait.

Coup d’essai et coup de maître : Alan Potts donne sa confiance à Henry de Broomhead qui lui déniche un cheval nommé Sizing Europe. La jeune casaque Jaune et verte va rapidement taper dans l’oeil des parieurs britanniques quand le cheval gagne l’Irish Champion Hurdle, l’Arkle Trophy puis le Queen Mother Champion Chase de Cheltenham.  IL totalisera 8 victoires de Groupe 1 jusqu’à sa retraite en mai 2015.

L’an passé, le propriétaire avait réparti ses chevaux entre plusieurs entraîneurs dont Jessica Harrington et Colin Tizzard. L’énorme réussite de cette nouvelle organisation se nomme Sizing John qui, auprès de la femme entraîneur en Irlande, va gagner plusieurs Gold Cups à Leopardstown, Cheltenham et Punchestown.

Ces derniers mois, malgré la maladie puis le décès de son épouse, Alan Potts continuait à investir, payant 300.000 livres un cheval nommé Madison to Monroe et signant des contrats de première monte avec des jockeys irlandais et anglais.

En France, il a eu des chevaux chez Jean-Paul Gallorini mais surtout chez Jehan Bertran de Balanda. Cinq chevaux de sa casaque ont couru dans l’hexagone en 2017 même si la dernière victoire remonte à octobre 2016 avec Syndromos. Ses bons chevaux étaient Sizing Stars, The Saint ou encore Sizing France.

Le gamin qui avait commencé à 16 ans à travailler dans les mines de charbon avait fini chercheur et découvreur d’or sous forme équine. Il avait totalisé plus de 500 partants lors des cinq dernières années en Europe.