Article

Bertrand Lestrade : "Hermès Baie me paraît magnifique, prêt à fournir une bonne valeur"

Plus revu depuis sa victoire dans la Grande Course de Haies d'Auteuil, en mai, Hermès Baie effectue sa rentrée dans le Prix de Compiègne. Contacté par téléphone, son jockey Bertrand Lestrade évoque sa candidature.

0

Image de l'article

On imagine que vous avez hâte de retrouver Hermès Baie en compétition...

« Complètement ! C'est un cheval que je connais peu le matin, mais avec qui j'ai partagé plus des moments de compétition. J'ai hâte d'être de nouveau associé avec lui. »

L'avez-vous travaillé ces dernières semaines ?

« C'est l'équipe de François Nicolle qui gère au quotidien ses travaux. Je fais seulement de la remise en route, un peu de gymnastique avec. L'état du cheval ? Il a l'air parfait. Il me paraît magnifique, prêt à fournir une bonne valeur. Bien sûr, on ne sera pas à 110% mais il a juste eu un break estival, ce n'est pas comme un cheval qui revient avec un an d'absence. Je dirais que c'était une trêve maîtrisée. »

Qu'en attendez-vous samedi ?

« Au vu de l'opposition, cette course est à sa portée. Après on connaît son objectif, on ne va pas faire n'importe quoi. On ne sait pas comment les autres vont effectuer leur rentrée, peut-être que certains vont jouer leurs atouts d'entrée de jeu, pensant qu'ils n'ont pas la pointure du Groupe 1. Sans hypothéquer les chances pour le Groupe 1, je pense que sur sa classe il est capable de jouer un tout premier rôle samedi. »

Son objectif est donc le Grand Prix d'Automne. Un Groupe 1 remporté ces quatre dernières années par le regretté Galop Marin, peut-il être sa relève ?

« Espérons-le. Sur ce qu'il a fait à 4 ans et au premier semestre, ce sera le cheval à battre. Il ne faut pas négliger l'opposition : il y a Thelème, L'Autonomie etc... Moi en tant que jockey, je suis très confiant et très content d'être sur son dos. »

À lire aussi

Commentaires

Vous devez être connecté pour saisir votre commentaire.
Si vous avez déjà un compte, connectez-vous ou créez un compte.