Article

Snowfall : Une carrière trop courte mais tellement prestigieuse

Annoncé ce mardi par le Racing Post, Snowfall est décédée des suites d’une lourde blessure au niveau du bassin. Retour sur la courte mais prestigieuse carrière de cette jument d’Aidan O’Brien.

Ce mardi, Snowfall s'en est allée. C'est le Racing Post qui l'a annoncé sur son compte Twitter. La championne d’Aidan O’Brien n’a pas survécu à sa grave blessure au bassin. Cette fille de Deep Impact et Best In The World était âgée de 4 ans. Elle laisse derrière elle une carrière courte mais riche de beaux succès.

 

Ses débuts en compétition se sont déroulés sur ses terres irlandaises, à Navan. Mais l’entame de sa carrière n'est pas très réjouissante. En effet, dans cette épreuve, elle termine troisième alors qu’elle était favorite. Elle enchaîne avec une huitième place au Curragh. C’est à l’occasion de sa troisième sortie, toujours au Curragh, qu’elle s'illustre pour la première fois. Son année de 2 ans se poursuit en essayant de gravir les échelons jusqu’à tenter les belles courses au niveau Groupe comme The Moyglare Stud Stakes (Gr.1) encore au Curragh ou bien aussi le Fillies' Mile de Newmarket, sa première expérience hors de sa terre natale. Elle n’est pas récompensée par des victoires, ni même des places, mais est elle acquiert de l’expérience au plus haut niveau.

2021 est l’année de la consécration pour Snowfall. Elle effectue sa rentrée à York dans les Tattersalls Musidora Stakes (Gr.3) qu’elle remporte aisément. Première course labellisée Groupe pour la pensionnaire d’Aidan O’Brien. Le début d’une longue série puisque dans la foulée elle remporte les Oaks d’Epsom (Gr.1), les Juddmonte Irish Oaks (Gr.1) et les Darley Yorkshire Oaks (Gr.1). Une performance qui n’avait plus été réalisé depuis Enable en 2017 et double vainqueur de l’Arc de Triomphe par la suite.

Après ces trois victoires dans les Oaks, Snowfall était la grande favorite pour l’édition 2021 du Qatar Prix de l'Arc de Triomphe. Avant le grand rendez-vous, elle était au départ du Qatar Prix Vermeille dans lequel elle n’a pas réussi à placer son accélération habituelle, devant se contenter de la deuxième place. Le jour J, le 3 octobre dernier, tous les yeux sont rivés sur la jument de 3 ans. Finalement, comme dans le Prix Vermeille, elle a semblé en manque d’accélération se classant sixième de la plus belle course du monde.

Quinze jours plus tard, elle était à Ascot, au départ des Qipco British Champions Fillies & Mares Stakes. Sa troisième place restera sa dernière performance en compétition. C’est un triste sort qui s’est abattu sur Snowfall. Une carrière interrompue beaucoup trop tôt…

Aidan O’Brien s’est entretenu avec le Racing Post peu après la triste nouvelle : "Nous sommes désolés d'annoncer que notre merveilleuse pouliche Snowfall s'est gravement blessée il y a quelques semaines. Malgré les meilleurs soins et l'attention de notre équipe vétérinaire et de notre équipe, ici à Ballydoyle, son état s'est sérieusement détérioré il y a quelques jours et nous n'avons pas eu d'autre choix que de prendre la décision déchirante de l'endormir. Nous avons fait tout ce que nous pouvions pour elle, mais ce n'était pas le cas. Elle est une perte énorme pour tout le monde ici, du point de vue des courses et de l'élevage. C'était une jument de grande classe."