Article

Dimanche à Pau : Derniers réglages avant le grand jour

Réunion importante à Pau ce dimanche avec les Prix Albert de Taillac et John Henry Wright, les dernières préparatoires officielles à la Grande Course de Haies et au Grand Cross de Pau. Carriacou (photo) est annoncé présent dans la course de haies.

Prix John Henry Wright – Cross Country – 5 000 mètres

Ce dimanche 17 janvier, le départ de la première course le Prix John Henry Wright sera donné à 11h35. Cette épreuve est la dernière répétition avant le Grand Cross de Pau du dimanche 7 février.

Easysland ne sera donc pas l'attraction de cette course. Le hongre entraîné par David Cottin ne figure pas parmi les partants de ce dimanche. Il courra directement le Grand Cross dixit son entraineur qui ajoute vouloir « privilégier le printemps Outre-manche » avec notamment le festival de Cheltenham en mars.

Spécialiste du site, Netcam va tenter de poursuivre sa bonne forme. Cette année, elle s’est imposée lors de ses deux premières courses paloises. D’abord le 8 décembre dans le Prix du Pau Hunt Races et le 24 décembre dans le Prix Joseph d’Ariste. L’hiver dernier, elle avait triomphé dans le Prix du Pau Hunt Races. Son meeting avait tout de même été entaché par une chute dans le Grand Cross, course dans laquelle elle était tombée trop tôt pour être jugée face à l'élite.

Deuxième d'Uniketat, qui fait une imapasse volontaire ce dimanche, le 5 décembre dans le Prix Hubert de Navailles, Blason d'Or est un sérieux client pour la jument précitée. Blason d'Or n'est autre que le dauphin d'Easysland dans le Grand Cross de Pau Reverdy - Prix Gaston de Bataille en février 2020

Prix Albert de Taillac-Prix de l'Association des Propriétaires du Sud  – Haies – 3 800 mètres

Rendez-vous à 12h05 pour cette nouvelle préparatoire à la Grande Course de Haies de Pau qui aura lieu le dimanche 7 février prochain. Edward d'Argent ne disputera finalement pas ce Prix Albert de Taillac« Il n'a rien, tout va bien. Les prises de sang ne sont pas parfaites. Je ne prends pas de risque avec lui mais sachez qu'il est bien  mécaniquement. » a déclaré David Cottin que nous avons contacté ce vendredi.

Le principal favori de ce Prix Albert de Taillac est Carriacou que l'on n'a pas revu depuis sa quatrième place le 18 octobre 2020 dans le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr.I)  Il est de retour ce dimanche en vue de l’édition 2021 du GSCP qu’il a gagné en 2019, le dernier succès de sa carrière. L’année 2020 n’a pas été victorieuse pour le hongre entraîné par Isabelle Pacault. Il a plusieurs fois pris la troisième place comme dans le Prix Murat (Gr.II) en mai à Auteuil, dans le Prix Héros XII (Gr.III) en juin à Compiègne et dans le Prix Ingré (Gr.III) en septembre encore à Auteuil.

Carriacou a déjà gagné à Pau dans un premier temps en steeple fin janvier 2016 alors âgé de 4 ans, époque à laquelle il n'était pas encore célèbre. Ce même Carriacou a ensuite triomphé en haies à Pau en février 2017 lors de sa rentrée qui faisait suite à son premier succès d'importance, le Prix Maurice Gillois en novembre 2016.

Revivez la victoire de Carriacou dans le Grand Steeple-Chase de Paris 2019.