Princess Grif, l’élève modèle

Créé le 23 janvier 2017

Sans faire de bruit, Princess Grif approche du million d'euros de gains. Originaire d'Italie, ce talent précoce s'est construit un palmarès flatteur en Europe. Sa longévité et son talent lui offrent une place dans le Prix d'Amérique Opodo 2017. Avec même quelques légitimes ambitions...

C’est durant sa jeunesse transalpine que Princess Grif, cette partenaire de Marco Smorgon, laisse éclater son talent. Les victoires s’accumulent mais la route s’annonce longue. Est-ce une bonne pouliche ou une énième étoile filante comme l’Italie en produit souvent ? Son premier test d’envergure a lieu lors du meeting estival d’Enghien, en juillet 2012. Les résultats sont directement au rendez-vous : deuxième du Prix de Rome (Groupe 3) puis lauréate du Prix Henri Cravoisier (Groupe 3).

grif 2


Désormais étoffé, son compte en banque incite l’entourage de Princess Grif à délocaliser cette pouliche d’avenir. La jument traverse les Alpes et intègre les box de Fabrice Souloy. Cette association dévoile une nouvelle facette de son talent : l’aptitude aux longs parcours. Son succès dans le Prix Héraclite 2013 (Groupe 3 – 2700 mètres) est le premier déclic. Quelques semaines plus tard, cette fille de Varenne s’adjuge le Grand Prix d’Europe (Groupe 1) à Milan face aux meilleurs mâles italiens de 4 ans.

La même année, Princess Grif confirme sa montée en puissance dans le Grand Prix Tino Triossi à Naples (Groupe 1), fin décembre. Son année de 5 ans est bonne mais Princess Grif doit se contenter d’accessits à Vincennes. Une saison de transition durant laquelle cette élégante jument ne va rien lâcher. Un courage qui la caractérise encore aujourd’hui. Dauphine de Moving On dans le Prix de l’Atlantique 2015 (Groupe 1), elle inscrit, quatre mois plus tard, son nom au palmarès du Grand Prix de Wallonie (Groupe 1), marqué par la disqualification des principaux favoris.

Participer au Prix d’Amérique Opodo (Groupe 1) serait la plus belle des récompenses pour cette jument en constants progrès. Surtout après sa victoire dans le Grand Prix de la Nation (Groupe 1) face à Timoko, le 6 novembre dernier, avec Roberto Andreghetti. Ce jour-là, elle place une accélération foudroyante.

C’est dans l’optique de la qualifier pour l’Amérique 2017 que Fabrice Souloy prend la décision de déferrer la jument des quatre pieds cet hiver. Pieds nus, Princess Grif arrache la troisième place du Prix de Bretagne (Groupe 2), le 20 novembre. Le rêve de courir le dernier dimanche de janvier s’accomplira bien.



Septième, avec ses fers, du Prix du Bourbonnais (Groupe 2), elle s’est ensuite classée quatrième du Prix de Bourgogne (Groupe 2), en retrait de Bold Eagle et Lionel. En valeur pure, Princess Grif est barrée pour le podium dans le Prix d’Amérique Opodo (Groupe 1). Mais cette élève modèle nous a tellement surpris que la méfiance est de mise.


Vous êtes fan de Princess Grif ? Tweetez-le !

__________

Télécharger la photo de couverture Facebook « Supporter de Princess Grif »
(cliquez sur le lien, puis clic droit sur l’image et « Enregistrer l’image sous »)