Quinté de mardi à Vichy : Eternal Army, yes sir !

Créé le 17 juillet 2017

Doublement représenté au départ de ce Quinté, Henri-Alex Pantall nous a déclaré préférer la candidature d'Eternal Army (2) à celle de Beama (13), un choix que nous partageons. Plaçons le poulain en tête de notre pronostic, dans ce Prix de l'Allier (R1C1- 13H47), et gardons sa compagne d'entraînement dans notre sélection...


Les incontournables


  • 2 – Eternal Army

Pierre-Charles Boudot avait le choix des montes dans ce deuxième Quinté+ du meeting vichyssois, notamment concernant les deux représentants d’Henri-Alex Pantall au départ. « PC » est déclaré sur le poulain qu’il vient de mener à la deuxième place d’un quinté disputé sur l’hippodrome de Nantes. Une performance obtenue dans la foulée d’un succès, et donc d’une pénalisation au poids, décroché dans un événement à Chantilly. Au « Petit Port », Eternal Army nous a apporté la confirmation qu’il restait compétitif à ce poids. Sa place est une nouvelle fois à l’arrivée, seule inconnue le parcours qu’il va emprunter pour la première fois de sa carrière.

Revivez ci-dessous le Grand Prix Synergie 13/06/17 – Eternal Army 2e


  • 7 – Donuts Reyor

Même s’il court rapproché, il a participé au Quinté+ du 2 juillet, il a peu couru cette année. Sa performance à Saint-Cloud, 5e à moins de 3 longueurs du gagnant, prouve au passage qu’il reste compétitif après les 4 kilos de pénalisation que lui a valu sa victoire dans le Prix Kilt, le 20 avril à Chantilly. Candidat pour les places il peut selon nous espérer mieux s’il ne rencontre pas de problèmes de trafic dans sa remontée du peloton pour finir.

  • 12 – Xotic

Du haut de ses 8 ans, l’on ne présente plus Xotic, doyen de l’épreuve et bon terrain dépendant. Si le terrain est à sa convenance, ce n’était pas le cas pour ses dernières sorties, il devrait refaire parler de lui, d’autant qu’il ne s’est jamais retrouvé aussi bas sur l’échelle des poids. La distance ne lui posera pas de problème quant au tracé, le pensionnaire de Didier et Pauline Prod’homme n’a foulé qu’à deux reprises l’hippodrome de Bellerive. Non placé en 2013 dans une édition du Grand Handicap de Vichy disputé sur un terrain souple, il s’était auparavant classé deuxième en 2011, alors âgé de deux ans Xotic était alors sous l’entraînement de Pia Brandt.

Revoir la phase finale du Grand Handicap de la Seine – 06/04/17 – Xotic 2e


Les challengers


  • 04 – Kayenne

On la crédite déjà d’une victoire dans un Quinté+, dans les mêmes conditions, en avril 2016. Régulière sur l’ensemble de son œuvre depuis, courant peu, Patrick Khozian peut légitimement envisager prendre une place ce mardi avec sa jument. Kayenne n’a pas été revue depuis sa 5e place obtenue dans le Grand Prix de Marseille, une performance qui lui ouvre les portes de ce Quinté.

  • 13 – Beama

La benjamine de la course est « dans son jardin » à Vichy, hippodrome où elle est invaincue en 2 sorties. Deux victoires acquises consécutivement l’an passé au cours du précédent meeting. Cette pensionnaire d’Henri-Alex Pantall n’est pas la plus expérimentée du lot, mais elle arrive sur cet engagement en forme ascendante et surtout avec moins de combats dans les jambes que bon nombre de ses adversaires. Jugée sur ses dernières sorties dans des Quinté+ pour juments, elle peut légitimement briguer à nouveau un bonne place. A noter que Pierre-Charles Boudot, qui lui était associé ces derniers temps, est déclaré sur l’autre Pantall de la course, Eternal Army (2).

Regardez la phase finale du Prix de la Plaine du Putois 04/05/17 – Beama 4e


  • 10 – Calvin

Christophe Soumillon retrouve la monte de ce pensionnaire de Yann Durepaire. Le tandem Calvin/Soumillon affiche 100% de réussite en course. Une victoire Toulousaine qui remonte au mois de mai. Plus récemment le cheval s’est classé au deuxième rang d’une course à conditions convoitée sur l’hippodrome de Madrid. Derrière un rideau de chevaux pour rentrer dans la ligne d’arrivée, contournant ses derniers, il a en quelques foulées refait son retard, venant buter sur la ténacité du grand favori Almorox. Au départ de ce Quinté+, le deuxième qu’il brigue depuis ses débuts, Calvin retrouve un parcours sur lequel il s’est imposé l’an passé.


Les impasses


  • 1 – Ross Castle

Sa 27e sortie est synonyme de premier essai sur le « mile ». Matthieu Palussière rallonge son élève dans ce Quinté+, une course que Ross Castle n’aborde pas dans les meilleurs conditions. Après une sortie moyenne, il est ici « top weight » au départ, son salut pourrait venir du ciel si les vannes célestes venaient à s’ouvrir. En terrain souple il a conquis ses lettres de noblesse remportant le Prix Texanita (Gr.3) au mois de mai 2016 en terrain collant. La météo clémente annoncée ne laisse pas de place au doute.

  • 8 – Star Chief

Difficile à cerner, dur à conseiller. Certes, il a 4 victoires à son actif, mais des succès obtenus dans des lots de petite facture. Ce mardi Martial  Delaplace le présente pour la première fois au départ d’une course à handicap. Directement dans un Quinté+, fourni en unité, Star Chief relève un défi que nous pensons difficile à relever sans sortie probante à mettre en avant.

  • 15 – Weeken

Il a débuté son année sur une série de 3 victoires. Corollaire de cette belle passe, sa situation est devenue compliquée dans les handicap, en atteste ses deux tentatives infructueuses dans les deux quintés qu’il vient de disputer. Jamais deux sans trois…

  • 16 – Tamil Nadu

Il a dominé Star Chief le 4 juillet dernier sur l’hippodrome de La Teste obtenant à l’arrivée une troisième place. Cela n’est pas suffisant pour le placer dans notre sélection, d’autant qu’en deux tentatives dans des handicaps sur notre sol ce concurrent italien n’a jamais brillé.


Les partants en détail


  • 1 – Ross Castle

Sa 27e sortie est synonyme de premier essai sur le « mile ». Matthieu Palussière rallonge son élève dans ce quinté, une course que Ross Castle n’aborde pas dans les meilleurs conditions. Après une sortie moyenne, il est ici « top weight » au départ, son salut pourrait venir du ciel si les vannes célestes venaient à s’ouvrir. En terrain souple il a conquis ses lettres de noblesse remportant le Prix Texanita (Gr.3) au mois de mai 2016 en terrain collant. La météo clémente annoncée ne laisse pas de place au doute.

Prévisions météorologique à Vichy ©meteofrance.com

  • 2 – Eternal Army

Pierre-Charles Boudot avait le choix des montes dans ce deuxième quinté du meeting vichyssois, notamment concernant les deux représentants d’Henri-Alex Pantall au départ. « PC » est déclaré sur le poulains qu’il vient de mener à la deuxième place d’un Quinté+ disputé sur l’hippodrome de Nantes. Une performance obtenue dans la foulée d’un succès, et donc d’une pénalisation au poids, décroché dans un événement à Chantilly. Au « Petit Port » Eternal Army nous a apporté la confirmation qu’il restait compétitif à ce poids. Sa place est une nouvelle fois à l’arrivée, seule inconnue le parcours qu’il va emprunter pour la première fois de sa carrière, mais son entraîneur l’a préservé pour cet engagement.

Revoir la phase finale du Prix du Petit Château 22/05/17 – Eternal Army 1er


  • 3 – Aprilios

Deuxième de ce Quinté+ en 2016, il était alors en valeur 34, sa situation n’est plus la même cette année. Lauréat de son quinté en début d’année à Cagnes-sur-Mer, désormais en 40, cet élève de Jean-Michel Lefebvre ne dispose plus de marge dans ce type d’épreuve. S’il peut prétendre décrocher une place sur une distance qu’il affectionne, nous le pensons barré pour le podium.

  • 4 – Kayenne

On la crédite déjà d’une victoire dans un Quinté+, dans les mêmes conditions, en avril 2016. Régulière sur l’ensemble de son œuvre depuis, courant peu, Partick Khozian peut légitimement envisager prendre une place ce mardi avec sa jument. Kayenne n’a été revue depuis sa 5e place obtenue dans le Grand Prix de Marseille, une performance qui lui ouvre les portes de ce quinté.

  • 5 – Le Rebel

Premier déplacement dans l’Allier pour cet élève de Keven Borgel qui a déclaré à notre journaliste Clélia Moncorgé, qui l’a joint avant ce meeting « C’est un cheval que j’aime beaucoup, c’est un vrai bon cheval, il n’aime pas courir rapproché». On comprend mieux pourquoi il n’a couru qu’à trois reprises cette année et qu’il effectue ce mardi une rentrée après 53 jours d’absence. Cheval « indifférent » à l’état du terrain, il n’a jamais déçu son entourage quand il est présenté sur le mile ou « autour de ». La question qui nous taraude est de savoir s’il est à sa juste valeur pour disputer son premier handicap.

  • 6 – Calamari

Jeanne Soubagné a remporté le premier Quinté+ de sa carrière avec Calamari. Depuis ce succès mayennais, le représentant de l’écurie Bleu Outre-Mer a enlevé deux autres handicaps et fait sien le dernier quinté de plat de l’année 2016. Attaquant la saison suivante en 44 de valeur, il a baissé de 5 kilos avant de se présenter ici. Un dynamique qui nous incite à attendre qu’il refasse parler de lui avant de le soutenir

  • 7 – Donuts Reyor

Même s’il court rapproché, il a participé au Quinté+ du 2 juillet, il a peu couru cette année. Sa performance à Saint-Cloud, 5e à moins de 3 longueurs du gagnant, prouve au passage qu’il reste compétitif après les 4 kilos de pénalisation que lui a valu sa victoire dans le Prix Kilt, le 20 avril à Chantilly.  Candidat pour les places, il peut selon nous espérer mieux s’il ne rencontre pas de problèmes de trafic dans sa remontée du peloton pour finir.

Ci-dessous fin de course du Prix du Béarn 02/07/17 – Donuts Reyor 5e


  • 8 – Star Chief

Difficile à cerner, dur à conseiller. Certes il a 4 victoires à son actif, mais des succès obtenus dans des lots de petite facture. Ce mardi Martial  Delaplace le présente pour la première fois au départ d’une course à handicap. Directement dans un Quinté+, fourni en unité, Star Chief relève un défi que nous pensons difficile à relever sans sortie probante à mettre en avant.

  • 9 – Romantic Pur

En deux sorties cette année il a renoué le fil de ses succès, le 25 juin à Dortmund. A Vichy, ce mardi il se présente paré de cette victoire. En forme et avec de la fraîcheur cela peut suffire pour faire la différence dans la phase finale, mais le lot semble mieux composé que lors de ses gagnants obtenus en France ou dans son pays d’entraînement. Attentiste, sa mise en jambe ne lui laisse pas d’autre choix, il peut rentrer dans le Quinté+ à la condition première de ne pas être contrarié dans progression pour finir.

  • 10 – Calvin

Christophe Soumillon retrouve la monte de ce pensionnaire de Yann Durepaire. Le tandem Calvin/Soumillon affiche 100% de réussite. Une victoire Toulousaine qui remonte au mois de mai. Plus récemment le cheval s’est classé au deuxième rang d’une course à condition convoitée sur l’hippodrome de Madrid (vidéo ci dessous). Derrière un rideau de chevaux pour rentrer dans la ligne d’arrivée, contournant ses derniers, il a en quelques foulées refait son retard venant buter sur la ténacité du grand favori Almorox. Au départ de ce Quinté+, le deuxième qu’il brigue depuis ses débuts, Calvin retrouve un parcours sur lequel il s’est imposé l’an passé.


  • 11 – Alfieri

C’est le lauréat de la deuxième épreuve du Quinté+ du 2 juillet. Avec 3,5 kilos de pénalité, à la suite de ce succès, le pensionnaire de Tony Castanheira entre cette fois dans la première épreuve. Sa tâche est désormais plus compliquée, sans être insurmontable, pour rentrer aux balances.

  • 12 – Xotic

Du haut de ses 8 ans, l’on ne présente plus Xotic, doyen de l’épreuve et bon terrain dépendant. Si le terrain est à sa convenance, ce n’était pas le cas pour ses dernières sorties, Xotic devrait refaire parler de lui, d’autant qu’il ne s’est jamais retrouvé aussi bas sur l’échelle des poids. La distance ne lui posera pas de problème quant au tracé, le pensionnaire de Didier et Pauline Prod’homme n’a foulé qu’à deux reprises l’hippodrome de Bellerive. Non placé en 2013 dans une édition du Grand Handicap de Vichy disputé sur un terrain souple, il s’était auparavant classé deuxième en 2011, alors âgé de deux ans Xotic était alors sous l’entrainement de Pia Brandt.

  • 13 – Beama

La benjamine de la course est « dans son jardin » à Vichy, hippodrome où elle est invaincue en 2 sorties. Deux victoires acquises consécutivement l’an passé au cours du précédent meeting. Cette pensionnaire d’Henri-Alex Pantall n’est pas la plus expérimentée du lot, mais elle arrive sur cet engagement en forme ascendante et surtout avec moins de combats dans les jambes que bon nombre de ses adversaires. Jugée sur ses dernières sorties dans des quintés pour juments, elle peut légitimement briguer à nouveau un bonne place. A noter que Pierre-Charles Boudot qui lui était associé ces derniers temps est déclaré sur l’autre Pantall de la course, Eternal Army (2).

Regardez la phase finale du Prix de la Plaine du Putois 04/05/17 – Beama 4e


  • 14 – Echo Maker

Quatrième du Prix de Pau à Saint-Cloud, course évoquée plus-haut, il réalisait là l’une de ses meilleures « perf » en portant le top weight de la course. S’il retrouve Alfieri dans des conditions de poids plus avantageuse, lui autorisant peut être de prendre sa revanche, Echo Maker est barré pour la victoire et il tentera de glaner une place

  • 15 – Weeken

Il a débuté son année sur une série de 3 victoires. Corollaire de cette belle passe, sa situation est devenue compliquée dans les handicap en atteste ses deux tentatives infructueuses dans les deux quintés qu’il vient de disputer. Jamais deux sans trois…

  • 16 – Tamil Nadu

Il a dominé Star Chief le 4 juillet dernier sur l’hippodrome de La Teste obtenant à l’arrivée une troisième place. Cela n’est pas suffisant pour le placer dans notre sélection, d’autant qu’en deux tentatives dans des handicaps sur notre sol ce concurrent italien n’a jamais brillé.

  • 17 – Kool and The Gang

Son jockey nous a confié à Aix-les-Bains, lieu de la dernière course de Kool and The Gang, qu’il profitait de cet halte sur la route de Vichy pour courir, précisant alors qu’il trouverait dans l’allier de meilleurs engagements. Sixième au pied des Alpes, rallongé ce mardi, il porte cette fois l’un des plus petits poids de la course et se retrouve au départ de la première épreuve du handicap divisé.

  • 18 – Fawley

Le « bottom weight » de la course ne se présente pas au départ auréolé de résultats significatifs. Même s’il a déjà bien couru sur l’hippodrome de Bellerive, il s’était classé 6e de ce Quinté+ en 2016 avant d’enchaîner une victoire et une place au mois d’aout, Fawley n’est pas dans la même dynamique.


Le pronostic d’Equidia.fr : 2 – 7 – 12 – 4 – 13 – 10 – 5 – 11

La synthèse de la presse :

 

Le pronostic des Pronos :