Conférence de presse : La TVA s’emballe, le cheval va mal !

Créé le 26 février 2017

C'est avec ce slogan que les Présidents des différentes maisons mères de la filière équine se sont réunis à l'occasion du Salon de l'Agriculture, Porte de Versailles, à Paris. Objectif : évoquer l'urgence d'un retour de la TVA à taux réduit pour les activités de la filière en crise.

La fiscalité sur les paris hippiques mais aussi le retour à un taux réduit de la TVA pour toutes les activités de la filière équine française, c’est bien les sujets au cœur de toutes les discussions actuellement. Cette réforme fiscale, imposée par Bruxelles en 2010, avait pour but de modifier la TVA, de 5,5% à 19,6%. Une augmentation brutale que l’Europe a mis en vigueur, en France, dès le 1er janvier 2013. Elle concerne tous les professionnels du cheval, provoquant une crise sans précédent. C’est la raison pour laquelle une conférence de presse s’est tenue à Paris, le 27 février, en présence de tous les Présidents de la filière. Parmi eux, Serge Lecomte, Président de la Fédération Française d’Equitation, Dominique de Bellaigue, Président de la Société LeTrot, Yves Chauvin, Président de la Société Hippique Française, Jean-Pierre Colombu, vice-Président de France-Galop et Eric Rousseaux, Président de la Société Françaises des Equidés de Travail. Au cours de la conférence, les Présidents ont signé l’appel conjoint pour un retour au taux réduit de la TVA.

  • A lire sur le même sujet :

Avenir des Courses: L’Etat a réuni les acteurs de la filière équine

La filière équine rassemblée pour faire face à l’Europe

Le Groupe Cheval dresse un bilan inquiétant de la filière