Prix Jacques le Marois à Deauville : Six pour un titre !

Créé le 11 août 2017

Dimanche à Deauville, le Prix du Haras Fresnay-Le Buffard Jacques le Marois, 5e étape des EpiqE Séries ne comptera que six éléments après le retrait de Roly Poly ce vendredi. Un petit comité certes mais de grande qualité. Détail des forces en présence.

1 – Taareef

C’est Jean Bernard Eyquem qui sera associé au pensionnaire de Jean-Claude Rouget. Le fils de Kitten’s Joy s’est imposé à deux reprises cette année dans deux groupe 3, le Prix Bertrand du Breuil, en juin, et le Prix Messidor, en juillet. Il faut également se souvenir qu’en octobre 2016 Taareef avait remporté le Qatar Prix Daniel Wildenstein labellisé Groupe 2.

2 – Al Wukair

Ce sera sans doute l’un des favoris  de cette course. Entraîné par André Fabre, il concluait 3e des 2000 Guinées de Newmaket en mai dernier. Mais attention toutefois Taareef l’a devancé dans le Prix Messidor le 16 juillet. Le cheval était déjà associé à Frankie Dettori qu’il retrouvera dimanche pour une revanche à un niveau bien supérieur.

3 – Thunder Snow

C’est l’un des deux Godolpin de la course. Il a remporté le Prix Jean Prat (Groupe 1) début juillet avec Christophe Soumillon et concluait 3e des Saint James Palaces Stakes à Ascot en juin, c’est le cheval qui possède sans aucun doute le palmarès le plus riche de la course. Il a disputé quatre Groupe 1 cette année et a terminé trois fois dans les trois premiers. Attention à lui.

4 – Inns Of Court

C’est l’autre Godolphin et attention l’un des trois pensionnaires d’André Fabre. Sixième de la Poule d’Essai des Poulains et lauréat de deux groupes 3 depuis, le Prix du Palais Royal à Maisons-Laffitte début juin et et le Prix de la Porte Maillot à Deauville début juillet. Son jockey habituel, Mickael Barzalona, est en grande forme actuellement.

5 – Trais Fluors

Deuxième du Prix Jean Prat derrière Thunder Snow, ce fils de Dansili représentant lui aussi l’écurie André Fabre pourrait avoir son mot à dire si l’on en croit son résultat dans le récent Groupe 1. A son palmarès également cette année le Prix Paul de Moussac (Groupe 3) à Chantilly le 17 juin. Son jockey Vincent Cheminaud.

6 – Gold Luck

C’est l’entraînement de Freddy Head et la monte de Maxime Guyon. Cinquième du Prix Saint Alary, la fille de Redoute’s Choice  reste sur une troisième place. C’était dans le Prix Jean Prat. Ainsi on retrouvera dimanche à Deauville  la ligne de ce Groupe 1 disputé à Chantilly le 9 juillet dernier. Gold Luck est-elle en mesure de faire mieux ? c’est une possibilité. Seule pouliche de la course c’est la demi-sœur de l’immense championne Goldikova, lauréate de ce Prix Jacques Le Marois en 2009.