Article

Prix René Ballière 1986, le fantastique coup de rein d'Ourasi

À quelques jours du Prix René Ballière, nous vous proposons un retour dans le passé avec la fantastique victoire d'Ourasi dans l'édition de 1986 , année également de sa première victoire dans un Prix d'Amérique.

0

Image de l'article

Le Prix René Ballière, Gr.1, est considéré comme l'épreuve de vitesse estivale de référence puisqu'elle est disputée sur 2.100m, départ à l'autostart. Beaucoup d'éditions de cette épreuve restent mémorables et ont donné lieu à de véritables explications entre les meilleurs trotteurs de l'histoire.

Parmi ces éditions, il y a celle de 1986 remportée par Ourasi, le roi fainéant, quadruple vainqueur du Prix d'Amérique, qui s'est hissé 58 fois sur la plus haute marche du podium. Un phénomème.

1986 demeure l'année de tous les records pour Ourasi. Il remporte le prix d'Amérique et le prix de France en début d'année et se présente donc comme l'immense favori du Prix René Ballière. Il est à son apogée et dans les tribunes, personne n'envisage la défaite pour le protégé de Jean-René Gougeon.

Dans cette édition, il a pourtant hérité d'un numéro piège le 1, derrière les ailes de l'autostart. Ourasi se retrouve coincé dans le peloton, étant ainsi soumis aux aléas de la course. À 200m de l'arrivée, la tâche semble très compliquée pour Ourasi, tout le monde pense que couvrir autant de terrain en si peu de temps est mission impossible. Mais le pensionnaire de Jean-René Gougeon réussit à se dégager et à déclencher un sprint impressionnant en plaçant un coup de rein fantastique pour venir l'emporter d'un rien devant le très bon Mon Tourbillon.

Sa fin de course est mythique, en quelques foulées, il a réussi à réaliser l'impossible. Sa victoire est considérée par tous les spécialistes comme la plus belle de l'histoire dans le Prix René Ballière.

Pour celui qui a commencé son histoire dans l'anonymat d'un petit haras de l'Orne, élevé dans un modeste environnement par Raoul Ostheimer, sourd et quasiment muet, la victoire semble incroyable. Elle sera suivie de bien d'autres.

Revivez sa victoire dans le Prix René Ballière en 1986. 

A lire également sur le même sujet :

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour saisir votre commentaire.
Si vous avez déjà un compte, connectez-vous ou créez un compte.