Article

Hanna des Molles en souveraine dans le Quinté+ du mercredi 25 mai 2022 au Croisé-Laroche

Direction le nord de la France pour le Quinté+ de ce mercredi, la 5ème étape du Grand National du Trot Paristurf. Seize trotteurs de 5 à 10 ans, répartis sur trois échelons de départ, vont s'affronter sur le parcours des 2800 mètres.

0

Image de l'article

Les partants du Quinté+ de ce mercredi 25 mai 2022

R1 C1
GRAND NATIONAL DU TROT PARISTURFMERCREDI 25 MAI
LE CROISE-LAROCHE - 2800 METRES -  DÉPART : 13H50
CHEVALFERRUREFERDISTANCEDRIVERENTRAÎNEURGAINS
1FRAGONARD DELO2800F. NIVARDF. LEBLANC264420 €
2DEXTER DES BAUX2800T. LE BELLERP. TERRY266850 €
3DIVINE DE NAVARY2800PH. MASSCHAELEP. HACHIN270090 €
4FULTON2800J.CH. PITONJ.M. BAZIRE271140 €
5FARRELL SEVEN2800J.M. BAZIREJ.M. BAZIRE272000 €
6EL GRECO BELLO2800M. MOTTIERMME A.F. DONATI MARCILLAC274900 €
7EIRE D'HELIOS2825F. LAGADEUCF. HAREL359270 €
8COPSI2825D. LOCQUENEUXD. LOCQUENEUX366260 €
9CRESCENDIS2825J.F. SENETJ.F. SENET401820 €
10FREYJA DU PONT2825N. BAZIREN. BAZIRE422160 €
11DJANGO DU BOCAGE2825P.Y. VERVAST. MEUNIER430950 €
12HANNA DES MOLLES2825A. ABRIVARDL.CL. ABRIVARD449620 €
13CYRIEL D'ATOM2825MME H. HUYGENSA. DE GRAEVE451082 €
14GELATI CUT2850G. GELORMINIR.CH. LARUE621448 €
15EARL SIMON2850F. OUVRIEJ. NISKANEN886685 €
16DORGOS DE GUEZ2850G. HORRACH VIDALJ.M. BAZIRE1090530 €

Les forces en présence

HANNA DES MOLLES (12) fait partie des meilleurs de sa génération depuis l'âge de 3 ans. Pour son premier essai dans une étape du Grand National du Trot, cette fille de Village Mystic a seulement trouvé l'excellent Cleangame pour lui barrer le chemin du succès. De nouveau présentée pieds nus, elle peut permettre à Alexandre Abrivard d'accentuer son avance au classement général des drivers. En pleine possession de ses moyens, FARRELL SEVEN (5) découvre ici un engagement en or, non loin du recul de 25 mètres. Piloté par Jean-Michel Bazire, qui met toujours un point d'honneur à briller dans ce Tour de France des trotteurs, il ne devrait pas décevoir. EIRE D'HELIOS (7), actuelle deuxième au classement général, et FREYJA DU PONT (10), excellente derrière notre préférée dans l'étape castelbriantaise, sont compétitives pour les accessits. Longtemps éloigné des pistes, EARL SIMON (15) a profité d'engagements « faciles » en Belgique pour monter en condition. En dépit de son handicap initial de 50 mètres, il est capable de se placer. Surprenant à Amiens et Châteaubriant, DDJANGO DU BOCAGE (11) ne peut être oublié à l'heure du choix. COPSI (8) et EL GRECO BELLO (6) complèteront notre choix.

Le prono de Hervé Engel

125710151186

HANNA DES MOLLES

FARRELL SEVEN

EIRE D'HELIOS

FREYJA DU PONT

EARL SIMON

DJANGO DU BOCAGE

COPSI

EL GRECO BELLO

Les partants en détail et l'avis des pros

1 -    FRAGONARD DELO

Deuxième de l’étape rémoise le 13 avril, ce protégé de Franck Leblanc a ensuite déçu ses supporters à deux reprises. A sa décharge, il n’a pu bénéficier d’un parcours favorable à chaque fois. Bien que dénué de marge, il peut tenter les amateurs d’outsiders.

L’avis du reporter :

« Fragonard Delo (1) ne répète pas toujours ses bonnes performances. Il doit impérativement courir caché, une tactique qui comporte de sérieux aléas. Étant sous le coup d’une mise à pied, Franck Nivard se déplace uniquement pour le driver. Il n’aurait qu’à répéter sa performance du 14 Avril pour prendre une place. »

2 -    DEXTER DES BAUX

Ce hongre de 9 ans ne cesse de décevoir depuis sa quatrième place dans un Groupe III cagnois le 2 février. Il a changé d’écurie fin avril, mais semble bien loin de son meilleur niveau. Même s’il s’est déjà placé sur cette piste, il aura fort à faire.

Patrick Terry, entraîneur :

« Dexter des Baux (2) est depuis peu à l’écurie. On a encore besoin de le connaitre et de le comprendre. Il est en bonne condition le matin. Il faut le courir battu, surtout face à une telle opposition. Une petite place me satisferait. »

Après un break hivernal, cette fille de Memphis du Rib éprouve les pires difficultés à retrouver son meilleur niveau. De plus, ses trois essais au Croisé-Laroche se sont soldés par de cuisants échecs. Difficile d’y croire.

Patrick Hachin, entraîneur :

« Divine de Navary (3) a désormais quatre courses dans les jambes. Elle est revenue bien, mais trouve des tâches délicates. Elle n’a pas de marge de manœuvre. Il lui faudra un bon déroulement de course pour prétendre à une allocation. »

4 -    FULTON

Titré au monté, ce représentant de l’Ecurie des Charmes n’a absolument pas le même rendement à l’attelé. Cette sortie lui permettra de peaufiner sa condition physique en vue du Prix Baptiste Ferchaud, le 31 mai à Vincennes. A revoir.

Jean Michel Bazire, entraîneur :

« Cette course va surtout permettre à Fulton (4) de se changer les idées. Il est désormais plus compétitif au trot monté. »

5 -    FARRELL SEVEN

Irréprochable depuis le mois d’octobre, cet élève de Jean-Michel Bazire reste sur deux succès convaincants dans des Quinté+ vichyssois. Idéalement situé à la limite du recul des 25 mètres, il a tout pour lui. Dans les trois.

Jean Michel Bazire, entraîneur et driver :

« Farrell Seven (5) traverse une belle période de forme. Ses deux succès vichyssois ont été acquis avec facilité. Il monte en puissance et peut employer toutes les tactiques. Mercredi, le lot est beaucoup plus relevé qu’à l’accoutumée, mais il aura l’avantage de s’élancer au premier échelon. Il est resté bien et devrait lutter pour les premières places. »

6 -    EL GRECO BELLO

Lauréat du convoité Grand Prix du Conseil Départemental de la Mayenne, ce fils de Meaulnes du Corta vient de peaufiner sa condition en vue de ce Quinté+. Capable d’animer les débats, il devrait aller et conserver une place.

Anne-Françoise Donati Marcillac, entraîneur :

« El Greco Bello (6) a eu besoin de reprendre de la fraîcheur après son succès du 15 mars à Laval. Il a bien travaillé depuis, même si je le trouve un peu mou. L’engagement est bon, mais sachez que nous allons le courir caché. On vise l’étape de Laval avec lui, mais il doit prendre des gains. Il a sa place dans les cinq premiers. »

7 -    EIRE D'HELIOS

Deuxième ex-aequo au classement général, cette jument attachante doit impérativement courir battue pour donner sa pleine mesure. Elle s’entend bien avec François Lagadeuc et semble compétitive pour les places.

Franck Harel, entraîneur :

« Eire d’Helios (7) est vraiment une chic jument. Elle fait toutes ses courses. Elle a absolument besoin d’un parcours caché pour donner sa pleine mesure. Comme elle est bien placée au classement, on se prête au jeu du GNT. Ce profil plat servira ses intérêts. Elle va encore tout donner. »

8 -    COPSI

Troisième de la dernière édition de cet événement, ce sujet véloce possède une belle chance théorique. Néanmoins, il se présentera chaussé, ce qui ne lui est plus arrivé depuis juillet 2020. Le retenir ou non est une affaire d’impression.

L’avis du reporter :

« Copsi (8) n’a pas eu un parcours favorable la dernière fois à Vincennes. Il reste ferré et n’est pas des mieux engagés dans cette épreuve. Avant le coup, d’autres protagonistes lui sont préférables. »

9 -    CRESCENDIS

Vieillissante, cette pensionnaire de Jean-François Senet n’a pu convaincre lors de ses deux dernières prestations. Retrouver une piste plate servira ses intérêts, mais ses cadets lui semblent nettement supérieurs. En bout de piste.

Jean-François Senet, entraîneur et driver :

« Crescendis (9) est « extra » le matin, mais rencontre des tâches délicates. Face à une telle opposition, nous allons raser les murs. La cinquième place me comblerait. »

10 -    FREYJA DU PONT

Intermittente, cette fille de Quinoa du Gers n’en demeure pas moins compétitive à ce niveau, en atteste sa troisième place dans la quatrième étape de ce tournoi. A l’issue d’un parcours sans encombre, elle peut se hisser sur le podium.

Nicolas Bazire, entraîneur et driver :

« Il ne faut pas condamner Freyja du Pont (10) sur sa dernière contre-performance, étant donné qu’elle avait hérité d’un mauvais numéro derrière la voiture. Mieux vaut la juger sur sa performance précédente à Châteaubriant. Elle rencontre quasiment la même opposition. Si elle a le bon parcours, elle doit pouvoir répéter cette valeur. »

11 -    DJANGO DU BOCAGE

Deuxième au classement général, ex-aequo avec Eire d’Hélios (7), ce rejeton de Real de Lou a retrouvé du mordant ces derniers temps. Auteur d’une très belle fin de course dans l’étape castelbriantaise, il a son mot à dire pour les places.

Stéphane Meunier, entraîneur :

« Django du Bocage (11) a vraiment bien terminé lors de la dernière étape à Châteaubriant, après avoir été maintenu un peu trop loin durant le parcours. Une course rythmée sera un atout pour lui. On a fait de ce GNT un objectif cette saison. Il faut compter avec lui. »

12 -    HANNA DES MOLLES

Deuxième du Critérium des 4 Ans au mois de septembre, cette jument de classe a seulement été devancé par Cleangame pour son premier essai dans une étape du GNT, le 27 avril à Châteaubriant. Sauf incident, elle ne sera pas loin de la vérité.

Laurent Claude Abrivard, entraîneur :

« Comme Hanna des Molles (12) n’a pas couru l’hiver dernier, elle possède beaucoup de fraîcheur. Elle reste sur deux très bonnes performances. Elle est bien engagée au second échelon. Tous les feux sont au vert. »

13 -    CYRIEL D'ATOM

S’il ne cesse de s’illustrer en Belgique, ce hongre de 10 ans a un peu plus de mal à se distinguer dans l’Hexagone. Néanmoins, il n’a jamais déçu au Croisé-Laroche et se présentera pieds nus, ce qui ne lui est plus arrivé depuis novembre 2020. Bon outsider.

L’avis du reporter :

« Véritable métronome, Cyriel d’Atom (13) découvre un engagement favorable, à la limite du recul de 50 mètres. Il affronte un lot plus relevé que lors de ses dernières tentatives. Il sera pieds nus, ce qui ne lui est plus arrivé depuis très longtemps. Vu l’opposition, il peut être envisagé en bout de combinaison. »

14 -    GELATI CUT

Blessé après son succès dans le Prix Jockey (Gr.2), ce cheval de grande classe effectue ici sa réapparition. Ferré et handicapé de 50 mètres, il profite de ce Quinté+ pour monter en condition. A regarder courir.

Romain Larue, entraîneur :

« Gelati Cut (14) a été arrêté longtemps suite à quelques petits soucis. Tout est rentré dans l’ordre. Il travaille depuis un moment, mais on a surtout fait du fond. L’objectif reste le prochain meeting d’hiver. Mercredi, sa tâche s’annonce compliquée. »

15 -    EARL SIMON

Blessé à un antérieur après sa tentative dans l’édition 2020 de Elitloppet, ce lauréat de Groupe 2 retrouve progressivement son bon niveau. Sa tâche n’est pas facile aux 50 mètres, mais son entourage a décidé de le présenter plaqué. Pour une place.

Jarmo Niskanen, entraîneur :

« Earl Simon (15) progresse à chacune de ses sorties. Il m’a bien plu dernièrement à Mons. Il était bien souple. Il est reparti faire la monte chez Thierry Duvaldestin. Le matin, tout va bien. Mercredi, il y a de l’opposition et il devra rendre 50 mètres. Avec un bon déroulement, il peut être envisagé en bout de combinaison. »

16 -    DORGOS DE GUEZ

Absent des programmes depuis le 6 octobre, ce hongre de grand talent profite de ce Quinté+ pour effectuer sa réapparition. Ferré, il n’aura aucune ambition aux 50 mètres. Nul doute qu’il sera plus opérationnel dans le Prix Chambon P, le 11 juin à Vincennes.

Jean Michel Bazire, entraîneur :

« Dorgos de Guez (16) a connu des problèmes de santé, ce qui explique son absence. Il va avoir besoin de plusieurs parcours pour être compétitif. Ferré et handicapé de 50 mètres, vous pouvez l'écarter. »

Les favoris de la presse

1512568711
12561115710
12515671113
512791516
1251061171
12571015118
12515671113
12561015711

SYNTHÈSE     12  -  5  -  6  -  7  -  15  -  10  -  11  -  8

 

Les stats

Nos émissions de pronos

TICKET GAGNANT du 25/05
(Disponible mardi 24 mai 2022, à partir de 23h42)

Commentaires

Vous devez être connecté pour saisir votre commentaire.
Si vous avez déjà un compte, connectez-vous ou créez un compte.

Publicité

À LA UNE