Article

Quinté+ de mardi 24 mai 2022 à Saint-Cloud : Essai Transformé, le pénalty de l’épreuve ?

Traditionnel gros handicap ouvert aux 4 ans et plus, le Prix des Coteaux de la Seine servira de support au Quinté+ de mardi. Disputé sur les 1.400 mètres de Saint-Cloud, cette épreuve labellisée Classe 2 semble tendre les bras à Essai Transformé (8).

0

Image de l'article

Les partants du Quinté+ de ce mardi 24 mai 2022.

R1 C1
PRIX DES COTEAUX DE LA SEINEMARDI 24 MAI
SAINT-CLOUD - 1400 METRES -  DÉPART : 13H50
 CHEVALCORDE JOCKEYPOIDS ENTRAÎNEURVALEURGAINS
1FRENCH CONTE16F.VERON60.0 kgMME E.MADER40.533184 €
2CALISTE13M.GUYON59.5 kgL.GADBIN (S)40.0182580 €
3LE PRESIDENT14R.MANGIONE59.5 kgN.PERRET (S)40.0111350 €
4POWER JACK6M.FOREST59.0 kgMME C.BOCSKAI39.546105 €
5TORPEN15A.POUCHIN58.5 kgR.SCHOOF39.0138870 €
6MILLFIELD10C.DEMURO58.5 kgD.SMAGA39.0337970 €
7OASIS COVE5C.SOUMILLON57.5 kgI.ELARRE ALVAREZ38.065606 €
8ESSAI TRANSFORME4G.MOSSE57.5 kgM.DELZANGLES38.049700 €
9ELECTROSCOPE7A.NICCO57.0 kgD.SATALIA37.559780 €
10AL ULA3L.BOISSEAU56.5 kgFRE.HEAD (S)37.041551 €
11JURY PICO8T.BACHELOT56.5 kgR.LE DREN DOLEUZE37.017634 €
12CICCIO BOY11S.PASQUIER56.0 kgI.ENDALTSEV36.556460 €
13MADOUSS1R.THOMAS56.0 kgC&Y.LERNER (S)36.552861 €
14CHOP VAL12A.CRASTUS55.5 kgN.PERRET (S)36.083960 €
15DHAHABIA2C.LECOEUVRE55.0 kgHF.DEVIN (S)35.528490 €
16BIG BOOTS9A.MADAMET55.0 kgW.HICKST35.5163778 €

Les forces en présence

Passé dans l'effectif de Mikel Delzangles, après la fin de carrière d'Alain de Royer Dupré, ESSAI TRANSFORME (8) semble en plein épanouissement. Brillant lauréat de l'événement du 19 mars, sur ce parcours, il a prouvé qu'il restait compétitif à ce niveau malgré la surcharge. Bien placé dans les stalles, il constitue un solide point d'appui. Auteur d'une plaisante rentrée sur la piste du Putois, POWER JACK (4) retrouve une catégorie dans laquelle il compte de bonnes références. Vite sur jambes, il devrait rapidement galoper dans le groupe de tête et lutter pour les premières places. AL ULA (10), sur la montante, FRENCH CONTE (1), pris en note dans le Grand Handicap de la Nouvelle Piste, et LE PRESIDENT (3), dont les limites actuelles sont totalement inconnues, sont autant de de belles possibilités pour les accessits. OASIS COVE (7) n'a pas une marge énorme en valeur 38, mais elle retrouve Christophe Soumillon, avec qui elle avait glané la deuxième place du Quinté+ du 28 mars. CICCIO BOY (12), si la piste ne s'assouplit pas trop, et JURY PICO (11), qui possède quelques lignes très intéressantes, peuvent être glissés en fin de combinaison, comme d'autres.

Le prono de Guillaume Luyckx

84101371211

ESSAI TRANSFORME

POWER JACK

AL ULA

FRENCH CONTE

LE PRESIDENT

OASIS COVE

CICCIO BOY

JURY PICO

Les partants en détail et l'avis des pros

1 -    FRENCH CONTE

Après une réapparition assez encourageante, ce cheval allemand a laissé une impression favorable dans le Grand Handicap de la Nouvelle Piste (7e). Il a encore été délesté d’une livre et l’assouplissement du terrain servira ses intérêts. Ce bon finisseur mérite un certain crédit.

Erika Mäder, entraîneur :

« French Conte (1) s’est bien comporté la dernière fois. Il a bien travaillé depuis et j’aborde ce Quinté+ avec optimisme. J’espère le voir terminer dans les quatre premiers. »

2 -    CALISTE

Cet élève de Ludovic Gadbin a désormais retrouvé une zone de poids qui lui avait permis de remporter un Quinté+ l’an dernier, à pareille époque. En forme et monté par Maxime Guyon, il n’est absolument pas hors d’affaire.

Ludovic Gadbin, entraîneur :

« Caliste (2) est resté en très bonne condition depuis sa récente quatrième place à Lyon-Parilly. Ce jour-là, la distance s’est peut-être avérée un peu longue. Il est plus performant sur 1.400 mètres. Son seul essai à Saint-Cloud s’est soldé par un échec, mais il était un peu émoussé à cette époque-là. Il est meilleur en lourd, mais s’adapte à tous les terrains. J’en escompte un bon comportement. »

3 -    LE PRESIDENT

Transformé depuis qu’il a rejoint l’effectif de Nicolas Perret, ce fils d’Acclamation a remporté le Quinté+ du 4 mai avec un réel brio. Il a été lourdement pénalisé de neuf livres, mais le raccourcissement de la distance lui a permis de franchir un cap. A retenir.

Nicolas Perret, entraîneur :

« Alors qu’il découvrait les 1.400 mètres, Le Président (3) a remporté le Quinté+ du 4 mai. Il montrait ainsi que cette distance l’arrange. En grande forme, il est même mieux qu’en dernier lieu. Il est tellement bien que nous l’avons supplémenté pour cette épreuve qui n’était pas prévue à son programme. Reste à savoir s’il va supporter la surcharge. »

4 -    POWER JACK

Auteur d’une rentrée pleine de promesses à Compiègne, ce bon finisseur retrouve une catégorie dans laquelle il a déjà brillé. Il a rarement déçu sur 1.400 mètres et a hérité d’un bon numéro de corde. Sauf incident, il devrait batailler pour les premières places.

Carmen Bocskai, entraîneur :

« Après un hiver au haras, Power Jack (4) a effectué une excellente rentrée. Il en avait fait de même l’année passée avant d’enchaîner par une très bonne prestation. Je le trouve mieux que la saison dernière. Comme il n’est pas trop courageux, il aura de petites œillères australiennes. J’espère pouvoir gagner un Quinté+ un jour ou l’autre avec lui, mais il n’a pas de marge de manœuvre à ce poids. Il a sa chance pour finir dans les cinq premiers sur cette distance idéale pour lui. »

5 -    TORPEN

Depuis son succès dans l’événement du 23 octobre, sur le parcours qui nous intéresse, ce fils d’Orpen n’a plus aucune marge de manœuvre. Absent depuis le 7 janvier, il risque en outre de manquer de rythme. Pour une autre fois.

Robin Schoof, entraîneur :

« Après une année de compétition sans pause, Torpen (5) a eu le droit à du repos. Je suis content de ses galops du matin, mais il effectue sa rentrée ici. Il est toujours compétitif à ce niveau, mais il peut manquer de compétition ce mardi. Sachez qu’il se monte non loin des chevaux de tête et qu’il est indifférent au terrain. »

6 -    MILLFIELD

Dauphin d’Essai Transformé (8) dans le Quinté+ du 19 mars, sur ce parcours, ce sujet intermittent s’est imposé dans la foulée avant de décevoir dans le Grand Handicap de la Nouvelle Piste. Si le terrain s’assouplit, il est capable de se réhabiliter.

David Smaga, entraîneur :

« Millfield (6) n’a pas eu le jour le 1er mai à Longchamp. A l’entraînement, il est égal à lui-même. A mon avis, il possède une bonne chance, surtout s’il pleut. »

7 -    OASIS COVE

Cette attentiste compte un accessit d’honneur et trois sixièmes places en quatre essais dans les Quinté+. Sa marge de manœuvre est réduite en valeur 38, mais elle retrouve Christophe Soumillon. Une place semble à sa portée.

Francisco Javier Vicente Diaz, propriétaire :

« Avec un mauvais numéro dans les stalles, Oasis Cove (7) n’a pas bénéficié d’un bon parcours le 1er mai à Longchamp, dans un bien meilleur lot. Néanmoins, cette jument au grand cœur a très bien terminé et aurait même pu espérer finir quatrième, avec plus de réussite. Elle a fait un très bon travail d’entretien depuis. Elle a probablement un Quinté+ dans les jambes, à l’issue d’un parcours favorable. Sachez qu’un assouplissement des pistes ne la dérangerait pas. »

8 -    ESSAI TRANSFORME

Brillant lauréat du Quinté+ du 19 mars, sur ce parcours, ce représentant de Pierre-Yves Lefevre a confirmé ses bonnes dispositions trois semaines plus tard à ParisLongchamp. Seule une piste profonde pourrait l’empêcher de lutter pour la victoire.

Mikel Delzangles, entraîneur :

« Essai Transformé (8) n’a pas couru depuis sa deuxième place du 10 avril Longchamp car il a besoin de temps entre chacune de ses courses. Il est en forme à l’entraînement et se trouve sur sa distance. L’arrivée des pluies est la seule contre-indication car il n’apprécie pas le terrain lourd. »

9 -    ELECTROSCOPE

Pour la troisième fois depuis le début de l’année, ce hongre vient de changer d’écurie. Ses quatre essais à ce niveau se sont soldés par des échecs et il semble plus tranchant sur le mile. D’autres protagonistes lui sont nettement préférables.

L’avis du reporter :

« Alors qu’il était entraîné par Jean de Mieulle, Electroscope (9) a échoué dans trois Quinté+ l’année passée. Après avoir changé d’écurie à plusieurs reprises, il vient d’intégrer l’effectif de Davide Satalia suite à sa dernière troisième place à réclamer. Il ne semble pas avoir de marge à ce niveau et sera avantagé par un assouplissement des pistes. »

10 -    AL ULA

Auteur d’une fin de course très encourageante dans le Quinté+ du 4 mai, cette fille d’Anodin possède la pointure d’un gros handicap de cet acabit. Notons qu’elle dépend du même entourage qu’En Or, lauréate de l’événement du 17 mai, ici même.

Freddy Head, entraîneur :

« Al Ula (10) vient de bien courir par deux fois. En dernier lieu, elle a tiré un mauvais numéro dans les stalles et a perdu des rangs pendant le parcours. Il est toujours compliqué de revenir dans ces conditions. J’espère qu’elle pourra être montée plus près avec ce numéro 3 dans les stalles. Elle a gardé la forme. J’attends une bonne performance de cette jument qui doit gagner une telle course un jour ou l’autre. Sachez qu’elle a besoin de terrain léger. »

11 -    JURY PICO

Absente durant quatre mois, cette pouliche encore peu expérimentée recouvre peu à peu ses sensations. En dernier lieu, elle a fini tout près de The Charmer, lequel a ensuite pris la deuxième place d’un Quinté+ sur plus long. Dès ses débuts dans les handicaps, elle doit être surveillée.

L’avis du reporter :

« Après un début de carrière outre-Manche, Jury Pico (11) est désormais entraînée à Deauville et a ouvert son palmarès dès sa deuxième sortie française. Décevante le 9 mars dernier, cette protégée de Romain Le Dren Doleuze a mieux couru depuis, sans convaincre complètement. Pour son premier handicap, elle devrait apprécier le raccourcissement de la distance. Surprise possible. »

12 -    CICCIO BOY

S’il se montre bien plus tranchant sur le sable fibré, ce protégé d’Igor Endaltsev possède également quelques références sur le gazon. Sa forme est sûre, tout comme sa compétitivité en valeur 36,5. Si la piste n’est pas trop souple, une place est dans ses cordes.

Igor Endaltsev, entraîneur :

« Ciccio Boy (12) a bien fini la dernière fois à Chantilly, mais c’était sur PSF. Il montre une belle forme à l’entraînement et apprécie cette distance. Néanmoins, il préfère le sable et risque de trouver le terrain un peu trop souple. En plus de cela, il n’a pas tiré un bon numéro dans les stalles. »

13 -    MADOUSS

Cette représentante de Patrick Madar souffle le chaud et le froid et débute sur aussi long. Néanmoins, ses dernières prestations sont meilleures que ne l’indiquent les classements bruts et elle a hérité de la corde 1. A cette valeur, elle peut surprendre agréablement.

Yann Lerner, entraîneur :

« Alors qu’elle restait sur une bonne prestation à Fontainebleau, Madouss (13) n’a pas été ridicule dernièrement à Chantilly. Avec l’as dans les stalles, elle pourra être montée pour elle. Elle devrait avoir son mot à dire pour finir dans la bonne combinaison. »

14 -    CHOP VAL

En dernier lieu, ce second atout de Nicolas Perret n’a pu défendre ses chances en raison d’un souci de selle. Il a déjà gagné au Val d’Or et dépend d’une écurie euphorique. En dépit d’une valeur assez élevée, il peut tenter les amateurs d’outsiders.

Nicolas Perret, entraîneur :

« Chop Val (14) a beaucoup tiré en partant la dernière fois et sa selle s’est alors avancée. Il avait auparavant signé une belle victoire sur la PSF de Chantilly. Je le préfère sur le sable, mais il a déjà bien couru sur le gazon dans sa jeunesse. Il est en forme, raison pour laquelle nous tentons le coup ici. »

15 -    DHAHABIA

Dotée d’une redoutable pointe de vitesse finale, cette représentante Al Shaqab effectue ici sa réapparition. Elle a déjà bien couru sur sa fraîcheur, mais doit faire ses preuves à cette valeur. La retenir ou non est une affaire d’impression.

Henri-François Devin, entraîneur :

« Dhahabia (15) est prête à effectuer sa rentrée. Je ne sais pas si elle a de la marge à ce niveau-là, mais cette petite jument devrait bien courir face à des rivaux qui ont plus de métier qu’elle. Elle est bien, se présente sur sa distance et ne serait pas gênée par une piste assouplie. »

16 -    BIG BOOTS

A l’âge de 6 ans, ce pensionnaire de Waldemar Hickst a montré ses limites. Il a toujours échoué dans les handicaps français et sa dernière prestation est très décevante. Dans un tel lot, il aura certainement du mal à tirer son épingle du jeu.

Augustin Madamet, jockey :

« Big Boots (16) aurait été bien mieux en deuxième épreuve. Dans un Quinté+, il n’a pas trop de marge. Il fera encore de son mieux, mais sa tâche s’annonce compliquée. Sachez qu’il doit être monté pour lui, à sa main. »

Les favoris de la presse

83610421
812210736
81043267
371228165
874911612
841013712
81043267
1078321511

SYNTHÈSE     8  -  3  -  7  -  10  -  4  -  2  -  12  -  6

Les stats du jour

Nos émissions de pronos

3mn Pronos du 24/05
(Disponible lundi 23 mai 2022, à partir de 23h40)
TICKET GAGNANT du 24/05
(Disponible lundi 23 mai 2022, à partir de 23h17)

Commentaires

Vous devez être connecté pour saisir votre commentaire.
Si vous avez déjà un compte, connectez-vous ou créez un compte.

Publicité

À LA UNE