Article

Tous les regards seront tournés vers Eagle Eyes dans le Quinte+ de mercredi à Cagnes-sur-Mer

Après deux événements réservés aux galopeurs, l’hippodrome de la Côte d’Azur sera le théâtre d’un Quinté+ au trot ce mercredi, sur la distance de 2.925 mètres. Parmi les quinze trotteurs âgés de 8 à 10 ans, Eagle Eyes (13) émerge très nettement.

Bulles 0

R1C1 - Prix Henri Estable - Cagnes-sur-Mer - Attelé - 2925m - 13H55 

Les forces en présence

Si ce Prix Henri Estable est ouvert aux 7 ans, aucun « F » n’a décidé de tenter l’aventure. Eagle Eyes (13) fait donc partie des plus jeunes et se présentera pieds nus pour ce qui est son premier objectif de l’hiver. Entraîné et drivé par le très en forme Nicolas Ensch, il fait figure de solide point d’appui. Respectivement premier et deuxième du Prix Fandango, nettement devant le reste du peloton, Esteban Jiel (14) et Elixir du Rabutin (9) méritent un certain crédit, d’autant que le rallongement de la distance ne devrait pas les contrarier. Entre eux, nous intercalerons Estero (5), dont la forme est optimale. Très dur à l’effort, il devrait aller loin s’il parvient à rapidement prendre les commandes de l’épreuve. Récent quatrième dans un lot de grande qualité, Eusébio d’Héripré (8) trouve une tâche un peu plus facile cette fois. Auteur d’une année 2021 en tout point remarquable, Emencourt d’Azif (6) ne doit pas être jugé sur ses deux derniers classements. A l’issue d’une sage course d’attente, cet élève de Jean-François Senet a largement les moyens de prendre une place. Préservé en vue de cet engagement idéal, Dream Along (15) ralliera logiquement de nombreux suffrages. Décevant depuis un an, Eberton (3) n’en demeure pas moins compétitif en valeur intrinsèque.

Le prono d'Equidia 

Les partants en détail et l'avis de pros

1 - Diams de Bassière

Décevant lors de ses deux dernières sorties, cet élève du très en forme Nicolas Ensch est à la recherche de son meilleur niveau. Il n’est pas des mieux engagés et se heurte à forte partie dans cet événement. Mieux vaut le regarder courir.

L'avis de Nicolas Ensch, entraîneur : "Dimanche dernier, Diams de Bassière (1) a perdu une protection à une jambe et j’ai dû l’arrêter. Comme il n’a pas fait de course, je le présente dans cet événement qui n’était initialement pas à son programme. Il aura des engagements plus faciles prochainement. Sa tâche est compliquée."

2 - Diva Beauregard 

En quatre essais sur la Riviera, cette brave jument n’a jamais fait mieux que cinquième. Pour ne rien arranger, ses dernières performances ne sont guère encourageantes. Même si elle se présentera pieds nus, elle risque d’avoir fort à faire.

L'avis de Jeremy Gaston Van Eeckhaute, entraîneur et driver : "Le 13 janvier, au trot monté, Diva Beauregard (2) s’est retrouvée trop tôt dans la « bataille » et a logiquement fini fatiguée. Elle a très bien encaissé ses efforts. Nous sommes barrés par quelques chevaux, mais  jugée sur sa forme du matin, je ne serais pas surpris de la voir prendre une quatrième ou cinquième place."

3 - Eberton 

Après avoir tenté sa chance dans des lots très bien composés à Vincennes, ce fils de Jag de Bellouet n’a pas bénéficié d’un bon parcours lors de son retour sur la Riviera. Jugé sur ce qu’il a fait de mieux, il a son mot à dire en pareille société. Attention.

L'avis de Junior Guelpa, entraîneur et driver : "J’ai du mal à retrouver le Eberton (3) de l’hiver dernier. Ce n’est pas un cheval fautif normalement, mais voilà deux fois qu’il fait des bêtises. Pourtant, ses exercices matinaux sont bons. Il a besoin de me rassurer en course. Sans en faire une base, je pense qu’il sera à l’arrivée s’il ne fait pas de faute."

4 - Dino du RIler

Epatant lors de ses deux dernières sorties, sur plus court, cet ex-pensionnaire de Mathieu Mottier semble retrouver une seconde jeunesse. Sa marge de manœuvre est inexistante, mais il n’est absolument pas hors du coup pour une petite place. 

L'avis de David Alexandre, entraîneur : "Dino du Riler (4) est un cheval régulier. Il s’adapte à tout, mais je le préfère sur les parcours réduits. Cependant, avec la bonne course, il devrait encore faire sa valeur. Il est barré pour le podium par certains chevaux, mais je le crois capable de finir quatrième ou cinquième."

5 - Estero

Dans son jardin à Cagnes, ce sujet dur à l’effort vient de tracer une belle fin de course sur plus court. Encore plus performant lorsqu’il peut animer les débats, il sera sans doute redoutable s’il parvient à appliquer cette tactique. Première chance.

L'avis de Jean-Pierre Ensch, entraîneur : "Estero (5) s’adapte à tous les parcours, mais je le préfère sur plus long. Les conditions de course lui sont donc favorables ce mercredi. La catégorie est un peu plus relevée qu’à l’accoutumée, mais il est en pleine forme et apprécie Cagnes-sur-Mer. Une quatrième ou cinquième place est à sa portée."

6 - Emencourt d’Azif

Remarqué l’an passé dans les étapes du Trophée Vert, ce fils de Qwerty a joué de malchance à l’occasion de son retour à Cagnes-sur-Mer. Sérieux et confirmé en pareille société, il a son mot à dire à l’issue d’un parcours limpide.

L'avis de Jean-François Senet, entraîneur et driver : "J’ai tenté le coup avec Emencourt d’Azif (6) sur courte distance à Cagnes. L’engagement était très bon mais nous avions hérité d’un mauvais numéro et nous avons « pris » un cheval au galop dans le dernier tournant. Il faut effacer. Il retrouver la longue distance qui est faite pour le servir. Il est très régulier : il donne toujours le meilleur de lui-même. Je lui vois une bonne chance pour se placer." 

7 - Express du Gers

Pour ses deux premières sorties sous la responsabilité de David Békaert, ce fils de Coktail Jet n’a guère convaincu. Ses meilleurs titres lui confèrent une chance, mais où en est-il actuellement ? Le retenir ou non est une affaire d’impression.

L'avis de David Békaert, entraîneur et driver : "La première tentative sous mon entraînement d’Express du Gers (7) était bonne. Sans une faute dans le premier tournant, il aurait été compétitif pour le podium. Malheureusement, il n’a pas confirmé le 6 janvier. A sa décharge, j’ai voulu lui mettre un enrênement et il ne s’est pas livré. Il est très bien le matin. Il doit me rassurer, mais sur ses anciennes valeurs, sa place est à l’arrivée." 

8 - Eusebio d’Héripré

En dernier lieu, ce fils de Love You a sauvegardé in extremis la quatrième place dans un lot de haute volée. Les 7 ans ne seront pas de la partie cette fois et sa tâche semble donc plus facile. De nouveau présenté pieds nus, il s’annonce redoutable.

L'avis de Nicolas Ensch, entraîneur : "Pour son retour dans mes boxes, Eusebio d’Heripré (8) m’a donné satisfaction en prenant la quatrième place dans un lot assez relevé. Il n’y a pas beaucoup de temps entre les deux courses, mais il me paraît avoir bien récupéré. S’il bénéficie d’un bon parcours, il va se placer dans la bonne combinaison du Quinté+."

9 - Elixir du Rabutin

Après un passage à vide, cet attentiste a refait surface le 12 janvier en s’intercalant entre Esteban Jiel (14) et Dino du Riler (4). Il manque de régularité, mais il lui suffirait de répéter cette prestation pour envisager une bonne place.

L'avis de Guillaume Huguet, entraîneur : "Elixir du Rabutin (9) vient de montrer sa forme ici même. Il a mis un petit peu de temps à remontrer le bout de son nez après des ennuis de santé. Tout est rentré dans l’ordre et il a désormais retrouvé la bonne carburation. Les conditions de course lui sont favorables. Il lui faudra la bonne course, mais il partira avec mon entière confiance."

10 - Diamant du Rabutin

Après plusieurs mois sur l’Île de Beauté, ce représentant de Dominique Raffini a rejoint le Continent il y a deux mois. Nettement dominé dans une récente épreuve à réclamer, il se heurte ici à trop forte partie. Impasse tentante.

L'avis de Laurent Gout, entraîneur et driver : "Après deux courses de remise en jambes avec ses fers, je pensais Diamant du Rabutin (10) prêt à briller dans le réclamer du 15 janvier. J’avais du « gaz », mais quand je lui ai demandé d’y aller, il n’a pas accéléré. Ses exercices du matin sont encourageants et j’espère le voir courir en progrès. La cinquième place me satisferait amplement."

11 - Clovis Montaval

Depuis qu’il a rejoint l’effectif de David Alexandre, au mois de novembre, ce hongre de 10 ans n’a pu se distinguer. Même s’il se présentera déferré, contrairement à ses deux dernières sorties, il aura sans doute du mal à rivaliser. Tâche ardue. 

L'avis de David Alexandre, entraîneur : "Dès que Clovis Montaval (11) a rejoint mes boxes, il y a quelques semaines, nous avons coché cette course. Je lui ai donné deux parcours avec ses fers, en vue de cet objectif. J’ai essayé de le préparer au mieux et j’aime ce qu’il me montre le matin. Je ne suis pas « sûr » de mon coup, mais je le crois capable de prendre une place."

12 - Diva de Carless

Cette « petite » jument au grand cœur n’a plus son lustre d’antan. Rapidement fautive le jour de ses débuts au monté, elle semble bien loin de son meilleur niveau. Malgré la qualité de son engagement, elle sera rangée dans la colonne des outsiders.

L'avis de Nicolas Mortagne, entraîneur et driver : "Diva de Carless (12) avait bien travaillé au monté avant ses débuts dans la spécialité, le 13 janvier. Malheureusement, elle a rapidement fait une faute. Elle est toujours bien le matin. Même si elle est vieillissante, elle ne sera pas ridicule. Sa chance n’est que secondaire, mais une petite place reste envisageable avec un parcours limpide." 

13 - Eagle Eyes

Ce frère utérin du crack Bold Eagle monte en puissance au fil des courses et fait face à son premier objectif hivernal. Il n’a rien à envier à ses rivaux et se présentera pieds nus. Sauf incident, il ne sera pas loin de la vérité.

L'avis de Nicolas Ensch, entraîneur et driver : "Je vais déferrer Eagle Eyes (13) des quatre pieds pour ce bon engagement. Cela devrait l’améliorer. Je ne l’ai pas présenté ainsi depuis le mois de septembre. J’ai fait de cette course un objectif. Il est dans sa catégorie et je serais déçu de ne pas lutter pour les premières places."

14 - Esteban Jiel

Pour ses débuts à Cagnes-sur-Mer, ce représentant de Jean Luck s’est imposé assez sûrement, si bien que son entourage a décidé de le confier à Romuald Mourice pour le reste du meeting. A l’issue d’un bon parcours, cet excellent sprinteur devrait figurer à l’arrivée.

L'avis de Romuald Mourice, entraîneur : "Esteban Jiel (14) vient de s’imposer ici même, sur plus court. Il était arrivé à la maison quelques jours avant. Il s’est bien acclimaté et m’a donné satisfaction à l’entraînement depuis cette sortie. L’engagement est favorable et il évolue dans sa catégorie. Comme plusieurs, il détient une chance régulière. Ce sera une question de parcours."

15 - Dream Along

La dernière fin de course de ce fils de Prodigious ne peut laisser indifférent. Titulaire de quatre podiums en cinq essais sur la Riviera, il découvre un engagement sur mesure, à moins de 2.500 € du plafond. Il constitue un choix prioritaire.

L'avis de Yannick-Alain Briand, driver : "Dream Along (15) vient d’offrir une très belle réplique à un cheval de mon entraînement, Fakir du Ranch. Il aime courir avec de la fraîcheur, c’est pourquoi son entraîneur a pris l’option d’attendre ce bel engagement de mercredi. Il possède beaucoup d’atouts dans son jeu pour bien faire. Je suis confiant pour le podium."

Les favoris de la presse

Les stats 

Le 3min Pronos 

Commentaires

Vous devez être connecté pour saisir votre commentaire.
Si vous avez déjà un compte, connectez-vous ou créez un compte.