Article

Souvenirs de Cornulier avec… Eric Raffin

Lauréat à trois reprises du Prix de Cornulier, Eric Raffin – quintuple Etrier d’Or – se remémore ses plus beaux souvenirs de cette course prestigieuse.

0

Image de l'article

Quel gagnant du Prix de Cornulier vous a fait rêver pendant votre enfance ?

" Il y en a pleins mais je vais dire First de Retz. J’étais encore en apprentissage à ce moment-là, c’était un trotteur exceptionnel. Il a franchi le poteau en tête à trois reprises, mais a été disqualifié une fois pour allures. À cette époque, c’était vraiment le grand champion du trot monté. Je garde un souvenir mémorable de ce cheval."

Un an après votre première participation en 2002, avec Historien (6ème), vous remportez le Prix de Cornulier en selle sur Joyau d’Amour. Pouvez-vous revenir sur cette victoire ?

"J’ai pu monter Joyau d’Amour parce que Jean-Philippe Mary a préféré prendre Jardy. On a gagné ensemble quelques belles courses, dont le Prix de Cornulier. Au passage du poteau, au moment de la célébration, j’avais l’impression de voler. Ce sont des moments intenses, pas facile à décrire. Il faut les vivre pour les comprendre. J'avais 21 ans à cette époque. On avait bien fêté cette victoire, ça avait duré longtemps (rires)."

Le 19 janvier 2003, à Vincennes, Eric Raffin exulte au passage du poteau dans le Prix de Cornulier, associé à Joyau d'Amour.

11 ans se sont écoulés entre cette victoire et celle de Roxane Griff…

"En effet. Je n’avais pas forcément le cheval pour cette course ou sinon cela s’est mal mis. Par contre, 11 ans après, on savoure beaucoup plus parce qu’on n’est plus un gamin. On s’en rend compte de l’importance d’un Cornulier, on se dit waouh !"

Qu’est-ce qui vous vient à l’esprit lorsqu’on vous parle de Roxane Griff, double lauréate du Prix de Cornulier en 2014 et 2015 ?

C’est ma jument de cœur, une jument exceptionnelle à mes yeux. J’ai été deuxième du Prix d’Amérique en 2012. L’hiver suivant, elle était passée au travers en raison d’un coup de sang. Puis ensuite, à l’attelage, cela commençait à devenir compliqué. Elle n’était donc pas trop attendue lors de sa première victoire dans le Cornulier, mais elle a retrouvé une seconde jeunesse au trot monté. Elle a remis le couvert l’année suivante. Je pense que son année sabbatique lui avait permis d’être encore au top à 10 ans. Malheureusement pour Tiégo d’Etang (NDLR : deuxième des éditions 2014 et 2015 du Prix de Cornulier), il était tombé à chaque fois sur Roxane Griff.

Revivez le deuxième sacre de Roxane Griff, âgée de 10 ans, dans le Prix de Cornulier 2015 :

À lire aussi

Commentaires Lire la charte

Vous devez être connecté pour saisir votre commentaire.
Si vous avez déjà un compte, connectez-vous ou créez un compte.