Pour la première fois depuis 1996, la France verra ses couleurs représentées dans les 3 disciplines olympiques !
Découvrez les sélectionnés des équipes de saut d’obstacles, concours complet et dressage :
4 cavaliers et un réserviste par disciplines.
Profil, photos, vidéos, vous saurez tout sur nos cavaliers français et leur monture !

 CHOISISSEZ UNE DISCIPLINE 

Stéphanie Brieussel

Détails

Né le 29 janvier 1974

Cheval: Amorak

11 ans / hongre / KWPN / par Spécial D

brieussel  brieussel3

Parcours

Grand Prix Jour 2

Stéphanie Brieussel commence l’équitation à l’âge de quatre ans, aux côtés de sa mère qui possède son propre cheval, en pension à l’écurie Brieussel, à l’Isle Adam. Si elle commence assez vite la compétition amateur, elle ne décide pas immédiatement d’être cavalière professionnelle, préférant pour un temps pratiquer le dressage en amateur.

Après une expérience dans le commerce familial d’antiquités, Nathalie Brieussel choisit de consacrer sa vie à l’équitation, aux côtés de Dominique Brieussel, son époux. Elle l’accompagnera notamment aux Jeux Olympiques d’Atlanta où il concours pour l’équipe de France et termine quatrième, en 1996.

Stéphanie Brieussel trouve le chemin du haut niveau en 2013, avec son cheval Amorak, qu’elle a entièrement formé. Ce KWPN aujourd’hui âgé de onze ans lui permet de devenir championne de France pro élite en 2014. A 42 ans, elle devrait participer à ses premiers Jeux Olympiques cet été.

Ludovic Henry

Détails

Né le 4 octobre 1968

Cheval: After You

13 ans / hongre / bayerischts Warmblut / par Abanos Oldenburger

dressage-ludovic-henry

Parcours

Grand Prix Jour 1

Après avoir découvert les chevaux au cours de son enfance passée à Beyrouth auprès des chevaux de course, Ludovic Henry se passionne pour le saut d’obstacle lors d’un séjour au Cameroun. Il y rencontre un cavalier hollandais qui l’initie au dressage, et c’est dans cette discipline qu’il se perfectionne chaque été lors de ses retours en France, auprès de Jacques-Henri Ménard, ancien cavalier de haut-niveau en dressage.

Vétérinaire jusqu’en 2008, il a depuis choisi de se consacrer exclusivement à l’quitation, en tant que cavalier professionnel et entraîneur. Il est actuellement 189ème au classement mondial, et continue d’évoluer avec son hongre de 13 ans After You.

Karen Tebar

Détails

Né le 19 septembre 1964

Cheval: Don Luis

11 ans / hongre / hanovrien / Par Dimaggio

tebar tebar2

Parcours

Grand Prix J2

Karen Tebar est née en Allemagne. La cavalière a touché à toutes les disciplines. Elle prend ses premiers cours d’équitation à l’âge de 5 ans, et s’oriente tout d’abord vers la voltige. Elle fait ensuite du saut d’obstacles, devient groom d’un cavalier de concours complet, et choisit finalement le dressage. Diplômée en économie, Karen part travailler à Paris, où elle rencontre un Français qu’elle épouse en 1994. A la suite de ce mariage, elle obtient la nationalité française en 2003, et rejoint l’équipe de France.

Avec sa jument Falada M, Karen multiplie les participations aux grandes échéances. Elle prend le départ de ses premiers Jeux Olympiques à Athènes en 2004, des Championnats d’Europe en 2005, et des Jeux équestres mondiaux d’Aix-la-Chapelle en 2006. Elle est sacrée championne de France la même année.

A Rio, Karen sera associée à Don Luis. Ce hanovrien de 10 ans a fait ses premiers pas avec elle sur les carrés de dressage en mars 2015. Quatre mois plus tard, le couple remporte le Championnat de France Pro Elite à Vierzon.

Pierre Volla

Détails

Né le 16 juillet 1981

Cheval: Badinda

10 ans / jument / KWPN / par Tolando

volla volla2

Parcours

Grand Prix Jour 2

Pierre Volla connaît un destin particulier. C’est d’abord en tant que cavalier de saut d’obstacle qu’il évolue dans le milieu des sports équestres. Pourtant, lui qui considérait les dresseurs comme des « croise-papattes » s’oriente finalement vers le dressage. Il ne fait ses débuts dans la discipline qu’en 2009, lorsqu’il fait l’acquisition de Zenith de Plessel et Badinda Altena.

Avec Zénith, il concourt ses premiers CDI 3* en 2012. Mais c’est avec Badinda Altena, une alezane KWPN de 10 ans que Pierre participera à ses premiers Jeux Olympiques. Cette jument, qu’il a achetée à un marchand de chevaux la destinant à la boucherie, lui a permis en 2015 d’accéder aux Grands Prix internationaux. Il est quatrième des championnats de France Pro Elite avec elle en juillet 2015. La même année, il crée la surprise aux Championnats d’Europe d’Aix-la-Chapelle, où il fait preuve de son talent malgré son manque d’expérience à ce niveau. Enfin, il termine sixième lors de sa première participation à une étape de la Coupe du Monde en novembre, à Lyon.

Alexandre Ayache (réserviste)

Détails

Né le 20 septembre 1982

Cheval: Axel

11 ans / hongre / KWPN / Par  Sandreo

2016996_0x400Q80W

Parcours

D’abord cavalier de saut d’obstacles, il s’est ensuite orienté vers le dressage pour sa subtilité. Alexandre est installé aux Ecuries de La Pirouette, à Lantosque, près de Nice, avec sa femme Grete Püvi, une cavalière estonienne. Il s’entraine régulièrement avec Arnaud Serre et Marc Boblet.

Après sa sélection en équipe de France pour les Jeux équestres mondiaux de Caen, Alexandre s’est régulièrement illustré avec Lights of Londonderry. Associé à cet étalon hanovrien, il a collectionné les victoires en CDI 3* (Vidauban, Nice, Lipica) et remporté l’étape Coupe du Monde de Brno en 2015.

C’est avec Axel qu’Alexandre ira à Rio. S’il ne le monte que depuis quelques mois, il croit au potentiel de cet hongre KWPN gris de 11 ans, et espère montrer qu’il mérite sa place au sein de l’équipe de France olympique.