Article

Cleangame, le Duc du Quinté+ de ce samedi 14 mai à Caen ?

Un somptueux Quinté+ nous attend ce samedi 14 mai sur l'hippodrome de Caen, avec le Prix des Ducs de Normandie (Groupe 2). Battu par Ampia Mede Sm à l'occasion de leur dernière confrontation, Cleangame aura à cœur de prendre sa revanche.

Bulles 0

Les partants du Quinté+ de ce samedi 14 mai 2022

R1 C3
PRIX DES DUCS DE NORMANDIESAMEDI 14 MAI
CAEN - 2450 METRESDÉPART : 15H15
CHEVALFERRUREFERDISTANCEDRIVERENTRAÎNEURGAINS
1HIDALGO DES NOES2450G. GELORMINIST. PROVOOST174020 €
2DARSHAN2450CL. THOMAINCLéMENT THOMAIN204000 €
3DERBY DU DOLLAR2450L. BULLIERST. PROVOOST367780 €
4DOLLAR SOYER2450E. RAFFINJ.G. VAN EECKHAUTE381960 €
5DIGNE ET DROIT2450P.A. RYNWALT-BOULARDP.A. RYNWALT-BOULARD394048 €
6GANGSTER DU WALLON2450A. COLLETTED. LECROQ409970 €
7AMPIA MEDE SM2450F. NIVARDF. SOULOY573496 €
8CASH DU RIB2450J.L.CL. DERSOIRJ.L.CL. DERSOIR574820 €
9ELVIS DU VALLON2450D. THOMAINCH. CUILLER579990 €
10REBELLA MATTERS2450CH. MARTENSJ.M. BAZIRE633697 €
11FAKIR DU LORAULT2450F. LECANUM. CHARUEL653970 €
12GU D'HERIPRE2450J.PH. MONCLINF. SOULOY830100 €
13ETONNANT2450A. BARRIERR. WESTERINK1293500 €
14CLEANGAME2450J.M. BAZIREJ.M. BAZIRE1810870 €

Les forces en présence

Véritable champion, CLEANGAME (14) vient encore de faire étalage de sa classe à Châteaubriant en survolant les débats dans l'étape du GNT, alors qu'il rendait 50 mètres. S'élançant cette fois du même poteau que ses rivaux, le hongre de Jean-Michel Bazire fait encore figure de cheval à battre dans ce lot. Alors qu'elle avait devancé notre favori fin mars dans le Prix du Bois de Vincennes, AMPIA MEDE SM (7) le retrouve cette fois à poteau égal. Vu ses moyens, la fille de Ganymède mérite tout de même un large crédit avec ETONNANT (13), tenant du titre mais qui, contrairement à l'an passé, restera ferré ici. Fautive récemment à Vincennes alors qu'elle était assurée de la deuxième place, REBELLA MATTERS (10) viendra ensuite devant GU D'HERIPRE (12), en quête d'un rachat après sa déconvenue du 23 avril à Enghien dans le Prix de l'Atlantique. Sur la montante, GANGSTER DU WALLON (6) garde sa chance pour une place, à l'image de FAKIR DU LORAULT (11), récent deuxième du Critérium de Vitesse de Basse, et ELVIS DU VALLON (9), cinquième de cette même épreuve l'an passé.

Le prono de Hervé Engel

1471310126119

CLEANGAME

AMPIA MEDE SM

ETONNANT

REBELLA MATTERS

GU D'HERIPRE

GANGSTER DU WALLON

FAKIR DU LORAULT

ELVIS DU VALLON

Les partants en détail et l'avis des pros

1 -    HIDALGO DES NOES

D’une très louable régularité cet hiver à Vincennes, ce représentant de l’écurie Danover s’est élancé au galop lors de son ultime sortie à Enghien. Face à une telle opposition, ses chances apparaissent très limitées.

Stéphane Provoost, entraîneur :

« Hidalgo des Noés (1) n’a pas un programme favorable en ce moment. Nous courons donc cette course relevée. Il va rester ferré mais ne sera pas ridicule car il est très bien le matin à l’entraînement. En cas de défaillance des favoris, il peut accrocher une petite place dans ce Quinté+. »

2 -    DARSHAN

Alors qu’il n’avait plus été revu depuis octobre dernier, ce fils de Jag de Bellouet n’a pu se montrer dangereux le 10 avril pour sa rentrée à Lisieux. Ferré dans ce Quinté+, sa mission s’annonce des plus délicates. Sans nous.

Clément Thomain, entraîneur et driver :

« Darshan (2) gardera ses fers dans cette épreuve très relevée. Je n’ai aucun engagement favorable en ce moment pour lui. Cette course me permettra de le maintenir dans le « bain ». Nous n’avons pas d’ambition. »

3 -    DERBY DU DOLLAR

Eclectique, ce fils de Rodrigo Jet aligne les échecs depuis plusieurs mois, que ce soit sous la selle ou à l’attelage. Absent depuis le 5 mars et ferré ici, il semble confronté à une tâche impossible. Impasse conseillée.

Stéphane Provoost, entraîneur :

« Derby du Dollar (3) va retrouver à la compétition ce samedi. Pour son retour, vous pouvez l’écarter de vos jeux. »

4 -    DOLLAR SOYER

Jamais à l’abri d’une faute, ce fils de Phlegyas n’a pas démérité récemment dans un Groupe 3 à Bordeaux (cinquième). Pieds nus et associé à Éric Raffin, il ne semble pas hors d’affaire pour une petite place en fin de combinaison.

Jeremy Gaston Van Eeckhaute, entraîneur :

« Dollar Soyer (4) retrouve la bonne dynamique. Je suis très satisfait de sa dernière sortie à Bordeaux. Cette fois, il sera déferré des quatre et Éric Raffin va se le mettre en mains. Son objectif se situera début juin à Vincennes. Samedi, j’attends une belle course de sa part, mais nous sommes encore en phase de réglage. Au regard de la qualité du lot, une cinquième ou sixième place serait déjà très satisfaisante. »

5 -    DIGNE ET DROIT

Fautif au départ dans le Prix de l’Atlantique, ce fils de The Best Madrik vient encore de subir les rigueurs de la disqualification dans le Critérium de Vitesse de Basse-Normandie. Drivé par son mentor, ses chances ne sautent pas aux yeux.

Pierre-Alain Rynwalt-Boulard, entraîneur et driver :

« Digne et Droit (5) est bien physiquement mais je n’explique pas ses bêtises récentes en début de parcours. Je m’installe à son sulky pour juger son comportement de « l’intérieur ». »

6 -    GANGSTER DU WALLON

Écarté des pistes entre septembre et mars, ce sujet classique sous la selle évolue désormais surtout à l’attelage. Vainqueur à Lyon-Parilly le 7 avril, il a enchaîné trois semaines plus tard par une bonne troisième place à Vincennes. À l’aise corde à droite, il ne doit pas être négligé.

Alexis CoLlette, driver :

« Gangster du Wallon (6) est sur la montante ; sa troisième place à Vincennes le 22 avril lui a fait le grand bien. Excellent droitier, il retrouve son bon niveau et nous allons jouer notre carte à fond. Le lot est très relevé, le podium nous est barré, mais je compte sur lui pour une place en bout de combinaison du Quinté+. »

7 -    AMPIA MEDE SM

Au cours des douze derniers mois, cette pensionnaire de Fabrice Souloy a enregistré treiz succès. Lors de son avant-dernière sortie, elle a ainsi battu Cleangame (14), alors qu’elle bénéficiait d’un avantage de 25 mètres. Même si elle le retrouve ici à poteau égal, elle devrait encore vendre chèrement ses chances.

Franck Nivard, driver :

« Ampia Mede Sm (7) est moins à l’aise à droite mais les tournants de Caen sont larges. Je serai vigilant pour rentrer dans les courbes. L’opposition est sérieuse avec notamment Cleangame (14) au même échelon. Face à lui, ce sera dur de gagner, mais sa place est sur le podium. »

8 -    CASH DU RIB

Après deux bonnes tentatives ici même en mars et une quatrième place le 6 avril dans le Grand Prix Angers Loire Métropole, ce fils de Ready Cash n’a pas apprécié la piste en herbe Ecommoy lors de son ultime tentative. Face à de tels rivaux, il ne représente qu’un simple outsider.

Jean-Loic Claude Dersoir, entraîneur et driver :

« La partie était difficile au troisième poteau l’autre jour, sur l’herbe d’Ecommoy. Cash du Rib (8) est bien, mais face aux tops chevaux annoncés, nous n’avons pas d’ambition. Je le laisserai donc ferré. Une sixième ou septième place me conviendrait parfaitement. »

9 -    ELVIS DU VALLON

Cinquième de cette même épreuve l’an passé, ce pensionnaire de Charles Cuiller vient d’obtenir le même classement dans le Critérium de Vitesse de Basse-Normandie. Sur sa lancée, il peut encore prétendre à une place en fin de combinaison.

Charles Cuiller, entraîneur :

« Avec son numéro tout à l’extérieur, c’était mission impossible pour Elvis du Vallon (9) dans le Criterium de Vitesse d’Argentan. Il n’a pas démérité et me prouve depuis sa bonne forme le matin. Si les meilleurs chevaux de la course sont au rendez-vous, nous avons une quatrième ou cinquième chance. »

10 -    REBELLA MATTERS

Sans une faute en fin de parcours, cette pensionnaire de Jean-Michel Bazire se serait classée deuxième de Ce Bello Romain fin avril dans le Critérium de Vitesse de Basse-Normandie. Sage cette fois, elle peut viser une place.

Nicolas Bazire, fils de l’entraîneur :

« Il n’y a pas réellement d’explication à la faute de Rebella Matters (10) dans les derniers mètres du Criterium de Vitesse d’Argentan. Dommage, elle aurait été, à coup sûr, deuxième. Elle est dans une bonne condition physique et nous ne faisons que de l’entretien avec elle. Elle est prête pour renouer avec les bonnes performances. La course s’annonce très rythmée et cela devrait servir ses intérêts. »

11 -    FAKIR DU LORAULT

Plutôt discret cet hiver à Vincennes, ce fils de Vaillant Cash revient au mieux et n’a trouvé que Ce Bello Romain pour lui barrer la route du succès le 30 avril dans le Critérium de Vitesse de Basse-Normandie. Sur sa lancée, il a les moyens de viser une place dans ce Quinté+.

Mickael Charuel, entraîneur :

« Fakir du Lorault (11) a très bien travaillé depuis sa deuxième place dans le Criterium de Vitesse d’Argentan. Il est meilleur quand il volte à main droite. Je suis donc optimiste pour le voir bien courir. Mais face à cette opposition, le podium est difficilement envisageable. Cependant, je compte sur lui pour faire de son mieux et compléter la bonne arrivée du Quinté+. »

12 -    GU D'HERIPRE

Malade, ce pensionnaire de Fabrice Souloy n’a pu réellement défendre ses chances le 23 avril à Enghien dans le Prix de l’Atlantique. Jugé sur ses deux précédentes troisièmes places à Vincennes, il trouve l’occasion de se racheter, même s’il n’est pas confirmé à main droite.

Avis du reporter :

« Gu d’Heripré (12) n’a pas fait sa valeur à Enghien dans le Prix de l’Atlantique. D’après son driver, le cheval était « sale » après la course ce qui explique sa contre-performance. Si son entraîneur le présente de nouveau, c’est que tout doit être rentré dans l’ordre. Le point d’interrogation se situe désormais sur son aptitude au parcours. Sa seule course corde à droite s’était en effet soldée par une disqualification. »

13 -    ETONNANT

Tenant du titre, ce fils de Timoko vient de conclure deuxième à Enghien du Prix de l’Atlantique derrière Vivid Wise As, après avoir dominé son rival à Cagnes dans le Grand Critérium de Vitesse de la Côte d'Azur. Bien que ferré ici, on peut encore s’attendre à une grande performance de sa part.

Anthony Barrier, driver :

« Etonnant (13) se présente au top de sa forme. Il était déferré pour gagner l’an passé mais le fait de le présenter avec ses fers n’est pas rédhibitoire ; il avait gagné le Prix de Paris comme ça en 2021. Il n’est pas facile d’imaginer battre Cleangame (14), mais nous avons hâte d’y être. »

14 -    CLEANGAME

Ce champion entraîné par Jean-Michel Bazire vient encore de faire étalage de sa classe à Châteaubriant en survolant les débats dans l’étape du GNT, alors qu’il rendait 50 mètres. S’élançant cette fois au poteau que ses rivaux, il s’annonce difficile à battre.

Nicolas Bazire, fils de l’entraîneur :

« Cleangame (14) trouve un très bel engagement. Cette fois, il sera au même poteau que les autres. Il a gagné en maniabilité à la volte et le fait de s’élancer à un échelon « fourni » ne devrait pas le déranger. Tout va bien pour lui depuis sa victoire dans l’étape du GNT de Châteaubriant. Nous partons en confiance. »

Les favoris de la presse

14136712109
147131011129
141371011129
71413106912
147131210116
147131012611
141371011129
14761310119

SYNTHÈSE     14  -  7  -  13  -  10  -  12  -  6  -  11  -  9

Les stats du jour

Le 3 minutes pronos

Commentaires

Vous devez être connecté pour saisir votre commentaire.
Si vous avez déjà un compte, connectez-vous ou créez un compte.

Publicité

À LA UNE