Article

Il Est Français, le "britannique" qui vise le trône des 4 ans sur les haies d'Auteuil

Reportage - Le favori du prochain Prix Renaud du Vivier a un peu la double nationalité. Entrainé à Chantilly par un jeune anglais qui aspire à s’installer en France, il reste copropriété de son éleveur basé dans l’Allier.

0

Image de l'article

En attendant de valider sa licence d’entraineur auprès de France Galop, Noel George assume son rôle d’assistant pour le compte de son père Tom George. Le jeune homme qui veille sur l’antenne basée dans l’Oise, sur le centre d’entraînement d'Avilly-Saint-Léonard, sellera le probable favori de la Grande Course de Haies des 4 ans dimanche prochain à Auteuil.

Invaincu depuis qu’il saute les obstacles en compétition, Il Est Français reste sur une série de trois succès sur les haies parisiennes, la dernière en date étant obtenue à l’arrivée du Prix Pierre de Lassus (Gr.3).

Après un début de carrière sous l’entrainement de son propriétaire éleveur, Nicolas de Lageneste, ce produit de Karaktar poursuit son ascension sous la casaque de Kelvin Hughes, devenu copropriétaire de ce produit du Haras de Saint-Voir.

Entré dans l’effectif de Tom George, Il Est Français n’a pas quitté l’hexagone où il est choyé par l’aspirant entraineur Noel George, qui espère bien faire aussi bien que son paternel, dont le nom figure déjà au palmarès du Prix Maurice Gillois (Gr.1) remporté en 2011 par un certain Halley.

Ce mercredi, Il Est Français répétait ses games sous la selle de James Reveley, son jockey attitré l’après midi depuis qu’il se produit sur les obstacles. Un entrainement que Clélia Moncorgé a suivit dès potron-minet.

À lire aussi

Commentaires Lire la charte

Vous devez être connecté pour saisir votre commentaire.
Si vous avez déjà un compte, connectez-vous ou créez un compte.