Article

Droit de Parole peut faire parler la poudre dans le Quinté+ du mardi 26 octobre

Direction l'hippodrome cantilien, pour un Quinté+ de plat. Seize compétiteurs de 3 ans et plus vont en découdre dans le Prix du Chêne du Coup de Foudre, sur le parcours des 1600 mètres PSF. Au mieux, Droit de Parole fait figure de bon point d'appui.

R1C1 - Prix du Chêne du Coup de Foudre - 3 ans et plus - 1600 mètres - PSF - Départ à 13h50

Les forces en présence

En pleine possession de ses moyens, Droit de Parole (6) a prouvé sa compétitivité en valeur 37,5 lors de ses dernières sorties et ne devrait pas être loin de la vérité.

Titulaire de deux succès en cinq tentatives sur le sable, Royaumont (5) fait également figure de lauréat potentiel. Deuxième d’un Quinté+ le jour de la Fête Nationale à ParisLongchamp, Letty’s Marvel (4) garde son mot à dire au moins pour un accessit, à l’instar de Shoal of Time (1), vainqueur d’un handicap sur le parcours en début d’année. Spécialiste de la fibrée cantilienne, Rajkumar (2) complétera notre choix avec Stanzo (8), dont l’unique succès a été signé sur cette piste l’an dernier, J’aurais du (12), vainqueur sur la PSF de Vivaux au début du mois, ou encore Agapi Mia (13), qui a dû monter en condition sur sa rentrée.

Le prono d'Equidia

1 - Shoal of Time

Pénalisé de 7 livres pour son succès sur le parcours en début d’année, ce fils de Lope de Vega s’est montré moins performant depuis. Mais il a eu un comportement honorable lors de ses deux dernières sorties, dans des Quinté+, et paraît capable de disputer activement l’arrivée.

L’avis du reporter : Shoal of Time ne semble pas avoir de marge à cette valeur mais, avec un bon parcours, il peut accrocher une place.

2 - Rajkumar

Très confirmé dans les Quinté+, cet élève d’André Fabre a remporté son événement en mars 2020, sur un parcours voisin. Sa réussite sur la PSF cantilienne, où il n’est jamais sorti des cinq premiers en sept tentatives, plaide largement en sa faveur et il serait imprudent de le condamner sur ses deux récents échecs sur le gazon.

L’avis du reporter : Rajkumar n’a plus été revu en compétition depuis le 21 juin. Ses deux dernières tentatives dans les Quinté+ n’ont pas été très encourageantes. Il a hérité d’un numéro de corde en dehors. Avant le coup, cela semble compliqué.

3 - Hootton

Vainqueur dès sa première tentative dans les Quinté+, ici même au printemps, sur la piste en gazon, ce hongre par Wooton Basset n’a plus réussi à se hisser sur le podium depuis. Mais il commence à retrouver une situation plus favorable sur l’échelle des valeurs et les amateurs d’outsiders peuvent se pencher sur sa candidature.

L’avis du reporter : Hootton a montré du mieux dernièrement. Il retrouve un tracé qu’il affectionne. Avec un bon parcours, il peut prendre une place.

4 - Letty's Marvel

Lauréat d’un événement en fin d’année de 4 ans sur la fibrée deauvillaise, ce pensionnaire de Stéfan Cérulis a prouvé sa compétitivité en valeur 39 lors de son avant-dernière sortie, dans le Longines Handicap de la Fête Nationale à ParisLongchamp (2e). Décevant ensuite sur le gazon de La Touques, il va apprécier de revenir sur PSF et a une belle carte à jouer.

L’avis de Gilles Barbarin – Copropriétaire : « Letty's Marvel n'a pas couru depuis son échec dans le Grand Handicap de Deauville car il a connu de légers ennuis de santé, à répétition, apparemment sans gravité. Il a déjà bien couru sur sa fraîcheur mais j'affiche une certaine prudence. Ce qui est sûr, c'est que le 1 dans les stalles me convient et que le lot n'a rien d'extraordinaire. La distance est dans ses cordes, comme l'hippodrome même s'il découvre sa PSF. On verra bien ».

5 - Royaumont

Vainqueur d’un handicap sur le parcours l’an dernier à pareille époque, en valeur 38,5, ce hongre par Dabirsim a tenu honorablement sa partie ensuite, principalement dans des courses à conditions. Sixième à Saint-Cloud le 18 septembre, pour sa première tentative dans les Quinté+, il ne sera pas dérangé de revenir sur PSF et mérite crédit, en valeur 39.

L’avis du reporter : Royaumont avait effectué une belle fin de course le 18 septembre à Saint-Cloud dans un Quinté+. Il fait bien la PSF de Chantilly, mais son n°16 dans les stalles complique sa tâche et il devra compter sur un bon parcours.

6 - Droit de Parole

Performant dans les handicaps sur le gazon comme sur le sable, ce protégé de Charley Rossi a complété le podium du Quinté+ Prix Casino Barrière Deauville, fin août sur la fibrée de La Touques. Bon finisseur depuis sur la PSF de Vivaux, il peut, pour ses retrouvailles avec Christophe Soumillon, prendre sa revanche sur J’Aurais Du (12) qui le devançait alors, Notre préféré.

L’avis de Charley Rossi – Entraîneur : « Droit de Parole (6) arrive en pleine forme. Il reste sur une bonne performance. Il a besoin d’une course rythmée car il aime venir sur les autres. Je suis assez optimiste pour que cela se passe bien. On ne devrait pas être loin de la vérité ».

7 - Gold Family

Auteur de débuts victorieux l’automne dernier, ici même sur plus court, cette 3 ans par Belardo n’est jamais sortie des cinq premiers, en sept tentatives, sur piste en sable fibré. Mais elle a radicalement échoué lors sa dernière sortie, dans un handicap à ParisLongchamp, et peut pécher par manque d’expérience face à des rivaux bien plus endurcis.

L’avis de Pauline Prod'homme – Entraîneur : « Gold Family va manquer un peu car elle s’est fait mal après sa dernière course et n’a pas trop travaillé. C’est plus une course de préparation ».

8 - Stanzo

Vainqueur d’une classe 2 sur le parcours pour sa deuxième sortie, en février 2020, ce représentant de la casaque Wertheimer et Frère n’a plus rallié le poteau en tête depuis. Mais il compte plusieurs performances dignes d’intérêt dans des Quinté+ et il serait impudent de le condamner sur son récent échec dans le Prix des Boucles de la Seine à Saint-Cloud, où il n’a pas fait sa valeur.

L’avis de Carlos Laffon-Parias – Entraîneur : « La dernière sortie de Stanzo  à Saint-Cloud est moyenne. Il n’a pas trop d’excuses. Il faut le revoir ».

9 - Griegos

À son affaire sur le sable, ce hongre par George Vancouver a signé ses quatre succès sur cette surface. Cinquième du Prix de la Villa Lucie le 3 août à Deauville, pour ses débuts dans les Quinté+, il a déçu ensuite dans un autre événements. Mais il a repris de la frâicheur depuis et fait figure de possible trouble-fête. Affaire d’impression.

L’avis du reporter : Griegos avait pris une bonne cinquième place le 3 aout à Deauville dans un Quinté+. Il n’a pas été très chanceux lors de sa dernière sortie. Il faut le retenir pour une place.

10 - Sandyssime

Titulaire de deux succès, dont un acquis sur la PSF de Deauville pendant l’été 2020, dans les événements, ce hongre par Camelot n’a plus réussir à se hisser sur un podium depuis. Même s’il est de mieux en mieux placé sur l’échelle des valeurs, on lui a préféré des candidatures apportant de meilleures garanties.

L’avis d’Alessandro Botti – Entraîneur : « La dernière performance de Sandyssime à Saint-Cloud est correcte. Il n’a jamais trop bien fait Chantilly mais c’était prévu de courir cette course et d’aller ensuite à Deauville. Il a un peu du mal à retrouver la forme des années passées. Il vieillit un peu ».

11- Ammobaby

Entraînée à Deauville par Hubert de Nicolay, cette fille de Planteur n’a plus à faire ses preuves sur le sable. Elle a repris un peu de fraîcheur depuis son succès dans le handicap Prix Hôtel Barrière le Royal Deauville, à la fin du mois d’août, et n’est pas hors d’affaire malgré 2 kilos de pénalisation. Notre regret.

L’avis d’Hubert de Nicolay – Entraîneur : « Ammobaby adore la PSF. Elle est en pleine forme. Elle a tiré un bon numéro de corde. Il n’y a pas grand-chose contre elle. J’attendais cette course-là depuis un moment. Je suis confiant ».

12 - J’aurais du

Déjà bien connu des Quintéistes à 5 ans, ce protégé de Cédric Boutin mériterait de faire sien un premier événement. Mais il a été pénalisé de 5 livres pour a victoire dans un handicap à Marseille-Vivaux au début du mois et on l'envisagera plus pour une place.

L’avis du reporter : J'aurais du reste sur des bonnes sorties. Il a déjà prouvé sa compétitivité à ce niveau. Il fait bien la PSF et a tiré un bon numéro de corde. Il est capable d’être dans le Quinté+.

13 - Agapi Mia

Sixième du Quinté+ Prix de Sainte-Maxime, en février sur la PSF de Cagnes-sur-Mer, pour sa première tentative dans les événements, cette fille d’Evasive a remporté un handicap sur le parcours qui nous intéresse au printemps. Elle a manqué de rythme pour sa rentrée au début du mois, à ParisLongchamp, mais a dû monter en condition là-dessus. Pour une place.

L’avis de Julien Carayon – Entraîneur : « Agapi Mia retrouve son parcours préféré. La jument est bien. Elle a un bon numéro de corde. Tous les feux sont au vert ».

14 - Passefontaine

À son affaire sur le sable, cette fille de Wooton Basset a perdu son statut de maiden sur le parcours en fin d’année dernière. Deuxième d’un Quinté+ sur les 1400 mètres ligne droite de Deauville pendant l’été, elle s’est montrée moins convaincante lors de ses deux sorties suivantes et on attendra qu’elle rassure.

L’avis de Myriam Bollack-Badel – Entraîneur : « Passefontaine est très bien. Elle fait bien Chantilly et la PSF, mais malheureusement, elle a tiré un très mauvais numéro de corde. Je pense que cela va être compliqué avec ce numéro ».

15 - The Big Smoke

Ce pensionnaire de la famille Lerner a prouvé son aptitude aux pistes en sable fibré en début de carrière, signant deux succès de rang sur cette surface. Mais il n’a guère brillé en onze tentatives dans les Quinté+ et sa forme est sujette à caution. Simple outsider.

L’avis de Yann Lerner – Entraîneur : « On aurait préféré voir The Big Smoke en deuxième épreuve. Il a un petit poids et un bon numéro. On enlève les œillères car ça n’a pas été bénéfique dernièrement ».

16 - Ad Merajj

Cette 3 ans par Style Vendôme compte déjà deux victoires en seulement huit sorties, mais elle n’a pu s’illustrer lors de sa première tentative dans les Quinté+, en août sur la ligne droite de Deauville. Tout sauf ridicule (5e) depuis dans un handicap à ParisLongchamp, elle dispose d’une bonne marge de progression et les amateurs d’outsiders peuvent se pencher sur sa candidature, en bas du tableau.

L’avis de Benjamin Marie – Jockey : « Ad Merajj n’a pas de marge. On a un bon numéro dans les stalles de départ. Elle va adorer la PSF et la distance. Elle a des atouts, mais il faudra monter fin pour prendre une place ».

 

Les statistiques

Les favoris de la presse

La course référence

Six des seize concurrents s’étaient affrontés le 29 août dernier dans le Prix Casino Barrière Deauville, disputé sur les 1500 mètres de la PSF deauvillaise. Ce jour-là, Droit de Parole (6) prenait la troisième place. Shoal of Time (1) complétait la bonne combinaison du Quinté+ devant Stanzo (8), sixième. Plus loin, Griegos (9) terminait neuvième, Hootton (3) onzième et Sandyssime (10) treizième.

 

Le 3Mn Pronos


À LA UNE