Article

Eden Basque joue à domicile dans le Quinté+ du mardi 24 janvier 2023 à Cagnes-sur-Mer

Direction l'hippodrome de la Riviera, à Cagnes-sur-Mer pour le Quinté+ de ce mardi. Quinze très bons trotteurs de 8 à 11 ans vont en découdre sur le parcours des 2925 mètres. Présenté pieds nus, Eden Basque fait figure de base solide.

0

Image de l'article

Les partants du Quinté+ de ce mardi 24 janvier 2023

R1 C4
PRIX UNE DE MAIMARDI 24 JANVIER
CAGNES-SUR-MER - 2925 METRES -  picto_atteleDÉPART : 13H50
CHEVALFERRUREFERDISTANCEDRIVERENTRAÎNEURGAINS
1ECLAT DES NOIXferrure2925J.CH. FERONL. LERENARD285280 €
2FIGHTER SMARTferrure2925J.CH. SORELJ. GUELPA303750 €
3DESIR DE BANNESferrure2925GUILLAUME LEMOINEN. ENSCH306950 €
4DIVINE MONCEAUferrure2925G. JUNODCH. MOTTIER331205 €
5EL PRESIDENTEferrure2925A. FANTAUZZAJ.M. ROUBAUD334480 €
6FAKIR DU RANCHferrure2925Y.A. BRIANDY. HARET373090 €
7EDY DU POMMEREUXferrure2925D. BEKAERTS. ROGER387330 €
8EQUINOXEferrure2925CH. MARTENSJ. BRUNEAU415580 €
9EILEENferrure2925R. DERIEUXR. DERIEUX422150 €
10EVARISTE DU BOURGferrure2925S. STEFANOJ.M. ROUBAUD425480 €
11FARAH DES CAUXferrure2925G. GELORMINIA. GARANDEAU447290 €
12DOUX PARFUMferrure2925T. LE BELLERG. GILLOT448440 €
13EDEN BASQUEferrure2925N. ENSCHN. ENSCH458680 €
14DIABLO DE CAPONETferrure2925K. DEVIENNEJ.M. ROUBAUD481780 €
15CRACK MONEYferrure2925A. DE VAUGIRAUDP. TERRY487950 €

Les forces en présence

EDEN BASQUE (13) aurait lutté pour les places sans sa faute, à l'occasion du Prix de la Côte d'Azur (Gr.3). S'il reste au trot, il devrait jouer un tout premier rôle dans cette course destinée aux « vieux ». EDY DU POMMEREUX (7), évoluant sur le parcours de son dernier succès, et DOUX PARFUM (12), jugé sur ce qu'il a fait de mieux, seront à l'affût de la moindre défaillance de notre préféré. Ensuite, nous retiendrons EILEEN (9), qui a mieux couru que ne l'indiquent ses deux récents résultats. De retour sur piste plate et confiée à Gabriele Gelormini, FARAH DES CAUX (11) peut se rappeler à notre bon souvenir. Déferré entièrement pour l'occasion, FAKIR DU RANCH (6) a également une belle chance à défendre. EQUINOXE (8), associé à Christophe Martens, et EVARISTE DU BOURG (10), le tenant du titre de cette épreuve, ne doivent pas être sous-estimés.

Le prono de Dylan Venet

137129116810
casaque_EDEN BASQUE

EDEN BASQUE

casaque_EDY DU POMMEREUX

EDY DU POMMEREUX

casaque_DOUX PARFUM

DOUX PARFUM

casaque_EILEEN

EILEEN

casaque_FARAH DES CAUX

FARAH DES CAUX

casaque_FAKIR DU RANCH

FAKIR DU RANCH

casaque_EQUINOXE

EQUINOXE

casaque_EVARISTE DU BOURG

EVARISTE DU BOURG

Parier avec :
Publicit

Les partants en détail et l'avis des pros

1 -  casaque_ECLAT DES NOIX  ECLAT DES NOIX

Le fer de lance de l’écurie de Loïc Lerenard a gagné pour son unique sortie à Cagnes et va se présenter déferré des quatre pieds, contrairement à ses deux dernières courses. Cependant, il n’a pas de marge de manœuvre à ce niveau. Ce n’est pas un interdit pour une place en fin de combinaison.

Loïc Lerenard, entraîneur :

« La dernière sortie d’Eclat des Noix (1) à Vincennes n’était pas simple, il devait rendre la distance. Elle avait pour but de préparer une course dans laquelle il a été éliminé. Il est sur place depuis quinze jours et se plaît là-bas. Il a très bien travaillé samedi matin et va apprécier la piste plate mais le lot est bien composé. Il fait partie des possibles candidats aux places. »

2 -  casaque_FIGHTER SMART  FIGHTER SMART

Après plusieurs échecs, le lauréat du Prix Albert Viel 2018 a montré un regain de forme (2E) dans un lot similaire, le 17 décembre sur ce parcours. La fois suivante, à l’occasion du Prix de la Côte d’Azur, il n’a pu confirmer. Dans un jour faste, il est capable d’un coup d’éclat.

avis du reporter :

« Après une très belle deuxième place dans la course référence, Fighter Smart (2) n’a pu confirmer dans le Prix de la Côte d’Azur. De nouveau pieds nus, le pensionnaire de Junior Guelpa est capable de faire l’arrivée s’il répète son avant-dernière sortie. Du pour et du contre. »

3 -  casaque_DESIR DE BANNES  DESIR DE BANNES

Ce protégé de Nicolas Ensch a refait parler de lui dans le Prix de la Côte d’Azur, le 12 janvier ici même, en se classant quatrième. Néanmoins, il restera chaussé ce mardi. Dans cette configuration, il est difficile de lui faire confiance.

Nicolas Ensch, entraîneur :

« Je suis très content de la prestation de Désir de Bannes (3) dans le Prix de la Côte d’Azur (4e), surtout que je pense qu’il manquait d’une vraie course. Mardi, il sera ferré et affrontera un lot bien composé. Son partenaire aura pour ordre de faire le petit parcours et de le faire finir. Il a un bel engagement début février. Avant le coup, sa tâche ne sera pas simple. »

4 -  casaque_DIVINE MONCEAU  DIVINE MONCEAU

Cette jument de 10 ans n’a pu s’illustrer sur le parcours classique de Vincennes, début janvier. Toutefois, sa dernière tentative à Cagnes s’est soldée par une troisième place. Si elle bénéficie d’un parcours sur mesure, il ne serait pas étonnant de la voir terminer à l’arrivée.

Charley Mottier, entraîneur :

« Divine Monceau (4) n’a plus de marge de manœuvre à Vincennes. Sa dernière course est bonne, elle n’avait pas eu les coudées franches pour finir. Elle est au top le matin et va se plaire sur la piste plate de Cagnes-Sur-Mer. Elle va pouvoir prendre un bon départ et ensuite suivre le long du rail et venir finir. Elle a sa place en bout de combinaison. Elle restera ensuite sur place pour un autre engagement favorable. »

5 -  casaque_EL PRESIDENTE  EL PRESIDENTE

Troisième dans le Quinté+ du 3 janvier, à Vincennes, ce hongre issu de Password va cette fois évoluer avec ses quatre fers, en vue d’un futur engagement. Impasse conseillée.

Jean-Marie Roubaud, entraîneur :

« El Presidente (5) vient de très bien courir dans une belle épreuve à Vincennes, en étant pieds nus. Il restera ferré ce mardi et cette course a pour but de peaufiner sa condition physique, en vue d’un autre engagement. Vous pouvez l’écarter. »

6 -  casaque_FAKIR DU RANCH  FAKIR DU RANCH

Spécialiste de cette piste (10 victoires), ce représentant de Yannick-Alain Briand n’a pas si mal couru (6e) dans le Grand Prix de Noël, le 23 décembre. Totalement déferré pour l’occasion, il a les moyens de se mêler à l’emballage final.

Avis du reporter :

« Fakir du Ranch (6) n’a pas démérité lors de sa dernière sortie. Il a toujours bien fait sur ce parcours et cette course fait partie de ses bons engagements du meeting. C’est un cheval sérieux qui donne toujours le meilleur de lui-même. Il fait partie des prétendants aux premières places. »

7 -  casaque_EDY DU POMMEREUX  EDY DU POMMEREUX

Troisième de la Finale du Grand National du Trot Paris-Turf, puis vainqueur sur ce parcours, ce protégé de Sylvain Roger a ensuite obtenu une bonne cinquième le 25 décembre à Vincennes. Sa forme est certaine et il s’entend à merveille avec David Békaert. C’est un candidat aux premières places.

Sylvain Roger, entraîneur :

« Edy du Pommereux (7) a repris un peu de fraîcheur après avoir couru de belle manière à plusieurs reprises. La dernière fois, il est mal parti et s’est trouvé un peu loin dans le parcours mais a réalisé une belle fin de course. Lors de son avant-dernière sortie, il s’est imposé avec la manière sur cette piste. Il a bien travaillé en vue de ce bel engagement. Il doit être préservé dans le parcours mais sans incident, il va terminer dans le Quinté+. »

8 -  casaque_EQUINOXE  EQUINOXE

Ce fils de Texas Charm n’a pu se mettre en évidence depuis de nombreux mois. Pour ce rendez-vous, son entourage met tous les atouts de son côté : il est présenté déferré des antérieurs et associé à Christophe Martens. Un véritable coup de poker.

Jacques Bruneau, entraîneur :

« Equinoxe (8) s’est retrouvé trop loin dans le parcours la dernière fois. C’est dommage car mon cheval est en belle forme. On manque juste de réussite. Le changement de piste est un plus pour lui. Avec ses gains, il affronte forcément des lots bien composés. J’effectue assez rarement de si long déplacement. Je compte sur une réhabilitation de sa part. »

9 -  casaque_EILEEN  EILEEN

Mise au point par Romain Derieux, cette jument issue de Royal Dream s’est imposée au courage devant Fakir de Ranch (6), le 26 décembre à Vincennes. Sur ce parcours, elle compte trois victoires et une deuxième place en cinq tentatives. Pieds nus, elle a sa place à l’arrivée.

Romain Derieux, entraîneur/driver :

« Eileen (9) a repris de la fraîcheur après un mois de décembre chargé. Malgré un parcours le nez au vent, elle a bien tenu sa partie dernièrement à Vincennes. Elle est en forme le matin et la piste de Cagnes-sur-Mer ne devrait pas être un souci pour elle. Tout sera une question de parcours mais elle a sa place à l’arrivée. »

10 -  casaque_EVARISTE DU BOURG  EVARISTE DU BOURG

Tenant du titre de cette épreuve, ce hongre de 9 ans se montre un peu moins tranchant au cours des derniers mois. Il vient de conclure quatrième derrière Edy du Pommereux (7), Fighter Smart (2) et Diablo de Caponet (14), sur ce parcours. Présenté sans ses fers, il peut être envisagé en fin de combinaison.

Jean-Marie Roubaud, entraîneur :

« Evariste du Bourg (10) a fait beaucoup d’épaisseur lors de son dernier parcours. Pour autant, il n’a pas démérité. Depuis, on a visé cette épreuve avec lui. La préparation s’est bien passée mais il a moins de marge que par le passé, donc il doit bénéficier d’un bon déroulement de course pour être compétitif. C’est la meilleure chance de mes trois pensionnaires »

11 -  casaque_FARAH DES CAUX  FARAH DES CAUX

Cette bonne sprinteuse a été quelque peu décevante lors de sa dernière sortie, à Vincennes. Elle affronte cette fois un lot moins relevé et le fait de revenir sur piste plate devrait servir ses intérêts. Confiée à Gabriele Gelormini, elle est capable de renouer avec les bonnes performances.

Alexis Garandeau, entraîneur :

« Après une très belle saison, Farah des Caux (11) n’a pu s’illustrer dernièrement, mais sans démériter. De plus, elle avait eu une bleime à un pied, qui l’a un peu embêtée. Tout est rentré dans l’ordre depuis. Lors de ses deux derniers travaux du matin, j’ai trouvé ma jument fringante, avec de l’envie. Le changement de piste sera un atout pour elle. Avec un parcours caché, elle sait finir vite. J’effectue ce long déplacement avec des ambitions »

12 -  casaque_DOUX PARFUM  DOUX PARFUM

Auteur d’une bonne fin de saison 2022, ce protégé de Guillaume Gillot s’est montré fautif à deux reprises en ce début d’année. Il s’est emparé du premier accessit pour son seul essai sur ce parcours et son entourage a fait appel à Tony Le Beller. S’il se montre appliqué, il a la pointure d’une telle épreuve.

Guillaume Gillot, entraîneur :

« Il ne faut pas juger Doux Parfum (12) sur sa récente disqualification. Il découvre ici un bel engagement car il ne doit pas rendre la distance. Le profil de la piste ne devrait pas le déranger et il peut tout faire dans un parcours, à condition d’être à la pointe du combat. Il n’aime pas beaucoup doubler ses rivaux. Il a sa chance pour terminer dans le Quinté+, si tout se passe bien. »

13 -  casaque_EDEN BASQUE  EDEN BASQUE

Dans le Prix de la Côte d’Azur (Gr.3), ce deuxième pensionnaire de Nicolas Ensch s’apprêtait à disputer les places quand il a trébuché à l’entrée de la ligne droite. Ce mardi, il découvre un superbe engagement. S’il reste dans la bonne cadence, il peut l’emporter.

Nicolas Ensch, entraîneur/driver :

« Pierre Vercruysse m’a dit qu’Eden Basque (13) aurait disputé l’arrivée la dernière fois sans sa faute. Le cheval confirme qu’il est en belle forme. Cette fois-ci, il ne doit pas rendre la distance. Il a besoin d’être caché dans le parcours, ce qui comporte parfois des risques. Je pars confiant pour faire l’arrivée. »

14 -  casaque_DIABLO DE CAPONET  DIABLO DE CAPONET

Pour sa première sortie sous l’entraînement de Jean-Marie Roubaud, ce hongre issu de Korean a pris la troisième place dans une épreuve similaire, le 17 décembre ici même. Il n’a pu répéter le coup suivant, sur cette piste. Le retenir ou non est une affaire d’impression.

Jean-Marie Roubaud, entraîneur :

« Diablo du Caponet (14) montre sa forme au travail. Il doit courir battu et ne faire que la ligne droite. Certes, l’engagement est bon mais l’opposition est relevée. Il peut être envisagé en bout de combinaison. »

15 -  casaque_CRACK MONEY  CRACK MONEY

Agé de 11 ans, ce brave serviteur dispute l’une de ses dernières courses sur notre sol. Il donne encore le meilleur de lui-même mais n’a plus de marge dans ce type de tournoi. Pour une quatrième ou cinquième place, mais pas mieux.

Patrick Terry, entraîneur :

« Crack Money (15) a prouvé lors de sa dernière course à Vincennes qu’il était toujours compétitif du haut de ses 11 ans. Il est bien souple au travail et cet engagement tombe à pic dans son programme. Il sera mieux sur cette distance et le profil de la piste de Cagnes-Sur-Mer va servir ses intérêts. Il peut sortir par la grande porte, je compte sur lui pour faire l’arrivée. »

Les favoris de la presse

europe-1_blanc75610121511
le-parisien_bleu9671310812
zone-turf-fr_blanc61310791211
l-alsace_bleu61112791410
province-courses_blanc9671113810
equidia_bleu8101211967
turfomania_blanc96127111013
turf-fr_bleu71396121110

SYNTHÈSE     6  -  7  -  9  -  12  -  10  -  11  -  13  -  8

Publicit

Les stats du jour

Nos émissions de pronos

3min-pronos
3mn Pronos du 24/01
(Disponible lundi 23 janvier 2023, à partir de 23h55)
ticket-gagnant
TICKET GAGNANT du 24/01
(Disponible lundi 23 janvier 2023, à partir de 23h42)
À lire aussi

Commentaires Lire la charte

Vous devez être connecté pour saisir votre commentaire.
Si vous avez déjà un compte, connectez-vous ou créez un compte.

Publicité

À LA UNE