Article

Prix d’Amérique – Legend Race : portrait-robot du cheval gagnant

D'où vient le gagnant des précédentes éditions et qui pourrait être le prochain lauréat du Prix d'Amérique Legend Race ? Equidia dresse le portrait-robot du gagnant type de cette course historique.

Bulles 0

Les mâles en force

Depuis 2000, Bélina Josselyn est la seule femelle à s'être imposée face aux mâles. La mission semble une nouvelle fois compliquée pour les femelles cette année. 

6 ans, le bel âge

Lors des 21 dernières éditions, neuf 6 ans se sont imposés. Soit un joli pourcentage de 42% à la gagne. Power, Gu d'Heripré et Galius remplissent ce paramètre.

 

Sébastien Guarato

L'entraîneur du Mesnil-Bérard a placé l'un de ses représentants à l'arrivée des huit dernières éditions du championnat du monde des trotteurs, dont quatre succès. C'est tout simplement l'homme du grand rendez-vous du dernier dimanche de janvier. En l'absence de Face Time Bourbon, c'est la vaillante Billie de Montfort qui joue la remplaçante de luxe.

 

Franck Nivard en a déjà 5

Le crack driver normand a déjà triomphé à cinq reprises dans l'épreuve phare du mois de janvier. Il sera associé cette année à Gu d'Herpiré. Björn Goop et Jean-Michel Bazire sont quant à eux à trois réalisations chacun. Ils seront respectivement associé à Zacon Gio et Feydeau Seven.

Ready Cash en précurseur

Les rejetons de Ready Cash ont remportés cinq des six dernières éditions. Lui-même l'ayant remporté consécutivement en 2011 et 2012, il compte bien asseoir un peu plus la suprématie de son génotype dans cette épreuve. Flamme du Goutier, lauréate du Prix du Cornulier dimanche dernier, tentera le doublé historique Cornulier- Prix d'Amérique Legend Race.

 

Un "étranger" à l'arrivée

Depuis le nouveau millènaire, l'arrivée de seulement trois éditions ont été composées à 100% par des chevaux tricolores. Au moins un cheval étranger arrive à se glisser dans les cinq premiers, il faudra donc se méfier de : Rebella Matters, Power, Cokstile, Zacon Gio, Vitruvio, ou encore Vivid Wise As.

Le scandinave Readly Express (lauréat du Prix de France photo ci-dessus) troisième de Bélina Josselyn en 2019

 

Le favori à la fête

Il faut remonter à 2009 et Offshore Dream pour voir le cheval le plus joué de l'épreuve sortir du podium. Cette année-là, il concluait à la sixième place. 

Le 7 ne porte pas chance

Depuis 2000, le numéro 7 n'est apparu qu'une seule fois à l'arrivée (Davidson du Pont en 2020). C'est le plus mauvais ratio des numéros affichés dans les 5 premiers de l'épreuve. Chica de Joudes portera ce fardeau A contrario, le numéro 18, affiche 59% à l'arrivée. Billie de Montfort donnera le meilleur d'elle-même pour soigner les statistiques de ce numéro porte-bonheur.

Commentaires

Vous devez être connecté pour saisir votre commentaire.
Si vous avez déjà un compte, connectez-vous ou créez un compte.