Article

Track test du vendredi 23 juillet à Cabourg : Gitano Jack en référence

Ce vendredi, des trotteurs âgés de 5 et 6 ans vont s'affronter sur le parcours des 2750 mètres de la piste de Cabourg. Analyse des meilleures données "Tracking".

Pour analyser cette épreuve, nous avons pris en compte les performances établies sur des distances allant de 2700 à 3000 mètres. Les données "tracking" doivent au plus tard dater du 1er janvier dernier. A noter que sur les treize concurrents qui prennent part à cette épreuve, seuls quatre d'entre eux possèdent des fractionnés utilisables. Pour compléter cet article, vous retrouverez donc des stats sur les autres partants de cette épreuve. 

Analyse du tableau des 1000 derniers mètres

L'analyse de ce track test débute avec un concurrent du premier poteau : Gagnant. Le représentant de Michel Martinez a réalisé de bonnes performances dernièrement, mais n'a pas été ridicule à Vincennes à la fin du meeting hivernal. Il effectuait son dernier kilomètre sur le pied de 1'12"9 et sans sa faute à l'entrée de la ligne droite il aurait joué un très bon rôle. On retrouve ensuite le très bon Gitano Jack. Le protégé de Grégoire Houel a réalisé une probante campagne hivernale comme le montrent ses données tracking du 22 janvier dernier. Il trottait son dernier kilomètre sur le pied de 1'13"6 et s'imposait devant l'estimé Gaspar d'Angis. Il ne faut pas le condamner sur ses dernières performances, car en classe pure, il est de loin, la meilleure chance de la course.

Un autre concurrent du deuxième poteau fait son apparition dans ce track test : Guerrier Royal. L'élève de Guillermo Roig Balaguer a montré de très belles choses en début de carrière terminant notamment deuxième de Groupe 2 et 3. Depuis, c'est beaucoup plus compliqué. Il enchaîne les disqualifications et les contres-performances. Il a néanmoins, effectué, le 10 avril dernier, son dernier kilomètre sur le pied de 1'13"6. Il terminait neuvième et dernier d'une course remportée par Giant Chief. Il affronte ici, un lot moins relevé, mais il doit avant tout rassurer. 

On termine avec Gamin du Lerre qui a effectué un dernier kilomètre sur le pied de 1'16"4 le 16 février dernier à Vincennes. Il terminait sixième d'une course remportée par Gibus de Navary. Il devra faire mieux pour jouer un rôle dans cette épreuve. 

Analyse du tableau des 500 derniers mètres 

Gitano Jack est cette fois le plus rapide sur 500 mètres. Il a su s’imposer le 22 janvier à lhippodrome de Vincennes devant Gamin Jaba notamment. Il réalisait ce jour-là les derniers 500 mètres sur le pied de 1’07”3, ses meilleures données tracking sur la distance qui nous intéresse. Malgré son handicap initial de 25 mètres, il sera le logique favori de cette épreuve. 

On enchaîne avec Guerrier Royal qui a réalisé 1’12”6 sur les derniers 500 mètres lors du Prix de Loudéac à Vincennes le 10 avril dernier. Il était confronté notamment à Giant Chief vainqueur du Prix de Grasse (Gr.3) et troisième du Prix du Louvre (Gr.3) le 17 juillet dernier. Cheval fantasque, ce fils de Very Nice Marceaux a, s’il reste sage, les moyens de rentrer dans la bonne combinaison du Quinté+. 

Le pensionnaire de Cyril Chenu : Gagnant a également de bons derniers 500 mètres à faire valoir. Le 25 février dernier, il les réalisait sur le pied de 1’12”8 et aurait joué un bon rôle sans sa faute à l’entrée de la ligne droite. Il sera la principale opposition à Gitano Jack

Ce track test se termine avec Gamin du Lerre qui effectuait ses derniers 500 mètres sur le pied de 1’15”7 le 16 février dernier à Vincennes. Meilleur droitier que gaucher, il se plaira à Cabourg

Conclusion

Pour conclure, on peut aisément isoler le très bon Gitano Jack à la suite de son track test. On lui opposera le régulier Gagnant qui essaiera d'honorer son nom. La course poursuite entre ces deux concurrents s'annonce intéressante. S'il reste sage Guerrier Royal a les moyens d'accrocher une place. Gamin du Lerre est plutôt bon droitier et va se plaire à Cabourg. Il jouera les places. 

La course de référence 

02/06/21 - Caen - Prix de Jort - 2200 Mètres 

1er : Granados - 2ème : Gagnant - 3ème : Gabello Jephi - 4ème : Gosse des Moles - 5ème : Gaston Cabs

-------------

Le Quinté+ vu des stats 

303 - Fabry 

Les statistiques de Fabry sur le parcours : 4 courses - 1 place - 3 Dai

Ce fils de Rieussec affiche seulement 25 % de réussite dans les 3 premiers sur le parcours qui nous intéresse. Il s'est montré fautif à trois reprises en quatre courses.

304 - Flash de Bucy 

Les statistiques de Flash de Bucy à Cabourg : 4 courses - 0 place / Meilleur classement : 6e

Ce représenant de la casaque de l'Ecurie Brindor ne s'est jamais demarqué à Cabourg n'entrant jamais dans les cinq premiers en 4 tentatives. 

307 - Gagnant

Les statistiques de Gagnant corde à droite : 8 courses - 1 victoire - 3 places - 1 Dai - 88 % dans les 5.

Ce protégé de Cyril Chenu se plait particulièrement corde à droite, il affiche 88% de réussite dans les 5 premiers. Il reste sur trois performances dans les quatre premiers (à Bernay, Caen et au Mont-Saint-Michel).

309 - Gard

Les statistiques de Gard déférré des quatre pieds : 4 courses - 1 victoire - 1 place - 100 % dans les 5.

L'élève de Franck Delanoé affiche un score parfait déférré des quatre pieds : 100 % dans les 5 en quatre tentatives. Il n'a plus été pieds nus depuis le 13 mai et sa deuxème place au Grand Fougeray.

310 - Graffiti Bond

Les statistiques de Graffiti Bond déférré des antérieurs : 3 courses - 3 places 

Cet hongre de 5 ans affiche 100 % de réussite à la place, en trois tentatives deférré des antérieurs. Sa dernière course dans cette configuration remonte au 20 mai à Graignes (3e).

312 - Gitano Jack 

Les statistiques de Gitano Jack associé à Franck Nivard : 12 courses - 5 victoires - 4 places - 2 Dai - 75 % dans les 3

Le pensionnaire de Grégoire Houel s'entend à merveille avec Franck Nivard. Les stats le montrent avec 75 % de réussite dans les 3 en 12 tentatives dont 5 victoires, rien que ça. La dernière place du duo date un peu, c'était le 22 février à Vincennes (2e derrière le bon Gaspar de Brion).


À LA UNE