Article

Jean-Claude Rouget seul contre tous

Ils étaient déjà les seuls tricolores engagés, ils le sont encore après les probables. Erevann et Djo Francais tenteront d’endiguer la déferlante venue d’outre-Manche dans le Prix Jacques Le Marois ce dimanche.

0

Image de l'article

Depuis le coup d’envoi du meeting 2022, les visiteurs font la course en tête dans les épreuves de groupe à Deauville. Dans les G1 ils ont trusté victoires et accessits dans les deux premiers. Dans le troisième, le plus prestigieux, un seul français se dresse face à cette armada, Jean-Claude Rouget.

S’il a passé le cap des 7000 victoires le week-end dernier, le professionnel relève un nouveau challenge sur le mile de La Touques ce dimanche 14 août. Remporter un nouveau groupe 1 dans ce meeting normand, après ceux de Qemah, Prix Rothschild 2016, et de Stacelita, Prix Jean Romanet 2010.

Au départ du Prix Jacques Le Marois, 6 anglos-irlandais et 1 japonais sont attendus sur la ligne droite normande. Ce contingent totalise 17 victoires dans des courses de groupe dont 9 au plus haut niveau.

Djo Francais et Cristian Demuro (à gauche sur la photo) - Erevann et Coralie Pacaut (coté tribunes) dernier gazon avant le jour J

De leur côté, les deux compagnons d’entraînement viennent seulement de débloquer leurs compteurs dans ce registre. Le 19 juin dernier à Chantilly, le benjamin conservait son invincibilité en remportant le Prix Paul de Moussac (Gr.3) pour sa troisième apparition publique. Poulain de son Altesse Aga Khan, Erevann s’imposait de peu mais laissait une très belle impression à son jockey Christophe Soumillon, qui ne tarissait pas d’éloges à son sujet. Au cours de cette même réunion Djo Français décrochait à 4 ans le plus beau trophée de sa carrière. Poulain des plus régulier, 10 fois sur le podium en 11 tentatives, le représentant de Joseph Lesguer s’imposait pour la 5ème fois de sa carrière en remportant le Prix Alain du Breuil (Gr.3).

Les deux défenseurs montent cette fois sérieusement de catégorie mais leur entraîneur est un homme de défi. Cette confrontation face à l’élite, va permettre d’étalonner la valeur de ses pensionnaires, c’est en substance ce que Jean-Claude Rouget a confié à notre reporter Véronique Verva. Mardi matin, c’est sous la selle de Coralie Pacaut qu’Erevann a foulé le gazon deauvillais en compagnie de Djo Français, confié lui à Cristian Demuro, son fidèle partenaire.

À lire aussi

Commentaires

Vous devez être connecté pour saisir votre commentaire.
Si vous avez déjà un compte, connectez-vous ou créez un compte.