Article

Faites le papier du vendredi 28 janvier

Direction l'hippodrome de Pau pour un Quinté sur les haies sur la distance de 3.800m. Faites le Papier vous permettra de déchiffrer ce Quinté en vous appuyant sur les sept chevaux qui semblent incontournables.

Bulles 0

Le tableau des partants

L'analyse

Boy Royal (7) : Ce pensionnaire d’Alain Couétil qu alterne le plat et l’obstacle vient de bien se comporter dernièrement dans un Quinté à Pau sur le parcours qui nous intéresse. Venu de l’arrière-garde, il a très bien fini sous parcours. Mais juste derrière Dylidancer. Il peut le devancer cette fois.

Dylidancer (9) : Indissociable de notre préféré, sa deuxième place dans le Quinté référence à Pau était très bonne. Son entraîneur est en forme et ce fils de Dragon Dancer n’a jamais déçu sur les haies. C’est une première chance.

Bric (9) : Entraîné par Jean-Louis Bertin, il vient de renouer avec la victoire à Cagnes dans un handicap après une bonne quatrième place au niveau Quinté. Sa dernière sortie à Pau remonte à tout juste un an : le 29 janvier 2021, il terminait bon quatrième d’un Quinté sur le parcours. Il effectue son retour en terre Paloise avec de légitimes ambitions.

Celtior (6) : Il vient de réaliser un très bon meeting de Cagnes avec deux succès à la clef en steeple. Mais il détient de solides références en haies. Sur ce qu’il a fait de mieux, notamment l’an dernier à Auteuil, sa place est dans le Quinté.

Hokusai Vallis (5) : Ses deux récentes sorties à Pau sont encourageantes. Il semble être sur la montante. Sa cinquième place dans un Quinté l’avant dernière fois était intéressant après s’être bien relancé dans la phase finale. Associé à Johnny Charron, c’est un placé potentiel.

Koregaon Park (13) : Il connait Pau par cœur. C’est son jardin. Il a toujours couru ici depuis ses débuts. Sa cinquième place dans le Quinté référence du 3 janvier lui octroie une chance régulière dans cette compétition.

Gold Allen (1) : Si nous retenons les 4 placés de la course de référence, il faut prendre Gold Allen. Il a certes trouvé le temps long dans la phase finale mais ce pensionnaire de Fabrice Quinton ne doit pas être oublié dans un jeu. Il a remporté un Quinté le printemps dernier à Auteuil, mais a ensuite déçu. Il vient de repointer le bout de son nez, mais où en est-il vraiment ? On le garde en fin de combinaison.

Mon ticket

Commentaires

Vous devez être connecté pour saisir votre commentaire.
Si vous avez déjà un compte, connectez-vous ou créez un compte.