Article

Les professionnels des courses rencontrent leur ministère de tutelle

Devant la récurrence de procédures prononcées par le Service Central Courses et Jeux, quatre associations majeures du trot et du galop ont rencontré Stéphane Piallat, directeur de service. Ce jeudi elles ont signé un communiqué de presse commun.

0

Image de l'article

Rédigé de manière collégiale, le communiqué de presse revient sur les raisons qui ont précédées cette table ronde et reprend la teneur des échanges qui ont lieu cette semaine entre trois associations du monde du galop, le syndicat des entraineurs drivers et jockeys de trot et le service du ministère de l’intérieur en charge du bon déroulement des courses dans l’hexagone.

Rédacteur de ce texte, François-Xavier de Chevigny, président de l'association des entraineurs de galop, revient sur les raisons qui ont précédé cette rencontre.

« Nous avons l’impression que dans un temps donné assez court, sur des affaires diverses, tant au trot qu’au galop, les procédures de suspensions ou de retraits d’agréments se sont accélérées. C’était là le point de départ de cette réunion que nous avons souhaitée avoir. En aucun cas, nous ne sommes intervenus pour prendre partie pour une affaire ou une personne en particulier… Nous n’avons pas acté d’un nouveau rendez-vous, mais nos interlocuteurs se sont montrés ouverts à réitérer cet échange régulièrement. La rédaction d’un texte commun montre notre volonté de maintenir les bonnes relations que nous souhaitons maintenir aussi bien avec nos adhérents, qu’avec la police des jeux et les société mères. »

Retrouvez ci-dessous le communiqué publié ce jeudi 24 novembre 

 

 

 

À lire aussi

Commentaires Lire la charte

Vous devez être connecté pour saisir votre commentaire.
Si vous avez déjà un compte, connectez-vous ou créez un compte.