Article

Conférence de presse - Prix d'Amérique Legend Race : les meilleures déclarations des drivers

Plusieurs drivers qui seront au départ du Prix d'Amérique Legend Race, étaient au rendez-vous pour cette conférence de presse . Anthony Barrier s'est montré ambitieux avec Etonnant quant à Jean Michel Bazire, il se méfie de Flamme du Goutier.

Bulles 0

Bjorn Goop - driver de Zacon Gio : "J'ai vécu un rêve l'année dernière avec Face Time Bourbon. Cette année, je serais associé à un très bon cheval (Zacon Gio). Il a été très bon avant d'être un peu fatigué mais Jean-Michel Bazire l'a retrouvé. Avec le bon parcours, je crois qu'il est capable de faire des belles choses. C'est compliqué de trouver un favori pour cette édition 2022, la course va être très tactique."

Anthony Barrier - driver d'Etonnant : "On a le droit d'être ambitieux cette année car on a une bonne chance. C'est une course tactique, prisée, mais on va jouer notre carte à fond. Le cheval est bien. Restons concentré pour ne pas faire d'erreur. Hohneck est un concurrent sérieux mais c'est difficile de détacher un cheval plutôt qu'un autre. Un cheval comme Galius est capable de faire le boulot devant mais pour l'instant, c'est difficile de prévoir une tactique."

Jean-Michel Bazire - entraîneur de Feydeau Seven, Rebella Matters et Zacon Gio : "Davidson du Pont avait fait une grande course l'an dernier. Cette année, mes 4 chevaux ont bossé ensemble, ils ont le moral. Ils sont beaux, on ne va pas faire honte au défilé (rires). Après sa dernière course, je crois que Davidson est prêt. Je voulais que Nicolas lui ouvre les poumons la dernière fois. C'est fait. Bjorn a beaucoup d'expérience alors je lui fais confiance pour Zacon Gio. Pour dimanche, attention à Flamme du Goutier. Je m'en méfie car elle est en plein progrès."

Gabriele Gelormini - driver de Cokstile : "L'écurie Bondo m'a fait confiance toute l'année alors je devais mener Cokstile. Je pense qu'il va faire une belle course, le cheval travaille très bien. Il est maniable, il a de la vitesse. Il a des atouts. Sans Face Time Bourbon, les chevaux se tiennent de près mais les 18 chevaux qui sont là ne sont pas des mauvais. Le mien a de la tenue, c'est un cheval froid."

Alessandro Gocciadoro (traduction de Gabriele Gelormini) - entraîneur de Vitruvio et Vivid Wise As : "Vitruvio et Vivid Wise As sont très bien. Ils arrivent à Grosbois ce jeudi soir et mes deux chevaux vont être compétitif ce dimanche. Je n'ai pas plus de pression de représenter la casaque Somma mais sachez que Vivid Wise As est très bien et il peut gagner. Pour moi le favori de l'Amérique sera Feydeau Seven."

Richard Westerink - entraîneur d'Etonnant : "Etonnant est "extra" ! C'est un gros nounours qui peut aller très longtemps, très vite. La course de Bordeaux est très bonne. Pour dimanche, j'ai peur de Davidson du Pont mais j'ai aussi peur d'une course tactique. Après le départ, Anthony avisera pour la tactique mais il sait très bien que c'est un cheval de train ... J'espère gagner car j'ai été malheureux avec Timoko et je crois que là, j'ai une première chance !"

Commentaires

Vous devez être connecté pour saisir votre commentaire.
Si vous avez déjà un compte, connectez-vous ou créez un compte.