Article

Fogo Pico face à Farrell Seven dans le Quinté+ du vendredi 26 novembre à Vincennes

Quinze trotteurs de 6 et 7 ans s'affronteront vendredi soir sur la Grande Piste de Vincennes. Situé au plafond des gains, Fogo Pico (15 - en photo) fait figure de base avec Farrell Seven (5), en pleine possession de ses moyens.

R1C3 - Prix Triton - 20h15 - Pour mâles et hongres de 6 et 7 ans, n'ayant pas gagné 150 000 euros - 2 700 mètres Grande Piste

Les forces en présence

Après une victoire à Enghien et un accessit d’honneur dans la course clé du 5 novembre, Farrell Seven (5) vient de renouer avec le succès à Bordeaux. Sur sa lancée, il devrait encore se révéler redoutable. Pour espérer mener sa tâche à bien, le pensionnaire de Jean-Michel Bazire devra toutefois se méfier très sérieusement de Fogo Pico (15), lauréat de la course clé du 5 novembre sur ce parcours et qui découvre dans la foulée un engagement en or au plafond des gains.

Derrière ces deux bases, nous retiendrons la candidature de Farinelli Paulois (10), en vue lors de son ultime sortie à Enghien et qui va se présenter ici avec beaucoup de fraîcheur. Auteur d’une rentrée correcte le mois dernier en amateurs, Figaro Vici (12) mérite attention pour son retour chez les pros. Sage, Fuego du Mortier (8) n’est pas hors d’affaire pour une place. Il complétera notre choix avec Emblème Castelets (6), associé à Éric Raffin, Feeling Boy (3), quatrième de la course clé du 5 novembre, et Forever Jiel (1), à surveiller pour son retour sur la cendrée parisienne.

Le prono d'Equidia

Les partants en détail et l'avis des pros

1 - Forever Jiel

Vainqueur à Strasbourg le 31 octobre, ce représentant de la casaque Jean Luck a confirmé sa forme, onze jours plus tard, en se classant troisième à La Capelle. Même s’il n’a plus été vu à Vincennes depuis longtemps, il ne semble pas hors d’affaire pour une place dans ce lot.

L'avis de son entraîneur, Jean-Luc Dersoir : " Il m’a bien plu récemment sur l’hippodrome de La Capelle. Cette course avait valeur de test sur un parcours à main gauche, lui qui est plus à l’aise à droite. Il n’a pas posé trop de difficultés dans les tournants. Il est en belle condition physique et j’aborde cet engagement avec une certaine confiance. Il aura besoin d’un parcours caché. Le cheval évolue dans sa catégorie et je pense qu’il a son mot à dire pour les bonnes places. "

2 - Fuchsia Pierji

Très régulier dans l’ensemble, ce fils de Ready Cash s’est encore bien comporté le 5 novembre en concluant au cinquième rang du Quinté+ référence, alors qu’il était seulement plaqué. Pieds nus ici, il garde ses chances pour une place.

L'avis de son driver, Benoît Robin : " Après un bel été, Fuchsia Pierji (2) a repris de la fraîcheur. Son récent retour à Vincennes a été plaisant et cette course lui a été bénéfique. Il sera cette fois déferré des quatre pieds. Forcément, vu l’opposition, la victoire est difficile à envisager, mais il garde sa chance pour les places. "

3 - Feeling Boy

Déferré des postérieurs, ce représentant d’Yves Dreux vient de se faire remarquer en prenant la quatrième place du Prix Gallea, le Quinté+ référence du 5 novembre. Encore allégé dans sa ferrure ici, il peut de nouveau viser un bon classement.

L'avis de son entraîneur/driver, Yves Dreux : " Il s’amende au départ, même si rien n’est gagné. Lors de sa dernière course, sur ce même parcours, il a été assez véloce dans les premiers mètres. De nouveau, il devrait être en mesure de faire sa valeur, même s’il faut toujours rester vigilant avec lui. Si tout se passe bien, sa place est dans le Quinté+. J’ajoute qu’il sera un peu plus allégé dans sa ferrure, ce qui devrait également être bénéfique. "

4 - Fakir de Gesvres 

Etonnant troisième de la course clé du 5 novembre, ce pensionnaire de Nicolas Dromigny a mieux couru que ne l’indique son classement, deux semaines plus tard, dans un événement bien composé. Dans ce lot, un rachat de sa part est parfaitement possible.

L'avis de son entraîneur/driver, Thibaut Dromigny : " Il court mieux que ne l’indique son classement la dernière fois. Ce jour-là, il était trop loin pour espérer mieux. Il a bien pris cette sortie et aime courir " rapproché ". Son problème reste le départ volté. S’il s’élance sur la bonne jambe, je le pense capable de confirmer sa belle place de début novembre dans un lot similaire. "

5 - Farrell Seven

Après une victoire à Enghien et un accessit d’honneur dans la course clé du 5 novembre, ce pensionnaire de Jean-Michel Bazire vient de renouer avec le succès à Bordeaux. Sur sa lancée, il devrait encore se révéler redoutable.

L'avis de son entraîneur/driver, Jean-Michel Bazire : " Il a gagné assez facilement l’autre jour à Bordeaux. Il s’amende au fil de ses courses et devient de plus en plus sage. Il est sur la pente ascendante et a encore un peu de marge à ce niveau. Il sera déferré des " quatre " pour l’occasion. Dans ce lot, Fago Pico (15) semble être le cheval de la course mais le mien à sa chance pour la deuxième place. "

6 - Emblème Castelets

Alors qu’il effectuait une petite rentrée, ce pensionnaire de Guillaume Gillot n’a guère été chanceux lors de son ultime tentative au Croisé-Laroche. Si les choses se passent mieux cette fois, il peut faire parler de lui, d’autant qu’il sera associé ici à Éric Raffin.

L'avis de son entraîneur, Guillaume Gillot : " Il a retrouvé son embouchure d’avant et cela se passe bien. Sa dernière course au Croisé-Laroche a été plaisante malgré un mauvais numéro à l’autostart. Sa forme est certaine mais il devra cette fois affronter les plus jeunes. S’il parvient à prendre une place en fin de combinaison, il aura rempli son contrat. "

L'avis de son driver, Eric Raffin :

7 - Falco Fun

Disqualifié après enquête de la troisième place lors de sa dernière sortie à Bordeaux, ce fils d’Uniclove s’était auparavant imposé de bout en bout sur la piste d’Angers. Sage, une surprise de sa part n’est pas totalement à exclure.

L'avis de son entraîneur, Pascal Lelievre : " Il n’a pas été très chanceux récemment sur l’hippodrome de Bordeaux derrière des chevaux qui avaient du mal à garder leur ligne. Il va retrouver un parcours plus à sa convenance. Il a changé ces derniers mois et nous pouvons désormais le courir sur les longues distances, sans problème. Il est devenu plus décontracté en course. S’il peut bénéficier d’un parcours caché, sa place est dans le Quinté+. "

8 - Fuego du Mortier

Fautif fin septembre à Chartres alors qu’il disputait activement l’arrivée, ce hongre avait enchaîné par un plaisant succès à Enghien le 13 octobre, mais vient de retomber dans ses travers au Croisé-Laroche. Sage, il peut remettre les pendules à l’heure.

L'avis de son entraîneur, Jonathan Vanmeerbeck : " Il avait trop de fraîcheur derrière l’autostart au Croisé-Laroche, d’où son départ raté. Il est plus à l’aise à la volte ce qui sera le cas dans ce Quinté+. Il est en belle condition actuellement. Franck Ouvrie saura lui donner le parcours à l’économie dont il a besoin pour donner son maximum dans la phase finale. Sa tâche n’est pas aisée pour le podium, mais il a sa place dans la bonne combinaison. "

9 - Forum de Tillard

Deuxième d’un Quinté+ sur ce parcours l’hiver dernier, ce fils de Vaquéro du Mont n’a plus été revu depuis son échec du 24 octobre à Enghien. Pour notre part, nous nous contenterons de le regarder courir.

L'avis de son entraîneur, Etienne Lefranc : " Il n’a pas eu un déroulement de course favorable fin octobre à Enghien après sa belle deuxième place acquise dans le même genre de tournoi. Il est resté en forme et a repris de la fraîcheur. Il sera cette fois déferré des quatre pieds et associé à Gabriele Gelormini. J’espère le voir accrocher une bonne place. "

L'avis de son driver, Gabriele Gelormini :

 

10 - Farinelli Paulois

Troisième d’un Quinté+ à Vincennes au mois de juin, ce pensionnaire de Sébastien Ernault a encore prouvé sa compétitivité le 27 octobre en n’échouant que face à Equiano dans un autre événement à Enghien. Absent depuis cette date, il va se présenter ici avec beaucoup de fraîcheur.

L'avis de son entraîneur/driver, Sébastien Ernault : " La dernière fois, Farinelli Paulois (10) a eu du mal à trouver l’ouverture dans la phase finale. Il est bien sur la fraîcheur. Il sera cette fois déferré des quatre pieds sur une piste qui va servir ses intérêts. Je vais essayer de lui préserver l’effort au maximum et s’il peut trouver l’ouverture au bon moment, je pense qu’il est capable de prendre la troisième place derrière Farrell Seven (5) et Fogo Pico (15). "

11 - Eagle Wind

Écarté des pistes entre le 18 juillet et le 24 octobre, ce pensionnaire de Franck Nivard a désormais deux parcours dans les jambes. Huitième du Quinté+ du 29 octobre, il n’a pas si mal fini en retrait ce jour-là. Pour une surprise.

L'avis de son entraîneur/driver, Franck Nivard : " Il a vraiment du mal à retrouver son meilleur niveau. Il n’est pas démonstratif le matin au travail et cette épreuve va me permettre de mieux le situer. Je serais agréablement surpris de le voir accrocher une petite place en fin de combinaison. "

12 - Figaro Vici

Sixième d’une épreuve réservée aux amateurs le 8 octobre sur la petite piste alors qu’il effectuait sa rentrée, ce pensionnaire de Jörgen Westholm n’a plus été revu depuis. Pour son retour chez les pros, il n’est pas incapable de faire afficher une belle cote.

L'avis de la responsable de l’écurie Westholm en France, Ann Kristin Rasmussen : " Il a passé quelques semaines à la mer. Il s’est entraîné sur la plage et cela lui a été bénéfique mentalement. Il va avoir besoin de reprendre contact avec la compétition. Ici, sa tâche semble compliquée face à une telle opposition. "

13 - Epicure  

Après plusieurs tentatives assez décevantes, ce fils de Pagalor a accusé des progrès, le 10 novembre, en se classant troisième à Nantes. Pour son retour sur la cendrée parisienne, il tentera de jouer les trouble-fête.

L'avis de son entraîneur, Michel Dabouis : " Il a perdu un peu de temps dans le dernier tournant la dernière fois à Nantes. C’est dommage car la deuxième place semblait à sa portée. Il revient en belle condition après avoir connu des petits problèmes de santé. C’est un cheval assez pratique en compétition. Il devra subir la course car il n’a pas de marge face aux plus jeunes, mais je pense qu’il a son mot à dire pour les places. "

L'avis de son driver, Antoine Dabouis :

14 - Espoir des Champs

Régulièrement sur la brèche depuis le mois d’avril, ce fils de Village Mystic reste sur une cinquième place acquise fin octobre à Cabourg. Plus revu sur la cendrée de Vincennes depuis deux ans, il intéressera surtout les amateurs de cotes spéculatives.

L'avis de son entraîneur, Philippe Daugeard : " Il a connu une année assez chargée. Cette épreuve sera probablement la dernière avant des vacances bien méritées. Il aura besoin d’un déroulement de course sur-mesure pour ambitionner une petite place en fin de combinaison. "

15 - Fogo Pico

Pour son retour sur la cendrée parisienne, ce fils de Tag Wood vient de s’imposer dans la course clé du 5 novembre sur ce parcours. Idéalement engagé au plafond des gains et de nouveau pieds nus ici, il s’annonce une nouvelle fois très dangereux.

L'avis de son entraîneur/driver, Florian Joseph : " Il nous a fait énormément plaisir lors de sa dernière course. S’imposer dans un Quinté+, ce n’est pas rien pour une structure comme la nôtre. Même s’il n’est pas démonstratif au travail, le cheval semble être resté en parfaite condition. Il peut adopter toutes les tactiques mais je n’ai pas envie de faire le boulot pour les autres. J’en attends une confirmation. "

Les favoris de la presse

Les stats

La course de référence

Le 5 novembre, sur le parcours qui nous intéresse, Fogo Pico (15) résistait à Farell Seven (5). Contraint de contourner  Feeling Paco (disqualifié) dans la ligne droite, Fakir de Gesvres (4) avait perdu du temps et terminait fort à la 3e place. Feeling Boy (3) et Fushia Pierji (2) venaient aux 4e et 5e places.

 

Les " 3mn Pronos "


À LA UNE