Article

Rencontre avec Hohneck, "le calme" avant la tempête

Seul 5 ans au départ de l'épreuve reine, Hohneck a rendez-vous pour écrire son histoire. A trois jours du Prix d'Amérique Legend Race, Clélia Moncorgé est allée à la rencontre de Philippe Allaire pour filmer l'ultime préparation de son champion.

Bulles 0

Hohneck, la force tranquille 

Le calme avant la tempête... Une expression qui sied parfaitement à la nouvelle étoile montante de Philippe Allaire. D’un calme olympien, le fils de Royal Dream s’apprête à affronter la tempête dimanche. Qualifié pour le Prix d’Amérique Legend Race à l’issue de sa plaisante victoire dans le Critérium Continental, l’unique 5 ans au départ va tenter de donner du fil à retordre à ses ainés. Le combat s’annonce rude. Pour l’occasion, Clélia Moncorgé est allée à la rencontre de l’entraîneur breton au Haras de Bouttemont, dans le Calvados, lors de son ultime préparation. 

Itinéraire bis d’un champion « Made in Allaire » 

Issu du mariage entre l’étalon Royal Dream et Caranca, sa mère n’est autre que la propre sœur de Gotland et de Dawana. Bon sang ne saurait mentir. Idéalement né, Hohneck a donc tout pour réussir. Pourtant, la route qu’a pris celui-ci fut bien différente de celle d’Helgafell, son compagnon de box. Alors que le dernier cité a affronté rapidement l’élite de sa génération en s’affirmant comme le meilleur de sa promotion; Hohneck, quant à lui, profitait des jolis paysages de la Province en traçant tranquillement son petit bonhomme de chemin avec son lad attitré et homme de confiance au sein de l’écurie, Simon Rousselle. Pour 9 associations, ils remportent ensemble 4 courses et se placent 4 fois.  

Dans le grand bain 

Au fil des courses, le fils de Royal Dream se façonne et s’endurcit. Son entraîneur décide alors de monter d’un étage. Il fait appel à Yoann Lebourgeois dans le Prix Victor Régis. C’est une première au niveau Groupe 2. L’essai est transformé ! A l’issue d’un rush étourdissant, il vient ajuster sur le poteau le bon poulain entraîné par Jean-Michel Bazire, Hooker Berry. Peu à peu, le haut niveau s’offre à lui. Il brille dans les préparatoires au Critérium des 3 ans où il ne sera malheureusement que l’ombre de lui-même. C’est la seule fois où Hohneck « se permet » de ne pas se classer parmi les 5 premiers d’une course. 

2021 : dans une autre dimension 

L’année 2021 va être un tournant majeur dans sa carrière. Au premier janvier, il est désormais possible pour les 4 ans d’être déferré. Aussitôt dit, aussitôt fait, Hohneck se présente pieds nus pour la première fois. Pour fêter ça, Franck Nivard renfile pour son grand plaisir les couleurs de Philippe Allaire. Une association qui reprend du service et qui pourrait bien voir renaître un tandem redoutable sur la cendrée parisienne... tel que celui qu'ils formaient avec Ready Cash. Ce come-back dans le Prix Tonnac-Villeneuve est un franc succès.  

Franck Nivard - Philippe Allaire, le retour

Après un meeting d’hiver brillant, Hohneck reprend du service et se prépare à affronter le meeting d’hiver 2021 / 2022. Un meeting qui réserve d’agréables surprises à l’écurie. Le fils de Royal Dream retente sa chance dans le Critérium, celui des 4 ans cette fois. Il termine troisième derrière Hastronaute et Hanna des Molles.  

Sa nouvelle association avec François Lagadeuc

Retenu sur Ampia Mede SM dans le Prix Marcel Laurent, Franck Nivard doit malheureusement laisser sa place au sulky d’Hohneck. Philippe Allaire, qui fait appel de plus en plus aux services de François Lagadeuc, pense alors à lui. Respectivement premier et deuxième de la course, le passage de témoin est effectué. Franck Nivard passe le relai à François Lagadeuc

Véritable petite mobylette, François Lagadeuc prend énormément de plaisir à driver Hohneck. Ensemble, ils totalisent 3 victoires et 1 place en 4 associations. C’est la parfaite entente. Grâce à leur victoire dans le Critérium Continental, Hohneck et son driver s’offrent leur premier Groupe 1. Une nouvelle idylle est née. Lauréat du Prix de Croix dans la foulée, Hohneck va tenter de se mesurer à la crème de la crème. Face Time Bourbon, forfait de dernière minute, laisse le champ libre à la plus haute marche du podium. Les cartes sont donc redistribuées. Une aubaine pour Hohneck, mais face à lui, des chevaux de tout premier plan, tels que Davidson du Pont, Etonnant, Galius, ou encore Flamme du Goutier. Hohneck, véritable voiture de course, est un cheval qui ne sait que trotter. A lui de jouer désormais...  

Commentaires

Vous devez être connecté pour saisir votre commentaire.
Si vous avez déjà un compte, connectez-vous ou créez un compte.