Article

Arrivée du Quinté+ du samedi 8 mai à Lyon-Parilly : Caliste offre un 200ème événement à Stéphane Pasquier

Très appuyé au betting, Caliste s'est adjugé le Grand Prix de Parilly, samedi 8 mai à Lyon (R1). Le pensionnaire de Ludovic Gadbin permet à Stéphane Pasquier de remporter le 200ème Quinté+ de sa carrière. Un cap symbolique pour le jockey de 43 ans.

0

Image de l'article

L'arrivée 

Non partants : 1 - 3

La course

Tout de suite dans le sillage de l'animateur Barakatle (5), Caliste (4) lui a pris le meilleur à trois cents mètres du poteau, puis a filé vers le succès, résistant bien à la belle fin de course de Sébastien Maillot et Highest Rockeur (15). Réclamé dernièrement 16.666 euros après sa quatrième place à Chantilly, le nouveau pensionnaire de Ludovic Gadbin s'adjuge son premier événement, offrant par là même à son jockey, Stéphane Pasquier, son 200ème Quinté+. Aucun pilote n'a fait mieux à ce jour.

Favori de cette épreuve disputée sur 1.350 mètres, le "Gauvin" Qu'hubo (10) doit se contenter du second accessit. Il devance J'aurais du (14). Monté par Ronan Thomas, ce dernier confirme son aptitude au parcours. Cinquième, Barakatle (5) a quant à lui su se jouer de son mauvais numéro à l'extérieur (le 13). À noter que les cinq chevaux les plus joués de l'épreuve composent la bonne combinaison du Quinté+.

La réaction du jockey lauréat

Grâce à ce succès avec Caliste (4), Stéphane Pasquier s'adjuge le 200ème Quinté+ de sa carrière. S'il détenait déjà le record de victoires dans la catégorie, il possède à ce jour neuf succès de plus qu'Olivier Peslier (191), son premier poursuivant toujours en activité. Désormais âgé de 43 ans, "Pasquito" avait remporté son premier événement le 31 janvier 2001, à Cagnes-sur-Mer, avec Zanskar, un pensionnaire de Jacques Forési. Pour l'anecdote, ce jour-là, Sébastien Maillot et Ronan Thomas participaient à cette même épreuve cagnoise ; 20 ans plus tard, tous deux figurent également avec Stéphane Pasquier à l'arrivée du Quinté+ de ce samedi 8 mai à Lyon-Parilly.

La réaction du deuxième

Entraîneur et propriétaire de Highest Rockeur (15), Véronique Deiss analyse la performance de son protégé à notre micro : 

Les rapports du Quinté+

Les autres rapports

À lire aussi

Commentaires Lire la charte

Vous devez être connecté pour saisir votre commentaire.
Si vous avez déjà un compte, connectez-vous ou créez un compte.

Publicité

À LA UNE