Article

Le fait du jour - Cravache d'or de l'obstacle : Kilian Dubourg vire en tête

Auteur de son neuvième doublé cette année, le jockey de l'écurie Macaire / Lageneste passe en tête au classement de la cravache d'or. Il devance James Reveley et Clément Lefebvre dans une lutte qui s'annonce âpre jusqu'à la fin de l'année.

0

Image de l'article

Samedi 17 septembre, deux montes, deux victoires

Ce samedi résume bien les derniers mois euphoriques de Kilian Dubourg. Celui qui bénéficie de la confiance de Guillaume Macaire depuis ses débuts, réalise, pour l'instant, la plus belle année de sa carrière. Auteur de son neuvième coup de deux de l'année cet après-midi au Bouscat, le pilote âgé de 25 ans "marche sur l'eau" depuis début juillet. Alors qu'il totalisait 24 victoires début juillet, il en totalise 30 de plus en deux mois et demi ! Auteur d'un meeting de Pompadour exceptionnel, où il a remporté son quatrième pommeau d'or, il soigne ses statistiques avec un certain brio. 

Pour aller plus loin, il n'est sorti que 4 fois des cinq premiers en 54 montes ! Ce qui représente un exploit pour un jockey d'obstacle. Dans quel état d'esprit est le jeune jockey ? François Pradeau lui a déjà posé la question il y a quelques jours, suite à sa victoire avec Jazz d'Arc à Compiègne. 

Clément Lefebvre, auteur d'un coup de deux hier à Nantes et d'une victoire au Pertre et à Cholet aujourd'hui, pour son patron Gabriel Leenders, est deuxième avec 53 réalisations. James Reveley, troisième, totalise une victoire de moins. Le jockey anglais n'a passé le poteau qu'une seule fois en tête depuis le début du mois. Les deux élèves de Giovanni Laplace sont donc en embuscade. Premier jockey de François Nicolle, Angelo Zuliani, est quatrième avec 46 victoires et pourrait très bien se mêler à la lutte finale grâce à l'armada de son patron. Baptiste Le Clerc, cinquième, devance un surprenant Quentin Gaignard. Le jeune jockey d'Arnaud Chaillé-Chaillé est l'invité surprise de ce top 10. Il totalise 32 victoires et 40 places en 84 montes ! Théo Chevillard, septième, réalise l'une de ses meilleures saisons, lui qui a quitté l'écurie de François Nicolle en début d'année. 

Alors, même si nous ne sommes qu'à la mi-septembre, et que le métier de jockey d'obstacle réserve beaucoup de surprises, la lutte promet d'être passionnante d'ici la fin de l'année. 

À lire aussi

Commentaires

Vous devez être connecté pour saisir votre commentaire.
Si vous avez déjà un compte, connectez-vous ou créez un compte.