Quinté de mercredi à Saint-Galmier : Chicago Blues va les faire danser

Créé le 17 octobre 2017

11e étape du GNT à Saint-Galmier. Cela sent la fin de tournoi. Les jeunes sont de la partie avec trois 5 ans qui font partie de notre sélection mais Chicago Blues reste le boss dans cette épreuve avec un départ au premier poteau.


Les incontournables


  • 7 Chicago Blues

Notre favori est aussi gaucher que droitier, il est rapide, il est jeune et surtout il aime gagner avec 10 victoires pour 22 sorties. Chicago Blues a tout pour lui : des trois 5 ans de la course, c’est vraiment celui qui se détache du lot.

Disqualifié dans le Critérium des 5 ans après un parcours qui manquait de fluidité, c’est un faux pas tout à fait pardonnable.

Course référence – Prix de la Porte d’Italie  – Enghien – 10/08/17

  • 9 Balbir

Sans Chicago Blues au premier poteau, on aurait pu penser que Balbir saurait rendre 25m victorieusement dans cette 11e étape du GNT. IL est en super forme et dispose de statistiques très positives lorsqu’il est déferré des postérieurs : 6 fois sur 7 à l’arrivée. On peut ajouter qu’il aime la piste. il y a couru deux fois pour une victoire et une disqualification au départ après laquelle il a trotté plaisamment en retrait.

Il vient de conclure 3e corde à droite à Toulouse derrière Viatka Madrik et Brissac… bref, une belle ligne.


Les challengers

  • 13 Atout du Lerre

Il s’aligne 10 jours après le GP Anjou Maine (G3) où il a conclu 7e après avoir longtemps fait le parcours en tête. Partir aux 25 mètres sera un atout pour le faire patienter. On retient haut ce cheval aux excellentes performances corde à droite et dont le seul parcours à Saint-Galmier s’est soldé par une victoire.

Course référence – GP Anjou Maine – 4/10/17 – Angers

  • 8 Calin de Morge

C’est un des plus jeunes mais aussi un des plus expérimentés à Saint-Galmier avec 5 sorties pour 2 victoires et une place. On peut même rappeler qu’il avait été gêné très fortement une autre fois. Associé à Franck Nivard cette fois, il reste sur une rentrée à Rambouillet le 1er octobre où il s’est classé 4e derrière Cobra Bleu. A Vichy, corde à droite, il a devancé déjà Atout du Lerre et Vénus de Bailly.


Les impasses

Alik Julry (1) n’a pas trouvé grâce à nos yeux : rien ne rassure dans ses dernières sorties et face à une telle opposition. Côté rayures, pas de risque avec Volcan d’Occagnes (12) qui n’a performé depuis un an et encore, au monté, ou Tallien (16) qui n’est plus le cheval régulier qu’il était.

Plus risqué et alors même que nous sommes en plein circuit du GNT, Ursa Major (15) et Tiger Danover (18), respectivement 3e et leader, ne font pas partie de la sélection.


Les partants en détail


  • 1 Alik Julry – DP

Trouver une bonne performance s’apparente à de la spéléologie.

  • 2 Atoll Danover – D4

Le caillou dans notre chaussure. Il n’a pas été présenté déferré des quatre pieds depuis mars 2014. C’est typiquement le cheval qui peut créer une surprise et intégrer le quinté. Il y a eu une vraie question sur le fait de l’intégrer à la combinaison à la place de Classic Way. Le fait qu’il n’ait pas de record très impressionnant et qu’il n’ait pas non plus d’expérience à Saint-Galmier nous a fait reculer.

  • 3 Classic Way – DP

Il arrive des Groupes 1 qu’il a couru sans toutefois briller. Il n’a pas beaucoup d’expérience corde à droite mais c’est un 5 ans et cette jeunesse dorée nous le fait garder pas trop près de la tête toutefois.

  • 4 Vega Wic – D4

Plus jeune, elle avait l’air d’aimer la corde à droite mais elle n’a rien fait de bon ces derniers mois ni même à Saint Galmier.

  • 5 Upsalin des Bault – D4

Tout ce qu’il a battu récemment, c’est Vega Wic… et nous, on n’aime pas Vega Wic.

  • 6 Alceste du Goutier – D4

C’est une base de la course. Il reste sur trois performances très convaincantes avec des podiums à la clef. Il retrouve le fil de ses succès.

  • 7 Chicago Blues – D4

Notre favori incontestablement : aptitude corde à droite, dernières sorties, rapidité… rien à jeter.

  • 8 Câlin de Morge – DP

Son expérience concluante à Saint-Galmier fait que l’on peut placer notre confiance en lui. 3 fois et presque 4 à l’arrivée dont 2 succès. Sa rentrée sur l’herbe de Rambouillet est plaisante.

Aux 25 mètres

  • 9 Balbir – DP

Superbe forme et une option de déferrage qui lui a toujours réussi. Déferré des postérieurs, c’est 6 fois sur 7 à l’arrivée. Il a déjà gagné ici.

  • 10 Vasco de Viette – D4

S’il n’est pas à l’abri d’une surperformance occasionnelle, reste à croire, comme nous le faisons, que ce n’est pas pour aujourd’hui.

  • 11 Vénus de Bailly- D4 

Difficile de la placer haut dans le pronostic car ce n’est pas une gagnante dans l’âme mais elle collectionne les places. Un petit bémol qui nous la fait placer bas dans la sélection, 13 de ses 17 sorties corde à droite n’ont abouti à rien.

  • 12 Volcan d’Occagnes – D4

Il faut remonter le temps en DeLorean pour trouver une performance correcte. Et c’était au monté.

  • 13 Atout du Lerre – D4

Il court 10 jours après le GP Anjou Maine où il n’a conclu que 7e après avoir jeté un peu trop d’énergie dans la bataille. On le retient pour sa régularité sur les anneaux corde à droite. Il est le plus rapide du lot sur des parcours de cette distance et il a déjà gagné à Saint Galmier !

  • 14 Unero Montaval

Sa forme est évidente et s’il manque un peu de vitesse par rapport à l’opposition, il n’en est pas moins un placé en puissance.

  • 15 Ursa Major – D4

Même si elle est 3e du classement général du GNT, elle est décevante ces derniers temps.

  • 16 Tallien – D4

Sur d’anciennes valeurs, il serait dans notre sélection mais il manque de réussite comme de régularité en 2017. Il a souvent terminé dans le clan des disqualifiés cette année.

  • 17 Univers de Daidou – DP

On le préfère sur plus court et sur les pistes en herbe.

Aux 50 mètres

  • 18 Tiger Danover – D4

Aux 50 mètres, c’est plus qu’un tigre qu’il faudrait dans son moteur. Ce n’est vraiment pas dans les étapes corde à droite que l’actuel leader du GNT retient notre attention.


Le pronostic d’Equidia.fr : 7 – 9 – 13 – 8 – 14 – 6 – 11 – 3

La synthèse de la presse

Le « 3′ » Prono :