Article

Titleholder, le grand favori japonais du Qatar Prix de l'Arc de Triomphe

Reportage vidéo - Titleholder est le dernier arrivé sur le sol français, des quatre chevaux japonais, qui visent l'Arc. Il est aussi le plus en vue. Son entraîneur Toru Kurita est confiant. Thibault Marlin est allé à la rencontre du clan nippon.

0

Image de l'article

Titleholder n'a pas couru depuis le mois de juin. Pour autant son entraîneur et son propriétaire ne sont pas inquiets. Loin de là. Précisons tout de même qu'à 10 jours de l'Arc, le concurrent japonais est actuellement quatrième favori des bookmakers anglais. Il est proposé à sept contre un, juste derrière Luxembourg, Alpinista et le tenant du titre Torquator Tasso. Titleholder n'est pas le plus connu des prétendants mais il a tout de même un beau palmarès.

Le 24 octobre 2021, il remportait le Saint Léger japonais à Hanshin. L'épreuve se nomme le Kikuka Sho et possède le label Groupe 1. Six mois plus tard, le 1er mai, le pensionnaire de Toru Kurita revient à Hanshin, cette fois pour participer et remporter un autre Groupe 1, le fameux Tenno Sho.

Enfin, le 26 juin, il s'empare d'un troisième Groupe 1, le Takarazuka Kinen. Depuis le cheval n'a plus été revu en piste. C'était avant tout, le souhait de son propriétaire, Hiroshi Yamada.

Titleholder est arrivé en France, il y a quelques jours. Ce mercredi matin 21 septembre, il a effectué un petit travail pour prendre ses marques sur le sol français. Thibault Marlin était sur place et en a profité pour s'entretenir avec l'entraîneur japonais.

À lire aussi

Commentaires

Vous devez être connecté pour saisir votre commentaire.
Si vous avez déjà un compte, connectez-vous ou créez un compte.