Voltigeur de Myrt, le rêve de Lorenzo Donati

Créé le 23 janvier 2017

A 22 ans, Lorenzo Donati vit un véritable rêve. Dimanche 29 janvier, il concourra au premier Prix d'Amérique Opodo de sa jeune carrière, au sulky de Voltigeur de Myrt, un cheval dépendant de l'entraînement de Roberto Donati, son père.

99/1. C’est la cote que Voltigeur de Myrt faisait afficher le 25 janvier 2015, en se classant 2e du Prix d’Amérique, derrière l’intouchable Up And Quick. A l’époque, Lorenzo Donati, fils de l’entraîneur Roberto, a tout juste 20 ans.

Deux ans plus tard, c’est lui qui se mettra au sulky du champion familial. Et le binôme ne l’a pas volée, sa qualification. Excellents 3e sur une belle pointe de vitesse dans le Grand Prix du Bourbonnais, Voltigeur et Lorenzo ont remporté à la régulière leur ticket pour l’Amérique. Évidemment, sur le papier, quelques jours avant l’événement, ils semblent rayés par quelques protagonistes, mais l’histoire serait tellement belle…


« Franchement, je suis détendu. » A sa voix, on ne peut que le croire : Lorenzo Donati ne ressent – pour le moment – aucun stress, à une semaine de l’événement. Étonnant pour ce jeune homme de 22 ans dont le rêve de toujours est de participer à la plus belle des courses de trotteurs. « Vous savez, étant donné mon statut d’outsider dans cette course, je n’ai pas trop de pression. »

Mais quand-même ! La parade, l’ambiance, la foule… « La course, surtout ! », recadre tout de suite le driver, la tête décidément bien sur les épaules. On ne le prend à s’emporter que lorsque enfin on lui pose la question de ce qui le ferait rêver dans l’édition 2017.

Lorenzo Donati, avec Voltigeur
Lorenzo Donati, avec Voltigeur

« Franchement ? Ben gagner ! » Le sourire dans la voix, il nuance de suite son rêve avoué : « mais bon, moi, dans les 5, je signe tout de suite ! »

Nul doute que la course sera un grand moment pour ce jeune homme, et peut-être encore plus grand pour son entraîneur de père. « Il me fait complètement confiance. Il sait que je sais comment le cheval est le mieux dans un parcours. »

Voltigeur de Myrt se présentera le dernier dimanche de janvier au départ de l’Amérique, avec son fan-club habituel dans les tribunes, tout de jaune et de rouge vêtu, prêt à écrire une nouvelle page de sa magnifique histoire.

Ce lundi 23 janvier, Stéphane Mons et Anthony Cardon ont suivi Voltigeur de Myrt sur ses terres en Mayenne. Il sont allés chez Roberto Donati avant d’assister à l’une des séances de travail du champion à quelques jours de l’Amérique. Voir le reportage ci-dessous. Un montage signé Georges Basset.

Vous êtes fan de Voltigeur de Myrt ? Tweetez-le !

__________

Télécharger la photo de couverture Facebook « Supporter de Voltigeur de Myrt »
(cliquez sur le lien, puis clic droit sur l’image et « Enregistrer l’image sous »)