Cartier Awards: Enable couronnée Cheval de l’Année

Créé le 15 novembre 2017

C'est sans surprise que la championne Enable a été sacrée Cheval de l'Année aux célèbres Cartier Awards ce mardi soir à Londres. John Gosden, Lord Teddy Grimthorpe et Frankie Dettori ont accepté la récompense lors d'une cérémonie prestigieuse.

Les Cartier Awards sont l’équivalent des Oscars pour les courses européennes, et sont décernés après vote du public et des journalistes et selon un système de points alloués pour des victoires en courses de Groupe. Lauréate de cinq Groupes 1 en 2017, la représentante du Prince Khalid Abdullah, Enable, n’a encore une fois pas rencontré d’opposition à sa hauteur pour ce dernier challenge de la saison.

Enable suit les traces des illustres Golden Horn (2015), Treve (2013) et Sea The Stars (2009), vainqueurs du Prix de l’Arc de Triomphe et du titre de Cartier Cheval de l’Année.

La pensionnaire de John Gosden a également été couronnée meilleure pouliche de trois ans, tandis que chez les mâles de la promotion classique, la récompense est revenue à son compagnon d’écurie Cracksman, vainqueur impressionnant des Champion Stakes. L’entraîneur donne rendez-vous en octobre 2018 pour le clash entre ses champions; « avec un peu de chance, les deux se retrouveront à Longchamp et cet homme [Frankie Dettori] aura un choix difficile à faire. »

Aidan O’Brien a vécu une saison inoubliable en 2017, établissant un nouveau record pour le nombre de victoires au plus haut niveau en une année (27 avec encore quelques Groupes 1 à l’étranger à courir). Le maître de Ballydoyle poursuit sa moisson d’honneurs et il a vu trois de ses élèves sacrés lors de cette soirée prestigieuse. Chez les deux ans, US Navy Flag, le premier poulain à remporter les Middle Park Stakes et les Dewhurst Stakes depuis 1982, a été élu meilleur mâle, et Happily, qui a battu les mâles dans le Prix Jean-Luc Lagardère, meilleure pouliche de la jeune génération.

L’équipe de Coolmore a également brillé grâce à Order Of Saint George, lauréat du Irish St Leger et de la Champions Long Distance Cup, en plus de sa quatrième place dans le Prix de l’Arc de Triomphe. Il a devancé de peu le populaire Big Orange, son tombeur dans la Gold Cup de Royal Ascot.

Dans la catégorie très disputée du Sprint, Harry Angel a remporté le titre devant Marsha, Bataash et Lady Aurelia. Le représentant de la casaque Godolphin, entraîné par Clive Cox, s’est illustré cette saison dans la July Cup et la Haydock Sprint Cup.

Auteur d’un doublé de Groupes 1 dans les Eclipse Stakes et le Juddmonte International, Ulysses est nommé meilleur cheval d’âge. Cet élève de la famille Niarchos n’a pu participer à la Breeders’ Cup suite à un problème de santé et ce prix lui permet de terminer sa carrière en beauté.

Sir Michael Stoute, l’entraîneur d’Ulysses, a reçu le « Award of Merit » en récompense de l’ensemble de sa carrière. Le professionnel originaire de la Barbade a été anobli par la Reine Elizabeth II en 1998 en reconnaissance de son succès international qui a porté haut le drapeau de cette île, et le vainqueur de 26 Classiques anglais s’est déclaré touché lorsqu’il est monté sur scène pour recevoir ce nouveau titre.

Dix fois tête de liste des entraîneurs en Angleterre, Sir Michael Stoute a remporté le Prix de l’Arc de Triomphe en 2010 avec Workforce et il est le co-recordman du nombre de victoires à Royal Ascot, ex-aequo avec le regretté Sir Henry Cecil avec 75 réalisations.