Univers de Pan, sprinteur mais pas que…

Créé le 23 janvier 2017

A 9 ans, le champion de Philippe Daugeard disputera son deuxième Prix d’Amérique Opodo. Véritable métronome sur les parcours de vitesse, Univers de Pan compte trois groupes 1 depuis le début de sa carrière.

Derrière les ailes de la voiture, Univers de Pan est un modèle de réussite. 10 de ses 21 victoires en carrière ont été obtenues sur les parcours de vitesse. C’est sur la distance du mile (1609m) qu’il a remporté deux groupes 1 : le Grand Critérium de Vitesse à Cagnes-sur-Mer en mars 2014 puis le Finlandia Ajo deux mois après. En juin de la même année, le sprinteur tricolore décrochait le plus beau succès de sa carrière : l’Oslo Grand Prix… sur 2100m. Le tout pour une année 2014 exceptionnelle avec trois victoires (uniquement des Groupes 1) et six places en neuf sorties.

Déjà sur les tablettes à 2 ans

Dès son plus jeune âge, le pensionnaire de Philippe Daugeard a montré de la qualité, prenant notamment la 4e place du réputé Prix Emmanuel Margouty (Gr.2). Il avait débuté sa carrière par trois victoires (à Caen, Vichy et Graignes), cinq places et une disqualification.

Trois groupes 2 en 2013

L’année de la confirmation sera pour 2012 avec 100% de réussite (14 courses – 7 victoires – 7 places) dont un premier groupe (Prix Camilla, Gr.3) et une quatrième place dans le Grand Prix de l’U.E.T. Une course qui lui permettra de franchir un cap puisqu’en 2013, Univers de Pan sera intenable dans les groupes 2 avec trois victoires (deux fois en dominant Up and Quick), quatre places et un podium dans le Critérium des 5 ans (Gr.1, 3e).


Dimanche 15 Janvier 2017;Vincennes;GRAND PRIX DE BELGIQUE - CI - G2 - QUINTE +;Philippe DAUGEARD;Olivier HORVATH;SCOOPDYGA - COSTABADIE Pierre


Placé du Grand Prix de France

Le champion d’Olivier Horvath et sa célèbre casaque verte est l’une des têtes d’affiche de l’hiver 2013-2014 avec une deuxième place dans le Prix de Bourgogne, dans le Prix de la Marne puis une autre dans le Grand Prix de France.

En mode Scandinavie

Un an après son récital en Scandinavie, Univers de Pan a renouvelé l’expérience au printemps 2015. Troisième du Finlandia Ajo, il a échoué dans la première batterie de l’Elitloppet (6e). Depuis, il a soufflé le chaud (3e du Prix de Bourgogne 2016, 2e du Kymi Grand Prix) et le froid (9e du Prix d’Amérique Opodo, non placé dans le GP de Wallonie).

Ce dimanche, il n’aura qu’une infime chance d’entrer dans les cinq premiers tellement il y a de possibilités pour les places. En revanche, quinze jours après, dans le Grand Prix de France, il pourrait être un trouble-fêtes.


Vous êtes fan d’Univers de Pan ? Tweetez-le !

__________

Télécharger la photo de couverture Facebook « Supporter d’Univers de Pan »
(cliquez sur le lien, puis clic droit sur l’image et « Enregistrer l’image sous »)


A lire sur le même sujet :

Mercredi à Mons : rentrée gagnante d’Univers de Pan

Carnet de pistes 2016 : Univers de Pan, «en vert» et contre tout

GP Oslo 2014 : Univers de Pan, formidable !