Article

Faites le papier du Quinté+ du jeudi 13 janvier

C’est un jeudi ensoleillé qui est annoncé sur l’hippodrome azuréen théâtre de l’une de ses plus belles affiches de son meeting d’hiver. 16 trotteurs sont annoncés sous les ordres du starter pour ce Prix de la Côte d’Azur, course internationale

Les partants

Mes préférés 

9 - Empire : Deuxième du Prix Ténor de Beaune #Prix d’Amérique Races Zeturf Q4, il est le mieux engagé à la limite du recul. Une position de choix pour cet élément de qualité qui va découvrir l’anneau azuréen. Autre atout et non des moindres dans son jeu, la drive d’Eric Raffin. Choix prioritaire, Empire peut faire main basse sur ce Prix de la Côte d’Azur.

7 - El Présidente : Droit au but pour ce champion des pistes phocéennes qui compte 10 victoires sur les hippodromes de Vivaux et de Borely. Si il s’est moins produit à ce jour sur celui de Cagnes-sur-Mer, le pensionnaire de Jean-Marie Roubaud y est crédité tout de même de 4 succès et de son meilleur chrono. Ecart zéro et smiley vert affiché par son entourage, c’est l’autre base de ce quinté.

2 - Vikens High Yield : Pour ses premiers pas dans l’hexagone cet hiver à Vincennes il a réalisé un « quasi sans faute », avec la complicité d’Eric Raffin. Le 28 décembre il n’ a concédé la victoire que dans les ultimes battues, devancé ce jour là par Pinto Bob dans le Prix de Craon, épreuve support de l’évènement. Robert Bergh s’est assuré les services de Gabriele Gelormini. Il devrait apprécier le tracé cagnois et son profil plat. Au premier échelon sur la « grille de départ », il faudra être fort pour le déloger des premières places à l’arrivée.

15 - Ecureuil Jenilou : Cet élève de Louis Baudron se mue en machine à succès sur les bords de la grande bleue. La petite bête qui monte est incontournable à Cagnes-sur-Mer depuis l’été 2020. 16 courses disputées, 11 victoires, il y est invaincu dans les épreuves labellisées groupe. Avec son fidèle partenaire Gwenn Junod, ce duo vient de mettre un uppercut à leurs rivaux dans le Grand Prix de Noël, le 26 décembre. Nous le pensons à l’aube d’un nouveau coup d’éclat.

6 - Espoir du Marny : Une course de rentrée a suffit au protégé de Kevyn Thonnerieux pour recouvrer ses moyens. Pas loin de son meilleur niveau, il vient d’enchainer deux podiums à Cagnes, le dernier en date derrière El Presidente et Esprit Mystic. Son meilleur chrono le place dans le quatuor des plus rapides au départ. A l’arrivée il peut intégrer le quinté.

11 - Eden Basque : Pour rapporter la coupe à la maison Nicolas Ensch fait appel à Pierre Vercruysse. Avec le cash driver au sulky c’est tout ou rien. Le tandem compte deux disqualifications en quatre associations, mais il est invaincu au cours des deux dernières tentatives. Pas reconduit depuis leur succès dans l’étape d’un GNT lyonnais en avril 2021, ce duo peut finir dans les basques des premiers.

16 - Alcoy : S’il est le plus rapide est-il prêt ? C’est la principale interrogation qui entoure la candidature de ce représentant des frères Martens. Avec un chrono record sur un parcours de vitesse, il est tout de même capable de trotter 1’12 sur le tracé du jour, comme il le fit lors de son succès dans un Grand Prix estival en 2020. Sur la même voie que l’an passé, il avait pris la quatrième place du Prix de la Côte d’Azur, il aborde toutefois ce quinté avec une course de moins dans sa préparation.

Mon ticket