Article

Les Tops et les Flops du Quinté + de ce lundi 29 novembre à Vincennes

Dans ce Prix de Meslay du Maine, certains concurrents ont surpris en réalisant une très bonne performance. D'autres, en revanche, ont déçu.

L'arrivée 

Les Tops 

Étoile de Quesny (12) = La pensionnaire de Jean-Pierre Thomain n’avait qu’une seule course dans les jambes ( depuis son retour en octobre) avant le départ de ce Quinté +. Présentée pieds nus, la fille de Legs du Clos a maitrisé son sujet. Patientant pendant la grande majorité de la course, David Thomain et sa partenaire ont profité de l’accélération de Dream pour ensuite venir le déborder dans la dernière ligne droite. Jamais inquiétée ensuite, elle s’impose avec deux-trois longueurs d’avance sur Diamant Roc pour signer son cinquième succès de l’année.  

Diamant Roc (2) = Beaucoup pensaient qu’il n’aurait pas de marge de manœuvre pour ce Quinté +. Le pensionnaire de Bertrand Le Beller a pourtant rendu une copie très satisfaisante. Placé aux avant-postes dès le départ, le fils de Treskool du Caux est resté longtemps dans le sillage de l’animateur Dandy de Godrel. Jamais distancé, cet outsider a réalisé une dernière ligne de droite de haute volée en ayant le meilleur sur Diablo de Caponet et Dream et s’adjugeant la deuxième place avec brio. Une course référence pour lui.  

Dream to Gis (9) = Très bon comportement du fils de Niky. Quittant l’arrière-garde à cinq cents mètres de l’arrivée, il a soutenu son effort pour se rapprocher en-dehors. Sa finition est propre, il s’adjuge le second accessit avec mérite. Il brille une nouvelle fois en étant pieds nus (6 sur 8).  

Les flops

Dandy de Godrel (15) : Il restait sur une série d’échecs et voulait rassurer. Animateur de la course, il a manqué de rythme dans la montée et s’est fait déborder de toutes parts. Quasi inexistant dans la dernière ligne droite, il a ensuite disparu des radars. Dommage car il semblait dans le bon tempo pour faire quelque chose ce lundi 29 novembre.  

Dorado Bello (14) : Progressivement rapproché le nez au vent, il s’est rabattu aux avant-postes à mi-parcours. Son manque de pep’s dans le haut de la montée lui a coûté la victoire et les places. L’un des candidats les plus appuyés au betting avant la course, il a déçu aujourd’hui.    

La note 

Etonne de Carsi : Elle est l’une des fortes impressions de cette fin de course. La pensionnaire de Franck Leblanc s’est illustrée en revenant de loin, passant de la quatorzième à la septième place dans les 300 derniers mètres avec le meilleur chrono sur les 200 derniers mètres réalisés en 1’09’’1.  

Même type d’exploit pour Diablo de Caponet qui a effectué une remontada impressionnante de dix places dans les 600 derniers mètres, avec le meilleur chrono dans les 500 derniers mètres (1’12’’1).