Article

Quinté + de ce mercredi 20 avril à Cordemais : Golden Visais sur la route de l'or?

L'hippodrome de Cordemais accueillera le traditionnel Quinté +sur la piste de 2825 mètres. Seize compétiteurs seront au départ. De retour de forme Golden Visais, le pensionnaire de Cyrille Buhigné pourrait confirmer son récent succès lavallois.

Bulles 0

Les partants du Quinté+ de ce mercredi 20 avril

Les forces en présence

Absent entre octobre et janvier, GOLDEN VISAIS (8) a désormais retrouvé la plénitude de ses moyens, comme en témoigne son succès du 2 avril à Laval face à GALILEO BELLO (2). Idéalement situé en tête, ce fils de Repeat Love détient une toute première chance théorique dans ce lot.

Bien que ferré, GITANO JACK (7) a également les moyens de s'illustrer à ce niveau, s'il consent à rester sage. Il formera l'opposition avec GALILEO BELLO (2), au top de sa condition. Tous deux entraînés par Pierre Louis Desaunette, FAN DE VINCENNES (3) et FASHION TOUCH (6) auront des partisans avec ETERNELLE DELO (12), de nouveau associée à Éric Raffin.

En retard de gains et idéalement engagé à la limite du recul, GARIBALDI (9) reste à surveiller avec FRAGONARD DELO (16), deuxième de l'étape du GNT du 13 avril à Reims.

Le prono d'Hervé Engel

Les partants en détail et l'avis des pros

1 - FRENCH LOVER

Ce fils de Kepler aligne les échecs depuis de longs mois. Bien que confirmé sur cette piste et déferré des quatre pieds, sa tâche ne s’annonce pas des plus simples dans ce Quinté+.

Loïc Groussard, entraîneur et driver :

« French Lover (1) est passé complètement à côté de sa saison l’année dernière. Il est désormais revenu en bel état de forme. Il n’a pas eu une course difficile dimanche, c’est pour cela qu’il est partant ici. Il sera une nouvelle fois déferré des quatre pieds et cela me permettra de mieux le juger en compétition. J’espère le voir accrocher une petite place en fin de combinaison. »

2 - GALILEO BELLO

Dauphin de Golden Visais (8) le 2 avril à Laval, ce fils d’Aladin d'Ecajeul a obtenu le même classement, six jours plus tard, dans un Quinté+ à Vincennes. Sur sa lancée, il devrait encore vendre chèrement ses chances.

Anne-Françoise Donati Marcillac, entraîneur :

« Galiléo Bello (2) a fourni une très belle fin de course lors de sa dernière sortie à Vincennes. Il a parfaitement récupéré de ses efforts. Il trouve un bel engagement au premier échelon. En tête, il va rapidement pouvoir prendre le train à son compte et devrait aller loin. Je serais déçue de ne pas le vois terminer dans les trois premiers de ce Quinté+. »

3 - FAN DE VINCENNES

Après deux succès de rang à Graignes et Vincennes, ce pensionnaire de Pierre Louis Desaunette vient d’être devancé par Golden Visais (8) et Galiléo Bello (2) à Laval. Déjà vu à son avantage à Cordemais, il garde sa chance pour une place.

Pierre-Louis Desaunette, entraîneur :

« Fan de Vincennes (3) est barré par les « G », comme l’atteste sa récente tentative à Laval. Il est resté en bel état physique mais n’a pas de marge à ce niveau. Il aura pour lui d’être véloce au départ et pratique à utiliser. Avec un parcours au millimètre, il peut accrocher une petite place en fin de combinaison. »

4 - FUYARD DE BALLON

Absent depuis la mi-décembre, ce pensionnaire de Pierrick Lecellier va se présenter ferré pour cette rentrée. Pour notre part, nous nous contenterons de le regarder courir.

Pierrick Lecellier, entraîneur et driver :

« Fuyard de Ballon (4) va faire une rentrée. La fin d’année 2021 avait été compliquée pour lui. C’est un cheval qui reste spécial et les nombreux faux départs de Laval en novembre lui étaient restés en travers. Il a du boulot derrière lui mais manque encore de rythme. J’espère qu’il va s’élancer sur la bonne jambe. Nous avons tous deux besoin de reprendre confiance. »

5 - DALUNA DE TILOU

Honorable cinquième le 2 avril à Laval dans un lot similaire, cette pensionnaire de Michel Donio n’a pas confirmé douze jours plus tard sur la piste du Mans. Dans ce lot, elle intéressera surtout les amateurs d’outsiders.

Gildas Donio, driver :

« Daluna de Tilou (5) a eu un bon comportement jeudi dernier sur l’hippodrome du Mans. Elle est bien à courir rapprochée. Elle a beaucoup de tenue et si elle peut bénéficier d’un parcours favorable côté corde, une place en fin de combinaisons peut être envisagée. »

6 - FASHION TOUCH

Victorieuse le 27 mars à Cherbourg, cette seconde cartouche de Pierre Louis Desaunette n’a pas démérité lors de son ultime tentative à Vincennes (cinquième). Dans ce lot, elle a les moyens de viser une place.

Pierre-Louis Desaunette, entraîneur :

« Fashion Touch (6) a mieux couru que ne l’indique son classement à Vincennes la dernière fois. Il neigeait ce soir-là et avec ses plaques, elle n’était pas à l’aise. Elle revient en belle condition et je pense qu’avec un parcours favorable, elle a sa place dans le Quinté+. »

7 - GITANO JACK

Fautif lors de ses deux dernières sorties, ce fils de Very Nice Marceaux n’est pourtant pas dénué de moyens. Pour preuve, sa troisième place du 5 mars sur les 2.100 mètres de Vincennes. Bien que ferré, il reste à surveiller.

Grégoire Houel, entraîneur :

« Gitano Jack (7) était parti pour accrocher une bonne place lors de sa dernière sortie, malheureusement, il s’est perdu dans ses allures en fin de tournant, un passage toujours un peu délicat pour lui. Il restera ferré très léger dans ce Quinté+. Il trouve un bel engagement en tête et sur sa bonne valeur, il a les moyens de s’illustrer à ce niveau. »

 

8 - GOLDEN VISAIS

Absent entre octobre et janvier, ce fils de Repeat Love a désormais retrouvé la plénitude de ses moyens, comme en témoigne son succès du 2 avril à Laval face à Galiléo Bello (2). Bien placé en tête, il détient une toute première chance théorique.

Cyrille Buhigné, entraîneur :

« Depuis que Golden Visais (8) a été castré à l’automne, il a complètement changé de comportement. Il a passé un cap ces derniers mois et a désormais des gains à rattraper. Il trouve un bel engagement en tête. S’il peut bénéficier d’un déroulement favorable, sa place est dans les trois premiers. »

9 - GARIBALDI

Ce fils de Love You avait dévoilé d’incontestables moyens à 3 et 4 ans, mais a connu une interruption de carrière de plus de deux ans. Auteur d’une honorable réapparition le 2 avril à Laval, il découvre ici un très bel engagement en tête. Méfiance !

Jean-Philippe Monclin, entraîneur et driver :

« Garibaldi (9) a effectué une rentrée très encourageante. Tout va dans le bon sens actuellement. Il n’est pas encore revenu à son top niveau, mais c’est un cheval de qualité qui devrait logiquement être en mesure de jouer un bon rôle dans ce Quinté +. »

10 - FLUO MESLOIS

Écarté des pistes depuis le 7 novembre dernier, ce pensionnaire de Pierre Belloche va se présenter « chaussé » au départ de ce Quinté+. Aux 25 mètres, sa tâche s’annonce très délicate pour une rentrée.

Pierre Belloche, entraîneur :

« Fluo Meslois (10) n’a pas été revu en compétition depuis plus de cinq mois. Il a du travail derrière lui mais va avoir besoin de reprendre le rythme de la compétition. Il doit rendre la distance dans cette épreuve et dans ces conditions, sa tâche s’annonce extrêmement délicate. »

11 - GALIPETTE PIERJI

Après avoir aligné les victoires sous la selle, cette fille de Tucson n’a pas démérité le 5 mars face à l’élite en se classant cinquième du Prix des Centaures (Gr1). Pour son retour à l’attelage, elle restera ferrée ici. Pour plus tard.

Clément Duvaldestin, driver :

« Galipette Pierji (11) a décompressé après son meeting d’hiver sous la selle. Elle travaille bien mais va avoir besoin de compétition pour revenir en pleine forme. Au second échelon, sa tâche est très compliquée, même pour les petites places. »

12 - ETERNELLE DELO

Longtemps sur la touche, cette fille de Saxo de Vandel a vite retrouvé le chemin de la forme. Lauréate à Laval le 4 mars, elle a enchaîné huit jours plus tard avec une troisième place à Caen. De nouveau associée à Éric Raffin, elle va retrouver ici un parcours où elle a déjà gagné.

Eric Raffin, driver :

« Eternelle Délo (12) revient sur un parcours qui va la servir. La distance était peut-être trop courte pour elle la dernière fois. Ses dernières courses sont bonnes et même si elle doit rendre la distance, je pense qu’avec un déroulement à sa convenance, elle a les moyens de monter sur le podium. »

13 - GAMBLE RIVER

Après cinq mois d’absence, et alors qu’il était « chaussé », ce fils d’Un Mec d'Héripré n’a pas démérité pour sa rentrée le 2 avril à Laval (sixième). Allégé dans sa ferrure cette fois, il est susceptible d’accuser des progrès.

Pierre-Louis Desaunette, entraîneur :

« Gamble River (13) est arrivé depuis plusieurs mois à l’écurie. Il a bénéficié de trois mois de repos complet avant de reprendre l’entraînement. Il était très frais pour sa rentrée à Laval. Il a encore besoin de reprendre le rythme de la compétition pour revenir au top. Son pilote devra rester vigilant au départ. Si tout se passe bien, et au vu de sa qualité, il peut accrocher une place sans être à 100 %. »

 

14 - DONUTS DELADOU

Alors qu’il n’avait pas été revu depuis octobre, ce pensionnaire de Virginie Moquet n’a pu jouer le moindre rôle pour sa réapparition dans le Quinté+ du 6 avril à Angers. Sans doute encore loin de son meilleur niveau, il restera ferré ici.

Virginie Moquet, entraîneur :

« Donuts Deladou (14) a prouvé lors de sa rentrée à Angers, qu’il avait encore besoin de quelques courses pour revenir à son niveau. Dans ces conditions sa tâche est trop compliquée. »

 

15 - ESPERANZO

Absent pendant onze mois, ce pensionnaire de Mathieu Mottier avait logiquement besoin de reprendre ses marques le 2 avril à Laval. Plaqué des antérieurs cette fois, il intéressera les amateurs de coup de poker.

Mathieu Mottier, entraîneur et driver :

« Espérenzo (15) a été victime d’une fêlure à un pied et est resté très longtemps arrêté. Sa course de rentrée à Laval a été satisfaisante et il a progressé là-dessus. Il sera cette fois allégé dans sa ferrure devant et devrait courir en progrès. Vu sa qualité, je ne serais pas surpris de le voir accrocher une petite place en fin de combinaison, même s’il n’est pas encore revenu au top. »

16 - FRAGONARD DELO

Après trois échecs de rang, ce pensionnaire de Franck Leblanc a refait surface le 13 avril en concluant deuxième de l’étape du GNT à Reims. Sur la foi de cette performance, il ne semble pas hors d’affaire pour une place en bout de combinaison.

Franck Leblanc, entraîneur :

« Fragonard Délo (16) nous a fait plaisir récemment lors de l’étape du GNT à Reims. Il est resté en bel état physiquement. Sa tâche au 25 mètres n’est pas facile, mais s’il est volontaire, il est capable de prendre une part active à l’arrivée. »

 

Les favoris de la presse

Les stats du jour

Le 3 minutes pronos

Commentaires

Vous devez être connecté pour saisir votre commentaire.
Si vous avez déjà un compte, connectez-vous ou créez un compte.

Publicité

À LA UNE