Article

Duc d'Idée peut rattraper le temps perdu dans le Quinté+ du lundi 11 octobre à Enghien

Répartis sur deux échelons de départ, les seize trotteurs en lice dans le Quinté+ de ce lundi à Enghien en découdront sur le parcours des 2.875 mètres. Situé à seulement 190 € du recul des 25 mètres, Duc d'Idée (12) fait face à un engagement en or.

0

Image de l'article

R1 C1 - Prix du Pont des Arts - Pour 7 à 10 ans inclus - 2875m - attelé

Les forces en présence

Écarté des pistes entre le 8 février 2020 et le 15 août 2021, Duc d'Idée (12) revient au mieux, comme en témoigne sa deuxième place du 10 septembre aux Sables-d’Olonne. Idéalement situé en tête et associé à Éric Raffin, ce représentant de l’écurie Victoria Dreams possède beaucoup d’atouts dans son jeu. Bien que fautif au départ et malheureux dans le dernier tournant, Cadet (16) est revenu s’adjuger une méritoire cinquième place dans le Quinté+ du 26 septembre à Vincennes. Concurrent le plus riche du second échelon, il formera l’opposition avec Efaro (7), qu’il ne faut évidemment pas condamner sur son dernier faux pas à Mauquenchy. Pieds nus, comme lors de son récent succès dans un Quinté+ à Vincennes, Equiano (6) aura des partisans avec El Fuego (3), en forme et qui retrouve ici un parcours où il avait bien couru en juillet. Modèle de régularité, Eros de Joudes (9) a encore une bonne carte à jouer. Il complétera notre choix avec Da Vinci Bond (15) et Duc de Christal (14), tous deux capables de revenir des 25 mètres se mêler à la lutte pour les places.

Le prono d'Equidia

1 - Diabolo Castelets

Dauphin d’Emir Sly (5) en août à Cagnes, ce fils de Sam Bourbon a rapidement été disqualifié lors de son ultime tentative à Amiens. Dans ce lot, il intéressera surtout les amateurs de coup de poker.

Freborz Behmoee, responsable de l’antenne française d'Eric Hansen Bondo : "L’autre jour à Amiens, Diabolo Castelets (1) a pris peur avec le départ à l’élastique. Il faut oublier cette sortie. Il travaille bien et sera plus à l’aise sur la piste plate d’Enghien. Le départ au laser et la corde à gauche ne lui poseront aucun souci. Nous espérons le voir prendre une place."

2 - Drago de Tilou 

Délicat, ce pensionnaire de Vincent Martens reste sur une série de trois disqualifications consécutives. Absent depuis le 2 août et ferré pour cette rentrée, nous nous contenterons de le regarder courir.

Vincent Martens, entraîneur : "Les dernières sorties de Drago de Tilou (2) ne sont pas terribles mais je pense qu’il devrait bien courir. Absent depuis août, il a décompressé et a eu des petits soins. Nous en avons aussi profité pour faire quelques changements dans sa ferrure. Tout cela semble porter ses fruits. S’il confirme ses exercices du matin, il devrait finir dans les cinq premiers."

3 -  El Fuego

Dauphin du « Marmion » Ermano Bello en juillet sur ce même parcours, ce fils de Coktail Jet vient de nous assurer de sa forme en se classant troisième à Toulouse. Sur sa lancée, il tentera de nouveau de s’emparer d’une place.

L’avis du reporter : Absent de toute compétition de novembre 2019 à mars dernier, ce protégé de Benjamin Goetz a mis du temps à retrouver la bonne carburation mais semble sur la bonne voie, comme en atteste sa troisième place toulousaine du 29 septembre. En s’élançant du premier échelon, il peut postuler à une place.

4 - El Loco 

À la recherche d’un succès depuis plus d’un an, ce pensionnaire de Guillaume Beaufils vient par deux fois de subir les rigueurs de la disqualification. Difficile dans ces conditions de lui accorder une première chance théorique.

Guillaume Beaufils, entraîneur : "A Pornichet l’avant-dernière fois, je pense qu’El Loco (4) n’aurait pas terminé loin, s’il n’avait pas fait la faute. A La Capelle, c’était un peu moins bien. Compliqué, il est souffreteux mais me paraît en forme actuellement. La piste un peu ferme d’Enghien n’est pas l’idéal pour ces chevaux-là. Il doit courir caché désormais. S’il y a du train et qu’il bénéficie d’un parcours favorable, il devrait tracer une bonne ligne droite."

5 - Emir Sly

Sixième d’un Quinté+ à Vincennes le 17 septembre, ce fils de Repeat Love n’a pas mal fini en retrait récemment ici même dans une épreuve réservée aux apprentis. Ferré dans ce Quinté+, il tentera de brouiller les cartes pour une petite place en fin de combinaison.

6 - Equiano  

Pieds nus, ce pensionnaire de David Alexandre n’a pas manqué sa cible le 1er octobre dans un Quinté+ disputé sur la petite piste de Vincennes. Présenté de nouveau sans ses fers, il devrait encore vendre chèrement ses chances.

7 - Efaro  

Fautif dans un récent Quinté+ à Mauquenchy alors qu’il était aux avant-postes, ce fils de Love You restait auparavant sur toute une série d’excellentes performances. Sage, notamment au moment du départ, il a parfaitement le droit de se racheter ici.

Dominik Locqueneux, entraîneur : "Efaro (7) a fait la faute à Mauquenchy. Il faut faire attention avec lui car cela lui arrive parfois. Le cheval a bien travaillé. Le fait qu’ils soient douze à partir du même poteau m’inquiète un peu car il est spécial à la volte. Si tout se passe bien, il possède une bonne chance."

8 - Expert Delta

Plutôt régulier lorsqu’il ne se montre pas fautif, ce représentant d’André Le Courtois est retombé dans ses travers le 27 septembre dans le Quinté+ de Mauquenchy. Une fois de plus, avec lui, tout sera une question de sagesse.

André Le Courtois, entraîneur : "À Mauquenchy, Expert Delta (8) n’est pas venu au bon moment et a commis une faute dans la ligne d’en face. Il ne faut faire que la ligne droite avec lui. Le parcours d’Enghien se prête pas mal à cela. Il a passé un bel été et semble encore mieux actuellement. À l’issue d’un parcours favorable, Je pense qu’il devrait être dans le coup."

9 - Eros de Joudes

Après deux succès de rang, ce pensionnaire d’Alain Laurent a conclu au quatrième rang du Quinté+ du 27 septembre à Mauquenchy. Même s’il sera seulement plaqué des antérieurs cette fois, il peut encore s’immiscer dans la bonne combinaison.

Alain Laurent, entraîneur : "Eros de Joudes (9) a bien couru la dernière fois à Mauquenchy. Il a été courageux, terminant tout près des trois premiers. Il trouve de bonnes conditions de course dans le Quinté+ de ce lundi. Il ne sera pas déferré mais il n’aura quasiment rien sous les pieds. Normalement, il devrait bien tenir sa partie."

10 - Espoir du Noyer

Après avoir accumulé les places en province cet été, ce représentant de Joël Séché a marqué le pas lors de ses deux dernières sorties. En dépit d’un bel engagement en tête, nous ne l’avons pas retenu dans notre sélection.

Jean-Luc Bigeon, entraîneur : "Espoir du Noyer (10) est assez régulier et fait toutes ses courses. Dimanche dernier à Segré, il a trotté nez au vent dans la phase finale et la piste très collante ne lui pas convenu. Lundi, il trouve un bon engagement puisqu’il n’aura pas à rendre 25 mètres cette fois. S’il fait sa course, il peut finir dans le Quinté+."

11 - Délice Angevin

Fautif lors de son ultime tentative sous la selle, ce pensionnaire de Michel Dabouis demeure également assez délicat à l’attelage. Plus revu sur un podium depuis le mois d’avril, il semble encore confronté à une tâche assez délicate.

12 - Duc d'Idée

Écarté des pistes entre le 8 février et le 15 août, ce représentant de l’écurie Victoria Dreams revient au mieux, comme en témoigne sa deuxième place du 10 septembre aux Sables-d’Olonne. Idéalement situé en tête et associé à Éric Raffin, il possède beaucoup d’atouts dans son jeu.

Charly Mary, entraîneur : "Duc d’Idée (12) a bien couru aux Sables-d’Olonne le 10 septembre, après une petite faute au départ. Comme il a des soucis de jambes, il ne travaille pas fort mais fait beaucoup de nage et a le droit à des soins. Il a été vu en compétition il y a un mois maintenant, mais a toujours bien travaillé depuis sa dernière sortie. Il trouve un bel engagement dans ce Quinté+."

13 - Dick des Malberaux

Alors qu’il n’avait plus été revu depuis son succès du 3 janvier à Vincennes, ce fils d’Echo vient d’effectuer sa réapparition à Laval avec ses fers. De nouveau « chaussé » dans ce Quinté+, il va sans doute se servir de cet engagement aux 25 mètres pour peaufiner sa forme. Sans nous.

Matthieu Abrivard, entraîneur : "Dick des Malberaux (13) a fait une excellente rentrée début octobre à Laval, dans un très bon lot. Il va encore évoluer ferré, en vue d’une bonne course à Vincennes dans une dizaine de jours. Il faut plutôt le regarder courir."

14 - Duc de Christal 

Après deux bonnes quatrièmes places à Vincennes, ce fils de Ready Cash n’a pas été des plus heureux dans le Quinté+ du 26 septembre sur les 2.850 mètres de la grande piste. Si les choses se passent mieux cette fois, il peut de nouveau faire parler de lui.

Charles Cuiller, entraîneur : "La dernière fois à Vincennes, Duc de Christal (14) n’est pas trop bien parti dans une course sans rythme. Quand il est venu, il s’est fait sortir et la messe était dite. Il préfère enrouler sur 500 mètres ; moins il en fait pendant le parcours, mieux c’est pour lui. Lundi, il s’élancera du second poteau, comme c’était le cas l’avant-dernière fois, sur la petite piste. Avec un bon déroulement, et s’il se fait ramener, il devrait terminer dans le Quinté+."

15 - Da Vinci Bond 

Très à l’aise sur les tracés à main gauche, ce pensionnaire de Jean-Philippe Raffegeau reste sur trois bonnes tentatives à Laval. Pieds nus comme à son habitude, il peut s’immiscer dans la bonne combinaison du Quinté+ à l’issue d’un parcours sans encombre.

Jean-Philippe Raffegeau, entraîneur : "Da Vinci Bond (15) a un peu couru en demi-teinte la dernière fois, ayant dû contourner un adversaire au plus mauvais moment. Il manquait surtout de compétition car il a besoin de courir régulièrement. Lui qui aime le soleil va arriver dans sa mauvaise saison mais il est encore bien tonique au travail. Il affectionne les pistes plates et peut refaire beaucoup de terrain sur 300 mètres. La ligne droite d’Enghien est faite pour lui mais il reste tributaire du parcours."

16 - Cadet  

Bien que fautif au départ et malheureux dans le dernier tournant, ce pensionnaire de Benjamin Goetz est revenu s’adjuger une méritoire cinquième place dans le Quinté+ du 26 septembre à Vincennes. Dans ce lot, il va falloir compter avec lui.

Les statistiques

Les favoris de la presse

La course référence

Fautif au départ du Prix d'Ancenis le 26 septembre à Vincennes, Cadet (16) s'est ensuite fait remarquer par sa magnifique fin de ccourse. Revoyez cette performance.

3 MIN PRONO

À lire aussi

Commentaires Lire la charte

Vous devez être connecté pour saisir votre commentaire.
Si vous avez déjà un compte, connectez-vous ou créez un compte.

Publicité

À LA UNE