Royal Ascot 2017 : le dossier spécial

Créé le 16 juin 2017

Cinq jours de fête et de courses de très haut niveau. Le meeting de Royal Ascot marque le sommet du calendrier anglais, voire européen ou même international. Des cracks venus des quatre coins du monde, la mode, la tradition et bien sûr la présence de la Reine Elizabeth II font de ce rendez-vous un "must" pour tous les passionnés de courses.

Samedi 24 juin

Samedi à Ascot, résumé du jour 5 : The Tin Man décroche sa couronne

C’est la toute dernière journée du Meeting Royal d’Ascot mais pas la moindre avec au programme notamment le Diamond Jubilee Stakes (G1). Trois chevaux tricolores étaient au départ pour les comptes de François Rohaut, Didier Guillemin et Fabrice Chappet. Mais dans le seul Groupe 1 du jour The Tin Man a été couronné avec Tom Queally.

Cliquez ici pour revoir les meilleurs moments de cette dernière journée

Vendredi 23 juin

Samedi à Ascot : Limato est à reprendre dans les Diamond Jubilee Stakes

Pour sa dernière réunion du meeting, Ascot nous propose un ultime Groupe 1 avec le Diamond Jubilee Stakes, un sprint en ligne droite sur 1.200 mètres. Plus revu depuis son échec du 25 mars à Meydan dans le Al Quoz Sprint, Limato vaut mieux que ne l’indique cette sortie. Favori des books, le fils de Tagula est même un lauréat en puissance.

Cliquez ici pour découvrir la présentation de ce samedi

Vendredi à Royal Ascot, résumé jour 4 : triplé historique pour Winter !

Au programme de cette journée du meeting Royal d’Ascot, deux courses de Groupe 1, deux de Groupe 2 et un groupe 3. Avec plusieurs chevaux et jockeys tricolores au départ. Et nouvelle victoire française dès le début de la journée avec Different League sous la selle d’Antoine Hamelin. Plus tard Winter réalise un exploit dans la Coronation Stakes. Un triplé historique.

Cliquez ici pour lire le résumé de ce vendredi


Objectif Coronation Stakes pour Dabyah

Il y a quelques semaines, Dabyah était la deuxième favorite chez certains bookmakers pour les 1000 Guinées de Newmarket. Mais John Gosden a décidé de ne pas les disputer. Elle n’a pas non plus courue la Poule d’Essai des Pouliches à Deauville. Son entourage a annoncé son objectif: les Coronation Stakes à Royal Ascot ce vendredi.

Cliquez ici pour lire l’article.


Jeudi 22 juin


Vendredi à Ascot : duel franco-irlandais entre les meilleures pouliches

Un Groupe 3, deux Groupe 2 et deux courses labellisées Groupe 1. Voici encore une fois un programme de gala pour cette avant dernière journée du meeting de Royal Ascot. Plusieurs jockeys tricolores seront encore au départ. Le duel attendu opposera la tricolore Précieuse et l’irlandaise Winter dans la Coronation Stakes.

Cliquez ici pour l’article de présentation

Royal Ascot résumé jour 3 : Big Orange s’offre la Gold Cup

Plusieurs épreuves de Groupe 2 et 3 ce jeudi à Ascot avec en point d’orgue la fameuse Gold Cup (Groupe 1). La première épreuve du jour , pour les 2 ans , a été enlevé par Sioux Nation pour le team Coolmore. Le temps fort de la journée la Gold Cup  a vu une lutte sans merci qui a tourné en faveur de Big Orange. Il l’emporte d’un rien.

Cliquez ici pour lire l’article du résumé de jeudi


Mercredi 21 juin


Un Pick 5 à Ascot : une première !

Outre les deux Pick 5 programmés en France ce jeudi à Caen et Chartes, le PMU et France Galop ont mis en place un autre Pick 5 hors de nos frontières. Ainsi la Gold Cup d’Ascot fera aussi l’objet d’un Pick 5, à 17 heures 20.

Cliquez ici pour le prono du Pick 5 d’Ascot

Jeudi à Royal Ascot : Order of St George vise un second titre dans la Gold Cup

Longue de 4.000 mètres, la Gold Cup sera l’attraction de la réunion de jeudi à Ascot. Tenant du titre, Order of St George semble bien placé pour se succéder à lui-même. En cas de victoire, le fils de Galileo permettrait à son mentor, Aidan O’Brien, d’enlever pour la 8e fois ce Groupe 1.

Cliquez ici pour lire l’article de présentation

Royal Ascot, résumé du Jour 2 : la France, d’entrée de jeu !

Ce mercredi, pour la 2e journée du Royal meeting d’Ascot , la France était très attendue avec de nombreuses participations. Dès la 1e course, le redoutable tandem Pierre-Charles Boudot / André Fabre donne le ton avec Le Brivido.

Cliquez ici pour lire l’article


Mardi 20 juin


Mercredi à Royal Ascot, jour 2 : la France à l’honneur ?

La Marseillaise pourrait retentir à plusieurs reprises lors de cette deuxième journée du meeting de Royal Ascot. Le Brivido, Usherette, Qemah ou encore Mekhtaal dans l’épreuve phare du jour : les Prince of Wales’s Stakes seront autant de chances de faire briller la France ce mercredi 21 juin.

Cliquez ici pour lire l’article

Royal Ascot, résumé du Jour 1 : Ribchester et Lady Aurelia ouvrent le bal

Le meeting tant attendu de Royal Ascot a ouvert ses portes ce mardi. Lady Aurelia et Ribchester ont réalise deux performances de très haut niveau. Spectre est le meilleur résultat tricolore avec la 4e place des Queen Anne Stakes.

Cliquez ici pour lire l’article

Quiz Royal Ascot : testez vos connaissances !

Le meeting de la Reine d’Angleterre commence ce mardi 20 jusqu’au samedi 24 juin inclus. Soyez sûrs de le suivre, mais en attendant testez vos connaissances avec notre quiz !

Je veux avoir 10/10, je teste !

Lanfranco Dettori forfait pour le meeting

Le jockey-star, 4e du Prix de Diane dimanche dernier associé à Shutter Speed, a annoncé ce mardi 20 juin qu’il serait forfait pour toute la durée du prestigieux festival d’Ascot. En cause, une douleur persistante à l’épaule, qui l’avait déjà écarté des pistes quelques jours en amont du Diane.

Cliquez ici pour en savoir plus

Jour 1 : les enjeux

Ribchester, Lady Aurelia, Churchill. Ils sont des favoris solides lors du premier jour où le bleu (de bon augure pour Ribchester?) est la couleur favorite pour le chapeau de la Reine.

Cliquez ici pour lire l’article.


Sir Michael Stoute peut battre le record de Sir Henry Cecil

Il suffit d’un seul gagnant à Michael Stoute cette année à Royal Ascot pour devenir l’entraîneur avec le plus de succès lors de ce meeting. Il devancerait son plus grand rival, le légendaire Sir Henry Cecil.

Cliquez ici pour lire l’article.

Le meeting de la Reine

L’histoire d’Ascot et la famille royale est indissociable, en 1711 la Reine Anne a fondé l’hippodrome. Depuis, onze monarques l’ont succédée et comme le veut la tradition, la Reine Elizabeth II est une fervente supportrice des courses.

Cliquez ici pour lire l’article.

Les américains nombreux à Ascot

Jusque là, c’est eux qui venaient le plus rarement à Ascot mais cette année la tendance s’inverse. Une quinzaine de chevaux américains traversent l’Atlantique et seront des concurrents redoutables. Wesley Ward, Todd Pletcher, Bill Mott, Graham Motion et Mark Casse seront les entraîneurs présents.

Cliquez ici pour savoir qui ils sont.

Les Français à l’assaut du meeting Royal

Avec 17 victoires à Royal Ascot depuis 2000, les Français sont toujours très respectés quand ils traversent la Manche pour participer à ce meeting prestigieux. Cette année encore, les tricolores seront bien représentés pendant les cinq jours.

Cliquez ici pour connaître les tricolores présents à Ascot

Traitement royal sur Equidia

Royal Ascot, c’est le plus chic des meetings de courses mais aussi sportivement l’un des plus relevés au monde. Equidia lui réserve un traitement évidemment royal.

Cliquez ici pour tout savoir.

Tweetez avec nos envoyés spéciaux

Pendant l’émission sur Equidia Life de 15h à 18h45, interagissez avec nos envoyés spéciaux sur place, Katherine Ford, Stéphane Costes et Dominique Boeuf sur Twitter. Vos tweets marqués #EquidiaAscot passeront à l’antenne.

Le bilan du meeting 2016

Avec des vainqueurs comme Tepin, Galileo Gold, Order Of St George, Lady Aurelia mais aussi les français Qemah et Usherette, le meeting royal de 2016 n’a pas échappé à la règle, il était exceptionnel.

Pour lire le bilan, cliquez ici.