Article

Gabriele Gelormini : "je me vois une première chance avec Héliade du Goutier dans le Championnat Européen des Juments"

Ce mercredi, le pilote transalpin prendra une nouvelle fois la direction de la Scandinavie pour mener, il l’espère, Héliade du Goutier au succès dans le Championnat Européen des Juments à Solvalla.

0

Image de l'article

Save The Quick, Anna Mix, Uza Josselyn, les Françaises sont déjà plusieurs à avoir réussi à inscrire leur nom au palmarès du Championnat Européen des Juments - Prix Maharajah, qui se courra mercredi soir sur l'hippodrome de Solvalla. Cette année, Héliade du Goutier sera la seule représentante française à faire le déplacement, en camion, comme l'a confirmé Gabriele Gelormini, joint par téléphone à 24 heures de l'échéance. 

"La dernière fois elle y avait été en avion. Cette fois-ci, elle a fait un long voyage, j'espère qu'elle n'en subira pas les conséquences et qu'elle sera aussi fraîche que d'habitude. Mais bon, on a un numéro parfait (ndlr : le numéro 2), elle affronte des juments qu'elle a déjà affrontées et battues avec des numéros moins bons que celui-là... Et puis c'est 2.100 mètres cette fois, ce qui n'est pas dérangeant pour nous. Normalement, elle ne devrait pas sortir des trois. Moi je vise la gagne, à vrai dire, parce que la jument a été préparée pour ça. On court à Enghien il y 15 jours pour l'entretenir, elle est quatrième. Elle a été bien préparée. Après on peut toujours être battus, notamment par Sayonara qui a déjà terminé pas trop loin de nous. Une course reste une course. Mais déjà, courir sur ces pistes là avec un bon numéro, c'est déjà une bonne chose !"

Un retour en Suède plein d'espoir, mais au cours duquel il faudra toutefois se méfier de quelques petites choses, notamment le règlement national, différent du Français. "C'est sûr qu'il faut rester vigilant, notamment à la cravache, qu'il ne faut quasiment pas utiliser en fait. Et aux changements de ligne, aussi. J'ai déjà pris des amendes parce qu'un cheval penchait, mais pas vraiment en rapport avec le driver. En revanche, il va falloir que je fasse attenntion demainn parce que Héliade du Goutier peut un peu pencher parfois. Mais je vais me méfier. J'aime bien aller driver à l'étranger quand j'ai de bonnnes chances. J'ai pu le faire un peu cette année et je le referai si j'en ai l'occasion. Mes objectifs maintennant, c'est la qualité plutôt que la quantité."

Face au driver italien et à celle qui a déjà vaincu deux fois en Scandinavie cette année, à Solvalla et Kouvola, la Suède pourra compter sur sa tenante du titre, Miracle Tile, flanquée du couloir numéro 5, mais aussi sur Honey Mearas, une fille de Readly Express qui dépend du redoutable tandem Daniel Redén / Orjan Kihlström. Il conviendra également de se méfier de Sayonara, deuxième d'Héliade du Goutier à Solvalla au printemps, et de Eenymeenyminymoedk, redoutable cette année et déjà appuyée au betting suédois. 

Unn RDV à suivre en direct sur Equidia à 20h15. 

À lire aussi

Commentaires

Vous devez être connecté pour saisir votre commentaire.
Si vous avez déjà un compte, connectez-vous ou créez un compte.

Publicité

À LA UNE