Royal Ascot, jour 1 : les enjeux

Créé le 19 juin 2017

Churchill vers un triplé historique. C'est l'enjeu le plus important de la journée. Il a gagné les 2000 Guinées anglaises début mai et irlandaises trois semaines plus tard. Churchill est désormais le favori des St James’s Palace Stakes disputées lors de la journée d’ouverture de Royal Ascot ce mardi 20 juin.

Ribchester sera difficile à battre

Impressionnant lauréat des Lockinge Stakes, Ribchester est aligné au départ des Queen Anne Stakes, la première course du meeting de Royal Ascot. Il fait partie des « coups surs » proposés durant le meeting.

Il a prouvé sa forme, vous pouvez revoir sa dernière sortie ci-dessous :

Il a tiré un mauvais numéro de stalles, et est a l’opposé de son leader Toscanini. Le terrain est plus rapide que lors de ses dernières courses. Si certains ont des inquiétudes quant à ces facteurs, Richard Fahey, l’entraîneur n’en a pas: « je suis très content de Ribchester, je pense qu’il va faire une grande performance » a t’il dit à la presse anglaise.

Un avion nommé Lady Aurelia

Elle a fait une des plus fortes impressions lors du meeting royal de l’an dernier quand elle a gagné les Queen Mary Stakes de 7 longueurs, elle est de retour. Lady Aurelia la championne de Wesley Ward, qui a également remporté le Prix Morny a deux ans dispute les King’s Stand Stakes et affronte les mâles et les chevaux d’âge. Une toute autre tâche.

Ses avantages : c’est un monstre de vitesse.

Ses désavantages : elle affronte les mâles et les chevaux d’âge qui sont plus tenaces.

Churchill vers un triplé historique

Churchill est en tête du betting de ce mardi et cherche à copier les champions de Ballydoyle qui ont effectué ce triplé 2000 Guinées anglaises – 2000 Guinées irlandaises et St James’s Palace Stakes : Gleneagles, Henrythenavigator et Rock of Gibraltar.

Vous pouvez revoir ci-dessous sa victoire dans les Guinées de Newmarket, la 8e de son entraîneur :

Vous pouvez revoir ci-dessous son succès au Curragh :

L’experience de Royal Ascot

Le miler n’est que le 9e cheval à réaliser le doublé des Guinées anglaises puis irlandaises et il a déjà l’expérience de Royal Ascot, ce meeting unique. Il a remporté les Chesham Stakes il y a 12 mois. C’était le début d’une série de 7 victoires au plus haut niveau.

Vous pouvez revoir sa victoire à Royal Ascot à deux ans ici :

« Tout va bien »

« Tout va bien pour Churchill depuis les Guinées irlandaises » dit son entraîneur Aidan O’Brien à la presse britannique : « nous ne lui avons pas demandé grand chose au travail, mais ce qu’il a fait il l’a bien fait. Il est facile et il va apprécier le terrain rapide. J’en suis satisfait ».

La couleur du chapeau de la Reine

Les anglais aiment parier sur la couleur du chapeau de la Reine qui ouvre le meeting tous les jours. Elle arrive en caresse lors de ce qu’on appelle la procession royale, avec ses invités et d’autres membres de la famille royale.

Les bookmakers proposent les cotes suivantes : 3 bleu, jaune 5, violet 6, blanc, crème 8, vert, rose, 10 orange, pêche 12, gris, argent et rouge 20.