Prix William Head : Bipolaire surprend, Bon Augure déçoit

Créé le 21 avril 2017

A Auteuil ce vendredi, le Prix William Head (Listed) est revenu à Bipolaire aux dépens de Winneyev. Vanilla Crush termine 3e alors que Bon Augure, invaincu sur le steeple avant cette course, ne prend que la 5e place.

Deux « champions » étaient attendus par les spécialistes de l’obstacle pour cette semi-nocturne sur la Butte Mortemart : Bon Augure et Vanilla Crush. Une bonne partie du parcours, les représentants d’Adrien Lacombe et Jean-Paul Gallorini ont trusté les premières places du peloton. Mais, dans la phase finale, ils ont faibli et longtemps, Winneyev, entraîné par Isabelle Pacault, a cru au succès. C’était sans compter avec le sprint de Bipolaire, déclaré vainqueur après développement de la photo.

Bipolaire, sacré finish

Bipolaire, élève de François Nicolle, décroche la plus belle victoire de sa carrière, sa troisième Listed après les Prix Triquervillle (octobre 2015) et Prix Fondeur (novembre 2016). Grâce à ce succès, il pourrait être au départ d’un premier Grand Steeple-Chase de Paris le 21 mai prochain. Le représentant de la casaque Détré disputait là sa troisième « course de rentrée » après une 3e place dans le Prix Robert de Clermont-Tonnerre et une cinquième dans le Prix Troytown.

Les battus

Le « gagnant moral » dixit Stéphane Costes durant le direct, se nomme Winneyev. Le 6 ans de l’Écurie Mirande se montre fautif sur le rail ditch and fence mais il se relance de très belle manière pour conclure. Il n’est battu que d’un nez.

Vanilla Crush, lui, a vite pris les commandes de la course. Il se comporte très bien malgré deux fautes aux rivières (du huit et des tribunes). Sa fin de course, prometteuse, laisse à penser qu’il peut encore monter en condition pour la suite du programme.

Bon Augure n’est plus invaincu

Il n’y aura pas de 6 sur 6 sur le steeple pour Bon Augure. Sa première sur la piste extérieure n’est pas mauvaise, c’est plutôt sa fin de course qui pose question. Ce vendredi, l’élève d’Adrien Lacombe découvrait la distance (4700m, il avait couru sur 4400m le 1er avril) et il a clairement manqué de jus pour conclure. Techniquement, sur les sauts, comme pour ses courses précédentes, c’est un sans faute. Après la course, l’entraîneur a confié qu’il ne disputerait pas le Grand Steeple-Chase de Paris.

Arrivée et rapports : 5 – 4 – 8 – 6 – 1

Revivez la phase finale du Prix William Head :

Réaction du jockey, Thomas Gueguen et du fils du propriétaire, Adrien Détré :

Réaction d’Adrien Lacombe, entraîneur de Bon Augure :