Quinté de vendredi soir à Vincennes : Blé du Gers va poursuivre sa moisson !

Créé le 20 avril 2017

De retour sur la Grande Piste de Vincennes, son terrain de jeu préféré, Blé du Gers s'annonce redoutable ce vendredi soir dans le Prix Aletheia (R1 C2 - 20h15), support du Quinté+. Seulement 14 partants mais une course ouverte avec peu de "rayures"... L'analyse complète dans cet article.

2


Les incontournables


  • 3 – Blé du Gers

C’est un vrai cheval de tenue et de grande piste. Dernièrement, il a certes été battu par son compagnon d’entrainement Black d’Arjeanc qu’il va retrouver ici mais il a fait le premier tour de piste en dehors le nez au vent et n’a rien lâché jusqu’au bout. Une grande performance, donc. Il a repris de la fraîcheur et découvre un bel engagement en tête. Une base de jeu !

Course référence – Prix Léon Zitrone – 09/02/17 – Vincennes – 1er

  • 6 – Black d’Arjeanc

Encore un « Guarato » qui possède une très belle chance ! Il vient donc de devancer Blé du Gers à Enghien mais il a moins de marge que son rival. C’est un pisteur qui a franchi les paliers depuis que Sébastien Guarato lui a ôté les 4 fers. Après une longue absence de 10 mois, il a mis un peu de temps à se retrouver mais il est revenu au top. A l’issue d’un parcours caché, il va en faire souffrir plus d’un pour finir !

black


Les challengers


  • 7 – Baxter du Klau

Il avait des ressources l’avant-dernière fois à Enghien au moment de sa faute mais a tout de même réussi un magnifique meeting ponctué par 3 victoires… Il a couru ferré sans ambition au Mans depuis, et dispose ici d’un bel engagement en tête. Pieds nus, il est capable d’un coup d’éclat mais n’est pas à l’abri d’une incartade, c’est pourquoi il ne figure dans la rubrique des « incontournables ».

Course référence – Prix de Nevers (Gr. 3) – 16/02/17 – Vincennes – 4e

  • 14 – Uno Dancer

On ne le présente plus ! En plus d’avoir un très bon niveau à l’attelage, il s’affirme maintenant au trot monté, spécialité dans laquelle il vient d’impressionner sur la petite piste dans un chrono canon (1’12″6). C’est le plus riche et Franck Nivard lui renouvelle sa confiance. Il doit rendre la distance à des jeunes de valeur, ce qui n’est jamais simple, mais il suit tous les trains et sait finir vite. Gagner ne sera pas facile mais il va faire l’arrivée !

uno dancer


L’impasse


  • 13 – Universal Rider

Difficile d’écarter un cheval dans cette épreuve… La qualité d’Universal Rider ne fait aucun doute mais il tarde à se retrouver, c’est pourquoi nous l’écartons.


Les partants en détail


  • 1 – Vince d’Eronville

Il avait franchi le poteau en tête fin mars sur ce parcours mais une petite incartade après le poteau à damiers lui avait été fatale après enquête. Ce jour-là, il évoluait « dp » ce qui ne sera pas le cas ici. Toutefois, ce n’est sans doute pas rédhibitoire pour les petites places car il a des références en étant chaussé. Malgré cela, il ne fait pas partie de notre sélection.

  • 2 – Uranium

Cet autre cheval entrainé par Junior Guelpa va évoluer ferré comme son compagnon d’entrainement Vince d’Eronville. Cet hiver, à Cagnes-sur-Mer, il a prouvé qu’il était très compétitif avec ses fers (4e d’un Q+ notamment) mais, face aux jeunes, cela complique sa tâche. De plus, il n’a jamais réussi à Vincennes en 5 tentatives dont 2 sur la Grande Piste.

  • 3 – Blé du Gers

Dur à l’effort, il vient de réaliser une drôle de course à Enghien (2e avec un mauvais parcours…). De retour sur la Grande Piste où il est très confirmé, il est un candidat sérieux à la victoire.

  • 4 – Vison Fromentro

Il a subi un cuisant échec à Cagnes-sur-Mer lors de sa dernière sortie qui date du mois de février. Il effectue donc une petite rentrée mais il est déferré des antérieurs tout de même. Il apprécie la Grande Piste mais n’aura pas la tâche facile face aux jeunes. Il peut néanmoins viser la 4e ou la 5e place.

Course référence – Prix de Tourcoing – 16/12/16 – 1er

  • 5 – Aigle Jénilou

Notre coup de coeur ! Longtemps tenu éloigné des pistes, il a réalisé un meeting Cagnois de toute beauté (4 victoires de rang), rattrapant ainsi le temps perdu. Sa dernière course sur la Petite Piste n’est pas si mauvaise (7e) et il sera bien plus à son affaire sur la Grande Piste. En retard de gains, il peut regarder les jeunes droit dans les yeux.

aigle j

  • 6 – Black d’Arjeanc

Il lui a fallu 3 courses pour retrouver son bon niveau après une absence de 10 mois. Lorsqu’il peut être préservé dans un parcours, il possède une pointe de vitesse terrible. Une belle chance même s’il lui sera difficile de doubler la mise.

  • 7 – Baxter du Klau

C’est un cheval de classe qui a réalisé un meeting d’hiver de toute beauté. Il reste tout de même un peu délicat mais possède la qualité pour gagner. Jean-Michel Baudouin souhaite ensuite courir le GNT à Toulouse 5 jours plus tard mais pour rester aux gains, il doit gagner vendredi !

  • 8 – Agora du Goutier

Depuis le dernier trimestre 2016, elle est un modèle de régularité. Elle vient de se changer les idées sous la selle (3e) en gardant ses fers, ce qui est bien. Elle dispose ici d’un engagement de choix mais doit affronter la jeunesse. Elle n’a pas de marge mais est brave et maniable, ce qui un atout dans ce genre de compétition. Nous la gardons en bout de piste.

Course référence – Prix de Monflanquin – 26/02/17 – 3e

  • 9 – Alceste du Goutier

Cet ancien cheval de Groupe a été tenu éloigné de la compétition de juillet 2015 à mars 2017. Sa rentrée à Caen fut d’ailleurs enthousiasmante (3e). Comme c’est souvent le cas après une très longue absence, ce fut moins bien par la suite tout en courant correctement par 2 fois. C’est un outsider amusant mais, sur la Grande Piste de Vincennes, son manque de rythme nous inquiète un peu… Dommage.

————————————————————————————————– + 25 mètres

  • 10 Bahia Quesnot

Ne tenons pas compte de sa dernière course dans le GNT à Lyon-Parilly car elle a fait un faux départ et s’est retrouvée en dernière position dans une course qui n’a pas « roulé ». A oublier. On connait sa qualité. Si Matthieu Abrivard parvient à prendre le « bon wagon », elle peut parfaitement jouer un bon rôle.

  • 11 – Tallien

Quel visage va-t-il montrer ce vendredi soir ? C’est toujours la grande question avec lui. S’il a fait un « numéro » l’avant-dernière fois, il n’a pas répété par la suite sans avoir, il est vrai, un parcours limpide dernièrement. Ce sera une nouvelle fois tout ou rien avec ce cheval insaisissable.

Course référence – Prix Emile Allix Courboy – 02/03/17 – 1er

  • 12 – A Nous Trois

Encore un cheval assez difficile à cerner… Ô combien qualiteux, il reste un peu délicat et la Grande Piste n’est pas son terrain de jeu favori. Pas impossible pour une petite place mais pas mieux, a priori.

  • 13 – Universal Rider

On ne sait pas trop sur quel pied danser depuis cet hiver avec lui. Dommage, car en valeur, il est l’un des meilleurs…

  • 14 – Uno Dancer

Monté, attelé, il sait tout faire. Impressionnant dernièrement sous la selle, il revient ici à l’attelage avec un engagement de choix. Avec Franck Nivard, il est incontournable.


Le pronostic d’Equidia.fr : 3 – 7 – 6 – 5 – 14 – 10 – 8 – 11

la synthèse de la presse :

0421_Prono_Synth-se

3′ Pronos