Grand Prix de Vichy : la bonne pour Garlingari ?

Créé le 17 juillet 2017

Au cœur de ces cinq jours du Festival du Galop sur les bords de l'Allier se tiendra, en point d'orgue, le Grand Prix de Vichy (Groupe 3) mercredi 19 juillet. Disputée en nocturne (21h10), l'épreuve accueille cette année un petit peloton composé de 6 chevaux dont Garlingari, quatrième l'an dernier.

Garlingari remet ça !

Le protégé de Corine Barande Barbe avait tenté de copier son « grand frère » Cirrus des Aigles l’an passé mais n’imite pas Cirrus des Aigles qui veut. Pour ses premiers pas sur les bords de l’Allier, Garlingari n’avait pu faire mieux que quatrième. A sa décharge, il s’y alignait après une année chargée contrairement à mercredi où il n’aura qu’une course de rentrée dans les jambes. Mais quelle course de rentrée ! Alors qu’il n’avait plu couru depuis six mois, il avait tracé une très belle ligne droite pour aller chercher Robin of Navan, détaché du peloton. Cette année, Garlingari s’annonce comme le concurrent à battre !

Revoir la course de rentrée de Garlingari dans La Coupe Longines (Groupe 3) le 17 juin à Chantilly


Même si Garlingari paraît légèrement au-dessus, il devra se méfier de Best Fouad, l’un des deux pensionnaires de François Rohaut. Le 6 ans est en grande forme comme l’atteste ses trois succès en cinq sorties et sera associé à Christophe Soumillon, qui se détache peu à peu à la première place du classement de la Cravache d’Or. Mais, l’entourage de Best Fouad se fait plaisir en le présentant dans le Grand Prix et il n’est, a priori, pas la meilleur chance des deux. L’entraîneur du Sud-Ouest présentera également Qurbaan, un représentant d’Hamdan Al Maktoum. Il reste sur une quatrième place dans le Grand Prix de Bordeaux (Listed) dans un terrain trop souple, lui qui détient ses bonnes références sur PSF ou bon terrain. La météo n’annonce pas de pluies d’ici mercredi et ce poulain aux origines américaines devrait avoir son terrain.

Ecoutez François Rohaut, entraîneur de Best Fouad et Qurbaan


Impressionnant à 2 ans et dans le Prix Noailles (Groupe 3) en 2016, Raseed nous a laissé un peu sur notre faim ces derniers temps. Après avoir bénéficié d’un break de neuf mois, ses deux courses de rentrées sont moyennes, même s’il a montré un léger mieux dans le Vase d’Argent (Listed) fin avril

Revoir la quatrième place de Raseed dans le Vase d’Argent à Toulouse le 29 avril


Pour une surprise !

Porsenna et Subway Dancer s’alignent avant le coup avec une seconde chance. Porsenna ne compte que peu de fausses notes depuis qu’il est entraîné par Fabrice Vermeulen et qu’il porte des œillères australiennes. Acquis à réclamer en décembre, Fabrice Vermeulen a eu besoin d’une course avant de remettre Porsenna sur le chemin de la victoire, remportant même un Quinté+ en avril sur la PSF cantilienne. Il a été présenté dans de bons lots en Italie et il peut surprendre à l’arrivée.

Subway Dancer dépend de la coupe de Zdeno Koplik, entraîneur d’origine Tchèque. Il connait bien les courses françaises puisqu’il a couru presque exclusivement sur notre sol mais sa tâche s’annonce très compliquée mercredi. Toutefois, Zdeno Koplik est en forme puisqu’il a remporté sa première course de l’année en France ce dimanche à Aurillac avec Everest Hill.