Article

Arrivée du Quinté à Maisons-Laffitte (R1C1) : Bhageerathi sort ses griffes

Nous avons assisté à une arrivée disputée dans le Quinté+ de ce lundi à Maisons-Laffitte où il n'y avait pas de grand favori. C'est tout de même une des candidatures les plus jouées, Bhageerathi (1), qui a arraché la victoire de ce Prix du Mandinet.

0

Image de l'article

La gagnante :

1 - Bhageerathi

En tant que pensionnaire d'André Fabre, Bhageerathi (Motivator et Babyla) avait été suivie dès ses premiers pas dans les handicaps quintés l'an passé. Mais il aura fallu attendre sa 4e tentative à ce niveau pour la voir briller à la belle cote de 7,8/1 sur la distance de 2,400 mètres. Pénalisée de 4 kilos pour cette victoire à Saint-Cloud à l'automne dernier, la protégée de la casaque de Madame André Fabre avait prouvé lors de sa sortie suivante que la surcharge n'était pas un problème. Laissée au repos cet hiver, elle a fait une rentrée sage au mois d'avril dans une course à conditions à Chantilly, avant de prendre une belle 4e place dans un événement à ParisLongchamp. Ce lundi, bien qu'elle courait pour la première fois à Maions-laffitte, la fille de Motivator n'a été en rien dérangée par le changement d'hippodrome et s'est montrée bagarreuse jusqu'au bout pour arracher la victoire d'une courte tête.

Arrivée : 1-10-11-6-5

Revoir la course :

Ecoutez la réaction de Pierre-Charles Boudot, le jockey vainqueur : 

 

La note :

5 - Sommery

Comme la gagnante, Sommery (Sabiango et Sarabia) avait été mise au repos cet hiver, mais cette pensionnaire de Yann Barberot avait elle moins d'expérience dans les Quintés puisqu'elle en était à sa 2e tentative. C'est d'ailleurs dans un événement sur l'hippodrome de ParisLongchamp qu'elle avait fait une rentrée correcte le mois dernier. Montée comme lors de cette sortie, en position d'attente, celle qui portait la casaque classique blanche toque violette a tracé une excellente ligne droite en pleine piste.

La déception :

6 - Etatinka

Lauréate d'un Quinté à Craon en septembre 2017, Etatinka (Vision d'Etat et Latinka) avait ensuite remporté deux courses à réclamer. Revenue dans les handicaps après un petit break hivernal, la pouliche de Ludovic Gadbin avait été remarquée lors de ses deux dernières sorties et faisait partie des 4 candidatures les plus en vues. Après un parcours sans encombre à la corde, la fille de Vision d'Etat termine 6e, mais sans inquiéter les cinq premières.

À lire aussi

Commentaires Lire la charte

Vous devez être connecté pour saisir votre commentaire.
Si vous avez déjà un compte, connectez-vous ou créez un compte.

Publicité

À LA UNE