Article

William Bigeon : "King Opera est impressionnant"

Interview - Le mayennais William Bigeon alignera ses trois meilleurs jeunes ce samedi à Vincennes. King Opera participera au Prix Timoko, Kyrielle et Kana de Beylev, au Prix Vourasie.

0

Image de l'article

"Êtes-vous surpris de voir King Opera invaincu en compétition ? 

Non, pas vraiment car j'ai rapidement compris qu'il avait un truc en plus que les autres dans mon écurie. Il n'est pas démonstratif le matin mais on sent, à l'entraînement, qu'il a un gros moteur et une certaine classe. Il est très bien avant d'aborder cette épreuve ce samedi. Ses travaux du matin sont très bons. J'ai envie de l'essayer sans enrênements ce vendredi. Je n'ai pas encore pris ma décision mais je n'ai pas d'inquiétude particulière à l'idée de le faire maintenant. J'ai envie de la façonner, j'ai envie de continuer de le driver pour le connaitre encore plus en compétition car c'est un poulain qui me donne vraiment envie de me lever le matin.

Chez les femelles, vous présentez Kyrielle et Kana de Beylev. Quelles sont vos prétentions avant ce Groupe 3 ? 

Ce sont deux pouliches différentes. Kyrielle est un peu plus bouillante, pas assez mûre mais capable de très bien faire comme elle l'a montré à Enghien. Dernièrement à Graignes, je n'ai pas eu mes aises pour finir mais elle aurait terminé plus près avec un peu plus de chance au début de la ligne droite. Kana de Beylev a rejoint mon écurie après les ventes en octobre et a tout de suite montré des moyens. Elle a une allure différente de celle de Kyrielle et possède de la classe. Pour samedi, elle sera offensive avec Eric Raffin dans le sulky alors que je tenterais de bien finir avec Kyrielle. Cette dernière sera encore meilleure avec l'âge, à mon avis. Je ne sous estime pas l'opposition mais je pense que Kana de Beylev a les moyens de gagner si tout se passe bien.

Vous avez drivé des bons jeunes dans votre carrière comme Torino d'Auvillier ou encore Elea Madrik, comment situez-vous vos trois jeunes chevaux ? 

C'est toujours difficile de faire des comparaisons entre les jeunes chevaux. Torino et King Opera n'ont pas grand chose à voir même s'ils étaient lymphatiques tous les deux. Élea Madrik était très bonne mais Kana de Beylev aussi. J'ai pris mon temps et j'ai modifié ma façon de travailler depuis quelques années. J'ai la chance que ça puisse porter ses fruits dès cette année avec une belle génération de "K". Je crois que King Opera est un très bon cheval, il a un truc en plus. Le meilleur, c'est lui. Il est impressionnant."

À lire aussi

Commentaires Lire la charte

Vous devez être connecté pour saisir votre commentaire.
Si vous avez déjà un compte, connectez-vous ou créez un compte.