Article

Maxime Guyon " j'aurais bien aimé gagner un groupe 1, mais je suis super content de mon année. "

Interview - Jockey tête de liste dans sa discipline, cousu d’or depuis la fin octobre, Maxime Guyon  dresse un premier bilan 2022 et évoque ses semaines à venir. Cette année, elles devraient être moins hippiques mais toujours exotiques.

0

Image de l'article

Dans un format qui inaugurait cette année la nouvelle saison de la cravache d’or, courant dorénavant du 1er mars au 31 octobre, Maxime Guyon décroche le metal le plus précieux pour la deuxième fois de sa carrière. Cette cravache nouvelle formule rejoindra celle obtenue en 2019, mais aussi les 6 en argent et les 4 en bronze déjà accrochées à son tableau de chasse.

Toujours actif depuis son nouveau sacre, totalisant désormais 247 succès depuis le 1er janvier, son bilan est supérieur à celui de l’année 2019, quand sur l’année civile le jeune trentenaire avait terminé son exercice avec 234 gagnants.

Nouveau titre et record battu, le jockey mayennais va comme chaque année relâcher la pression durant l’arrière saison. Le japon, où il doit retrouver Grand Glory au départ de la Japan Cup, le 27 novembre prochain,  figure encore sur son carnet de bal. Lui qui ne se fixe jamais d’objectifs quantitatifs en début de saison, peut avoir le sentiment du devoir une nouvelle fois accompli. Alors qu’il ne lui reste que quelques engagements à honorer sur le sol français avant la fin du mois, Maxime Guyon revient justement sur cette année 2022.

À lire aussi