Timoko : « Je vais vous régaler »

Créé le 23 janvier 2017

Quand il rentrera en piste ce dimanche 29 janvier 2017, Timoko sera déjà le trotteur le plus riche du peloton. Et de loin, puisqu'aux gains, il est déjà devant le mythique Ready Cash. Pourtant, Timoko n'a jamais gagné l'Amérique. Et si c'était son année ?

« TI-MO-KO, TI-MO-KO ! »

Mais qu’est ce qu’ils ont, les humains, à crier mon nom là… Ils croient vraiment que j’ai besoin de ça pour me motiver ? 10 ans, les petits pères, j’ai 10 ans ! Dont 8 à fouler vos pistes. Alors merci, mais je connais bien mon travail. Surtout ici. Vincennes, Vincennes, mais c’est mon jardin ! Chaque relief, chaque buisson, j’en connais le moindre recoin, c’est chez moi ! Vous avez compris, les jeunes ? Chez moi !

Dimanche 27 Janvier 2013;Paris-vincennes;GRAND PRIX D'AMERIQUE - CI - G1;Richard WESTERINK;SCOOPDYGA -
Crédit photo : SCOOPDYGA

 

Bon, un peu chez Tiégo aussi. C’est vrai. Mais les autres, du calme, hein ! Doucement, le royaume du népotisme, doucement ! Bold Eagle, si son père n’était pas Ready Cash, il n’en serait pas là, hein ! C’est sûr que c’est facile d’avoir du sang de champion et d’être coaché par le mec tête de liste des entraîneurs tous les ans. Alors j’ai envie de dire : encore heureux qu’il en gagne des courses ! 4.301.098€ de gains, mon Richard, il en a pas 2 des comme moi. Et puis bon, c’est pas fini !

Dimanche 01 Janvier 2017;Vincennes;GRAND PRIX DE BOURGOGNE - CI - G2 - QUINTE +;Björn GOOP;Richard WESTERINK;SCOOPDYGA - DYGA Laurent
Crédit photo : SCOOPDYGA – DYGA Laurent

 

Ce dimanche, c’est mon 6e défilé derrière la couverture aux étoiles. Ma 92e course. 20 de plus que Tiégo. 56 que Boldy. Alors côté expérience, je vous rends bien 100 mètres, les gosses. 31 courses remportées, le million de gains à 4 ans, un peu de respect pour vos aînés, « Nom de Varenne » ! OK, avec l’âge, moins c’est long, mieux c’est, pour moi. Attention, pas que je baisse les bras sur 2.700 mètres ! Je reste un champion ! Mais bon, 2.100, ça va plus vite… Et moi j’aime bien quand ça va vite.

Est-ce ce qui explique que je n’ai jamais gagné la belle, d’ailleurs ? Parce que bon, quand on y réfléchit, ça fait tâche, quand même. Les places, c’est bien mais bon, moi j’aime bien quand vous chantez pour moi, les humains. Quand vous sautez comme des fous avec vos petites écharpes bleues. Quand vous venez tous me faire des petites caresses au box… C’est pas passé loin, l’année dernière ! Mais non. Vous m’avez tous oublié… Enfin presque. Mais vous étiez quand même nombreux autour du petit bleu… Enfin, jaune et rouge. Et noir. Bref ! Profite, gamin, parce que ça ne va pas durer.

Quand je suis arrivé pour courir mon 2e Amérique à 6 ans, j’avais 1.236.830€ de gains. T’en as déjà 2.293.300. Plus d’un million d’avance. Ça fait beaucoup quand même ! Il va falloir tenir le rythme. Et la distance ! Ton père, au même âge, il n’avait pas 1,5 million (1.380.600€) ! Tu te rends compte ? Non, tu vas craquer, tu vas te fatiguer. Maintenant, ça serait bien d’ailleurs. Parce que bon, moi c’est ma dernière chance ! Pas que j’ai besoin que tu cèdes, disons juste que ça m’aiderait bien.

Dimanche 01 Janvier 2017;Vincennes;GRAND PRIX DE BOURGOGNE - CI - G2 - QUINTE +;Björn GOOP;Richard WESTERINK;SCOOPDYGA - DYGA Laurent
Crédit photo : SCOOPDYGA – DYGA Laurent

 

Enfin, dans tous les cas, cette année, c’est la mienne. Richard m’a remis le petit Suédois tout maigre dans le sulky, je vais voler. L’orgie de foin, la foule devant mon box, les flashes, c’est pour moi, c’est pour aujourd’hui. Je m’entraîne comme vos Kenyans, j’ai une hygiène de vie digne de vos jockeys de plat, je mérite. Il n’y a pas de secret, c’est comme pour vous, les humains : ceux qui y arrivent, ce sont les constants, les réguliers, les bosseurs. Comme votre papi cycliste. Comment il s’appelle déjà… Ah oui, Robert Marchand. 105 ans et il fait 22,5 kilomètres dans un vélodrome. Je devrais m’en sortir sur 2700 mètres !

Samedi 07 Mai 2011;Paris-vincennes;PRIX CRITERIUM DES 4 ANS - G1;Richard WESTERINK;SCOOPDYGA -
Crédit photo : SCOOPDYGA

 

Alors j’espère que vous vous êtes déplacés en masse, chers supporters. Et bien hydraté les mains avant de venir vous battre pour toucher mes poils. Parce que je vais vous régaler ! Au passage du poteau tout à l’heure, j’aurai 4.751.098€ de gains. Sans les entrées ! Même si je n’égalerai pas Dieu-Varenne et ses irrattrapables 6.035.665€, je m’en rapprocherai quand-même toujours un peu plus.

Et puis au pire, même si je perds, je serai toujours plus riche que ton papa Boldy. Et toc, dans les dents !


Vous êtes fan de Timoko ? Tweetez-le !

__________

Télécharger la photo de couverture Facebook « Supporter de Timoko »
(cliquez sur le lien, puis clic droit sur l’image et « Enregistrer l’image sous »)